Archive pour géopolitique

géopolitique UN AUTRE REGARD SUR LA REALITE ….

Posted in géopolitique, INVESTIGATIONS, LES ENJEUX INTERNATIONAUX, scandales, sociologie with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on mai 20, 2008 by rodolphepilaert63

Archives pour la tagégorie
« géopolitique »

Rions de notre incultitude

21 septembre 2007, posté par Yves

carte_monde_metro.jpg
Metro Maps of the World © Mark Ovenden (agrandir)

Bon, des fois on se moque. Des américains, de leur président, des autres en général… C’est pas vraiment gentil, et pas complètement honnête non plus. C’est pour ça que Rethinking Schools a mis en ligne Map Game, un petit jeu tout bête où il faut replacer des noms de pays sur une carte vierge. Une bonne manière de se remettre aussi les idées en place par la même occasion. A jouer seul et sans témoins.

rethinking_schools.jpg

Pendant ce temps-là, il y en a encore qui croient que la Terre est plate, avec un mur de glace tout autour pour empêcher l’eau de s’écouler…

Nelson Mandela mort (assassiné)

21 septembre 2007, posté par Yves

Oui, c’est un scoop. Et c’est Saddam Hussein qui l’a tuer. Ce qu’on ne sait pas, c’est si George W. Bush parle de sa dernière partie de Cluedo ou s’il fait des allégories encore plus foireuses que les miennes…

Merci Say No to Crack

13

14 septembre 2007, posté par Stahlhelm

Porte sanglante

Les uns pensent que le chiffre 13 porte chance. Les autres, au contraire, lui attribuent les pires choses. D’autres encore ne pensent pas du tout. Et partent à la guerre comme on va pisser derrière la Coupole une fois les concerts terminés et les portes closes : juste pour satisfaire une maligne envie qu’on ne saura jamais justifier.

Parmi ceux qui ne pensent pas, on retrouve notamment les soldats qui se sont engagés pour leur Vaterland, espérant un jour pouvoir en porter la gloire sur leurs larges épaules de chair à canon. Certains sont revenus sains et saufs, d’autres morts.

Les 13 soldats qui nous intéressent aujourd’hui sont revenus un peu plus légers qu’à leur départ. Un peu comme s’ils étaient les enfants incestueux de l’ironie du sort et de l’inconscience mal calculée :

13soldiers_000.jpg

13soldiers_005.jpg

13soldiers_007.jpg

Retrouvez nos croisés modernes et leurs 10 compagnons d’infortune ici.

Merci Hugo Strikes Back!.

Tout est relatif (sauf les absolus)

21 août 2007, posté par Yves

Prenez des chiffres, n’importe lesquels, et mettez les en parallèle. Forcément vous pourrez en tirer des conclusions.

depenses_militaires_par_pnb.jpg
Dépenses militaires par pays, en fonction du PNB.

Suivant votre penchant et le but de votre message, vous pourrez les faire parler comme ça vous arrange le mieux, et leur faire dire les vérités les plus éloquentes.

depenses_militaires_par_habitant.jpg
Dépenses militaires par pays, par habitant.

Et puis après il y a les faits bruts. Et même sans être un vrai pacifiste hippie, ces chiffres là, ils donnent quand même envie de dire “faites l’amour, pas la guerre”…

depenses_militaires_absolues.jpg
Dépenses militaires par pays, en absolus.

Via: nationmaster.com, source: The CIA World Factbook

L’Afghanistan et le Pakistan avec des gens (qui sourient)

15 août 2007, posté par Yves

steve_camel.jpg
Photo © Steve Taylor

On en a tellement parlé, que des fois on en oublie qu’il y a des vrais gens qui y vivent pour de vrai. Stephen Taylor, prof de de maths en Pennsylvanie, avait été faire un tour en Afghanistan et au Pakistan à l’époque où l’on portait les cheveux plus longs et c’était cool d’avoir des rouflaquettes, et il avait pris plein de photos qu’il a ensuite publié sur sa homepage. Parce que parfois on a assez vu de lapins et de vibromasseurs, et on aimerait bien aller voir comment ça se passe dans le reste du monde pour mieux comprendre pourquoi il y a la guerre… (Ça doit être les rouflaquettes qui me font devenir tout flower power)

Se méfier, toujours se méfier

30 juillet 2007, posté par Marc

carmon.jpg
Yigal Carmon à Bruxelles en février 2005. Photo (détail) © EPP-ED Group

Dans son article du 26 juillet, Corbor nous révélait l’existence d’une nouvelle — et inquiétante — émission palestinienne destinée aux enfants. Après le pseudo-Mickey du nom de Farfour, une pseudo-Maya-l’abeille dénommée Nahoul débarque sur la télévision du Hamas. Je ne cache pas mon souci face à cette terrible propagande, mais je pense judicieux de parler un petit peu de l’organisme qui en a diffusé la traduction sur la Toile : MEMRI TV.

MEMRI (ou plutôt ממר”י) est l’acronyme de « Middle East Media Research Institute ». En français : Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (en hébreu : המכון לחקר התקשורת המזרח התיכון). Les objectifs de MEMRI TV sont d’apporter des éléments d’information sur la politique étasunienne aux Proche- et Moyen-Orient et, surtout, de surveiller les chaînes de télévision arabes et iraniennes et d’en dresser le portrait pour les médias occidentaux.

Le document présentant l’abeille Nahoul correspond précisément aux productions de MEMRI, à savoir des extraits d’émissions arabes ou iraniennes sous-titrée en anglais.

Loin de moi l’envie de juger le bien-fondé des programmes de MEMRI TV. On voit de tout dans les cyberguerres, le pire comme le meilleur. Je vais néanmoins vous présenter en quelques lignes l’origine de cette institution qui ne rend jamais compte de ce que diffusent… les télévisions israéliennes.

MEMRI TV existe depuis presque dix ans. Son siège est à Washington et son financement provient de dons privés. Il a pour fondateurs M. Yigal Carmon (יגאל כרמון) et Mme Meyrav Wurmser (מירב וורמסר).

Yigal Carmon est un un ancien colonel des Services secrets israéliens (מוסד), au sein desquels il a travaillé durant 22 ans. Il a également œuvré en tant que conseiller pour la lutte contre le terrorisme auprès de deux premiers ministres israéliens, Yitzhak Shamir et Yitzhak Rabin.

Meyrav Wurmser est une intellectuelle conservatrice membre du tout aussi conservateur Hudson Institute (un de ces fameux think tanks) et épouse de David Wurmser, conseiller de Dick Cheney pour les questions relatives au Moyen-Orient. Après un doctorat en sciences politiques, elle a enseigné à la Johns Hopkins University ainsi que dans l’Académie navale étasunienne.

Il y a fort à parier que les choix de diffusion du MEMRI ne soient pas impartiaux. En janvier 2003, une controverse a vu le jour entre Yigal Carmon et un journaliste anglais travaillant pour The Guardian : Brian Whitaker. Précisons en passant que M. Whitaker bénéficie d’un diplôme de langue arabe de l’Université de Westminster et qu’il a été responsable de la rubrique Moyen-Orient de son journal de 2000 à 2007.

M. Whitaker considère que MEMRI n’est qu’un outil de propagande, alors que ce dernier se définit comme un institut de recherche. Selon le journaliste, cela implique passablement de mauvaise foi. Il accuse notamment le MEMRI de traduire des sujets particuliers à des fins politiques tout en dressant un portrait incomplet et inéquitable des médias arabes. Il accuse enfin l’institution privée de traduire improprement le contenu des émissions qu’il rediffuse. Vous l’aurez compris, M. Whitaker doute du crédit que l’on peut accorder au MEMRI en tant que miroir des médias arabes.

À vous maintenant de vous faire une opinion en lisant (en anglais) le débat par courriels interposés entre MM. Carmon et Whitaker sur le site du Guardian.

Morale de l’histoire : méfions-nous du MEMRI, méfions-nous des médias, méfions-nous d’Internet, méfions-nous de Wikipédia, méfions-nous. Hélas.

Soyons intellos (même sur le Net)

12 juillet 2007, posté par Yves

© Arte

Vous vous rappelez quand on appelait Internet “L’autoroute de l’information”? On disait ça parce que les premiers utilisateurs non-militaires du machin, c’était les universitaires, qui s’envoyaient des emails pour se poser des questions d’universitaires, et consultaient les bibliothèques universitaires à la recherche d’informations universitaires, sur des écrans orange et noir, dans des labos où tout le monde pouvait avoir accès à un terminal tant la demande était minime.

Une petite quinzaine d’années plus tard: Paris Hilton nue, Jessica Alba nue, Scarlett Johansson nue, Lost, Prison Break et Heroes en haute définition, le tout à la vitesse de dizaines de milliers de connexions simultanées. Mais ne vous méprenez pas, ça n’a que très peu changé finalement: ce sont les mêmes universitaires, mais ceux-ci ont maintenant le haut-débit, les images en couleurs, et des centaines de millions de copains avec qui communiquer. Alors forcement c’est la récré!

Internet c’est la revanche des nerds, et certains parlent même de “longue queue” (Long Tail en version originale) pour décrire ce phénomène qui caractérise le nombre inversement proportionnel des offres et des demandes correspondantes. Revenons à ces élites intellectuelles de la première heure, et leur envie insatiable de se cultiver. Qu’en reste-t-il aujourd’hui dans la jungle pop du web? Les gros sites de contenu ressemblent à des radio FM passant la même soupe en boucle du matin au soir, et ce n’est clairement pas dans cette masse qu’on trouvera de quoi se mettre sous la dent quelque chose qui croustille. Non, c’est justement dans cette longue traine qu’il faudra chercher, et c’est dans les offres plus réduites mais plus nombreuses, destinées à des publics plus restreints — mais dont la somme cumulée depasse la majorité — qu’on trouvera son bonheur.

Prenons des sites grand public et creusons un peu. Quand on ne s’attarde pas sur les trucs rigolos de la première page, les communautés de vidéos Youtube ou Dailymotion par exemple regorgent de petites perles qu’on ne pensait pas être aussi facilement disponibles. Certes, ce ne sont pas les vidéos les plus populaires, mais il suffit qu’une seule personne ait les mêmes goûts que vous pour que vous puissiez en profiter. Une émission pas trop obscure par exemple (mais quand même un peu parce que passant sur Arte, et pour illustrer mon propos), “Le dessous des cartes” parle de géopolitique et étudie un sujet sérieux, sur un ton sérieux, présenté par un monsieur pas très glamour. Normalement, l’audience d’un tel programme est réduite, et les opportunités de la voir ou la revoir le sont aussi. Mais le principe de la longue queue c’est que justement on trouve de plus en plus de choses qui satisfont les envies de peu de gens à la fois, et c’est comme ça qu’une émission à l’audience réduite arrive à toucher son audience de manière optimale justement. Plutôt que de forcément vouloir satisfaire le plus grand nombre à 20h30, on peut offrir plus de choix à tout le monde, à n’importe quelle heure, et chacun y trouve réellement son compte.

Alors forcément, il y en aura toujours qui choisiront Vidéo Gag, mais il y aura aussi toi, lecteur assoiffé de culture vulgarisée, qui as envie de mieux connaître le monde qui t’entoure, briller en société devant des jolies filles en talons hauts, et choisir le camps des cyniques plutôt que celui des moutons. Et parce que tout a un prix, y compris la culture, tu ignoreras tout ce que je viens d’écrire poussé par mon élan démocratico-anarchico-utopiste un peu trop optimiste, et tu iras acheter légalement tes émissions sur le site de vidéos à la demande d’Arte.

Pour se mettre en appétit, au dessus de ce post, un petit exercice de style démontrant pourquoi la Turquie devrait rentrer dans l’Europe, et tout de suite après dans la foulée, pourquoi la Turquie ne devrait pas rentrer dans l’Europe. C’est truculent et subtil.

Et pour ceux qui en veulent encore, un petit texte de vulgarisation à l’humour grinçant, sur la démocratie, découvert sur Arte lui aussi.

Élection

“Il faudrait que nous ayons un système électoral juste, s’exclama Archiprime, l’élève d’Archipi, c’est-à-dire qui reflète au mieux les choix des électeurs.”

“Hélas, gémit le professeur Archipi, cela est impossible. Le résultat du vote dépend du système utilisé.
Voyons cela pour une élection pour la présidence de l’Union Européenne où nous avons cinq candidats, par exemple François, Esperanza, Marcello, Ute et John, et admettons que leurs électeurs se répartissent selon six possibilités : ainsi 7,2 millions d’électeurs placent en premier choix François, en second Marcello, en troisième John, en quatrième Esperanza et, enfin, en cinquième choix, Ute. 4,8 millions d’électeurs placent au premier rang Ute, en deuxième rang John etc., comme sur le tableau.

Notre premier système électoral, continua Archipi, est une élection à un tour : chaque électeur vote pour son premier choix. François est élu avec 7,2 millions de voix.
“Ce n’est pas un système juste, s’exclama Archiprime, car 14, 8 millions de personnes lui préféraient un autre candidat. François est élu par moins d’un tiers des votants.
“Alors, examinons le système électoral français actuel, continua Archipi, où François et Ute sont les deux candidats qui ont eu le plus de voix au premier tour. Alors les électeurs des quatre autres groupes votent, au second tour selon leur ordre de choix.

Comme les électeurs des quatre derniers groupes préfèrent Ute à François, la candidate allemande est élue avec l’écrasante majorité de 14,8 millions d’électeurs contre 7,2 pour le candidat français.
“Quel que soit le système électoral, avança Archiprime, le résultat sera toujours un de ces deux candidats, François ou Ute. Ce n’est pas si injuste”

Que nenni, lui répondit le professeur Archipi ! Prenons un système à plusieurs tours où, à chaque tour, on élimine le candidat qui a le moins de voix. Ce système correspond au dicton selon lequel les électeurs éliminent plus qu’ils ne choisissent. Au premier tour, John, qui n’obtient que 2, 4 millions de voix, est éliminé.
Au second tour, 1,6 million des voix de John se reportent sur Ute, leur second choix, et 0,8 million sur Esperanza. Aussi, Marcello est éliminé au second tour.
Les votes se reportent au tour suivant sur Esperanza, ce qui entraîne l’élimination de Ute.
Comme les électeurs de Ute préfèrent Esperanza à François, c’est la candidate espagnole qui est élue, avec 14,8 millions de voix.

“Et si nous utilisons le système du mathématicien Borda, demanda Archiprime, où chaque électeur attribue 5 points au premier choix, 4 au deuxième choix, 3 au troisième, etc.? Avec ce système à un tour, qui serait élu ?
” Faisons les comptes, répondit Archipi.
Le vainqueur est le candidat italien, qui obtient, en suivant les colonnes de gauche à droite, 76,4 millions de points.
(7,2 x 4) + (4,8 x 3) + (4 x 2) + (3,6 x 5) + (1,6 x 3) + (0,8 x 3) = 76,4 millions.
“C’est exact, j’ai fait les comptes pour les autres qui obtiennent moins de points. J’hallucine, s’écria Archiprime.
(Totaux pour les autres : 75,6 millions pour John; 64,8 millions pour Esperanza; 62,4 millions pour Ute; 50,8 millions pour François)

“Le seul candidat qui n’ait pas gagné avec un des quatre systèmes électoraux que nous venons d’examiner est John, le candidat anglais : nous allons le faire gagner avec un dernier système, le système de Condorcet. Dans celui-ci, nous opposons chaque candidat à tous les autres, et nous comptons celui qui a le plus de victoires.
John gagne contre Ute : elle obtient 7,2 + 3,6 + 1,6 + 0,8, soit 13,2 millions de voix, alors que Ute n’obtient que 4,8 + 4, soit 8,8 millions de voix. Et il gagne également contre tous ses autres opposants. Tu pourras le vérifier, Archiprime.

“Avec ces cinq systèmes électoraux qui semblent également justes, nous avons cinq résultats différents, continua Archipi. Ceux qui choisissent le système électoral déterminent l’heureux gagnant. C’est sur des considérations de cet ordre que Kenneth Arrow, prix Nobel d’économie en 1972, prouva qu’il n’y avait pas de système électoral qui soit juste. La démocratie parfaite est un rêve impossible.”

© Arte G.E.I.E
(Une version illustrée est disponible .)

5000 ans au centre du Monde

10 juillet 2007, posté par Yves

Mapsofwar fait des cartes animées bien foutues pour raconter l’Histoire en allant plus vite. Ça peut être dangereux, parce qu’on prend parfois trop de distance en regardant des guerres qui en réalité ont fait un poil plus de dégâts dans la vie de leurs contemporains que de juste changer une plage de pixels verts en une autre de pixels roses, mais ce recul permet aussi d’avoir une meilleure perspective et donc mieux comprendre, ou du moins mieux apprécier, les évènements. Et comme disait je ne sais plus qui (et je vous engage vivement à me ridiculiser dans les commentaires), celui qui ignore l’Histoire se condamne à la revivre, et c’est toujours intéressant de voir que les choses n’arrivent pas forcément pour la première fois, ni qu’elles sont immuables, par exemple.

Cette carte-ci est d’actualité. Et pour cause: elle l’a été depuis 5000 ans sans interruption. C’est la partie du monde qui génère le plus d’échauffements, et qui semble constamment changer de mains, sans arrêt depuis les Égyptiens. La vraie question ce n’est pas “qui a”, mais plutôt “qui n’a pas” contrôlé le Moyen-Orient, de l’Antiquité à nos jours…?

Classé dans géopolitique, Jérusalem, conflit, Moyen-Orient, Asie, histoire, armée, Palestine, guerre

AMERIQUE HISTOIRE ET MANIPULATIONS GEOPOLITIQUES

Posted in .... ATERMONDE ......, .....HISTOIRE...., ....DOCUMENTAIRES ....., FRANC MACONNERIE BILDERBERG TRILATERALE ..., géopolitique, scandales with tags , , , , , , , , , , , on mars 27, 2008 by rodolphepilaert63

Playlist: American Domination and Corruption

To see this video series in auto mode
1. click on FreeGlobalEnergy
2. click on Play List
3. click on Play AllAmerican Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

American Domination and Corruption. Here we explore the leading key elements of what makes America corrupt. People who complain and combat corruptness and injustice in America are called Nazis and communists which is completely wrong. Any body who stands up against violations of the constitution and Government corruption is a true Patriot who loves his or her country more than the sedentary people who allow Government to take an ever increasing corrupt path and a continual gradual attack on peoples freedoms. Governments allowed to take a natural path evolve into Nazi-ism, absolute control and communism, it takes great effort to allow people freedom and to maintain your freedom, so anybody not complaining of injustice when it exists are passive communists themselves.

…………………………….. LA MEME PAGE MAIS TRADUITE ………///////////////////

Ici, nous explorons les principaux éléments clés de ce qui fait l’Amérique corrompue. Les gens qui se plaignent et à combattre la corruption et l’injustice en Amérique sont appelés nazis et communistes, ce qui est complètement faux. Tout organe qui se lève contre les violations de la Constitution et le gouvernement corruption est un vrai patriote qui aime son pays plus que les personnes sédentaires qui permettent gouvernement à prendre de plus en plus corrompu et d’un chemin continu progressif attaque contre les libertés des peuples. Les gouvernements autorisés à prendre un chemin naturel se transformer en nazi-isme, le contrôle absolu et le communisme, il faut beaucoup d’efforts pour permettre aux gens la liberté et à la maintenance de votre liberté, alors toute personne de ne pas se plaindre de l’injustice quand elle existe sont passifs les communistes eux-mêmes.

…………………………………. CIA CORRUPTION ………………………………………………………….

Playlist: CIA Corruption

Support Our Troops, Bring Them Home. No more blood for oil, and no more blood for empire.

Secrets of the CIA, part 1

Secrets of the CIA part 2

Secrets of the CIA part 3

Secrets of the CIA part 4

Secrets of the CIA part 5

Secrets of the CIA part 6

Part 7:
The United States CIA declassified. Retired CIA agents tell their stories of the horrific actions committed by the CIA.Iran 1953 Guatemala 1954 Cuba 1961 Vietnam Laos 1962 Indonesia 1965 Bolivia 1967 Cambodia 1970 Chile 1973 Afghanistan 1979 Nicaragua 1981 Honduras Panama 1989 Venezuela 2002 secrets

coup detat

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Check out my playlists for more documentaries.

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Playlist: CIA Corruption

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 5,617

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 4,854

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 3,718

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 3,352

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 3,292

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 2,960

20 years ago Bill Moyers exposed the secret government of the USA. Wanna know how Iraq happened and what’s going on with Iran, our Constitution, Foreign Policy and Democracy? Watch this documentary!

Bill Moyers analyzes the threats to constitutional government posed by an illegitimate network of « superpatriots », spies, profiteers, mercenaries and ex-generals. See what actually happened in the last 50 years regarding the CIA and the Cold War (including Iran, Guatamala, Cuba, Vietnam and Chile).

Added: 10 months ago
From: jihadlovestoyota
Views: 3,569

DIRECTED BY JONÁS CUARÓN. Alfonso Cuarón, director of « Children of Men », and Naomi Klein, author of « No Logo », present a short film from Klein’s book « The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism. » http://www.shockdoctrine.com

paradis fiscaux geopolitique sociologie

Posted in .... ATERMONDE ......, géopolitique, INVESTIGATIONS, scandales, sociologie with tags , , , on mars 26, 2008 by rodolphepilaert63

UIMM : un siècle de pressions patronales

mardi 25 mars 2008 par Emma Goldman

UIMM : un siècle de pressions patronales Par David Servenay (Rue89) 17H13 21/03/2008 Extraits d’un article mis en ligne sur le site de Rue89.com : Aujourd’hui dans la tourmente, « l’Union » a toujours utilisé son poids financier pour peser sur la politique sociale. Créée en 1901, l’Union des (…) > suite



La Suisse défend son secret bancaire

mardi 25 mars 2008 par marieagnes

La Suisse défend son secret bancaire Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal La Croix : L’affaire du Liechtenstein provoque une levée de boucliers en Suisse, où l’on appréhende de nouvelles pressions de la part de l’Europe Au Beau Rivage, l’hôtel de luxe qui fait face au lac Léman, (…) > suite



Hedge Funds

mardi 25 mars 2008 par marieagnes

SUPPLÉMENT SPÉCIAL : Hedge Funds Date de parution : Mardi 18 mars 2008 Auteur : Myret Zaki Les hedge funds sont les cascadeurs de la finance moderne. Les gérants de ces fonds sophistiqués et très peu réglementés jouissent d’une grande liberté d’action. Ils spéculent tant à la hausse qu’à la (…) > suite



Débat urgent à Berne sur le différend fiscal avec l’UE, le secret bancaire et la crise financière

dimanche 23 mars 2008 par Emma Goldman

Débat urgent à Berne sur le différend fiscal avec l’UE, le secret bancaire et la crise financière 19.03.2008 11:01 La Suisse n’est pas un paradis fiscal et le secret bancaire n’est pas négociable, a affirmé avec force le ministre des Finances H-R.Merz devant le National. Un débat urgent s’y tient sur (…) > suite



Le feu à la poudrière néolibérale : Comment peut-on démanteler les paradis fiscaux ?

dimanche 23 mars 2008 par Emma Goldman

Article paru le 15 mars 2008 l’Humanité des débats Le feu à la poudrière néolibérale Par Elmar Altvater, Adelheid Biesecker, Martin Büscher, Jacques Cossart, Gérard Duménil, Jean-Marie Harribey, Jörg Huffschmid, Hans-Jürgen Krysmanski, Dominique Plihon, économistes et sociologues des conseils (…) > suite



L’Incroyable histoire du compte japonais de Jacques Chirac

samedi 22 mars 2008 par marieagnes

L’Incroyable histoire du compte japonais de Jacques Chirac Jacques Chirac a-t-il détenu un compte bancaire caché au Japon ? Nicolas Beau et Olivier Toscer ont voulu en avoir le coeur net. Durant deux ans, ils ont enquêté, en France, au Japon et jusqu’à Tahiti. Ils ont découvert les liaisons (…) > suite



Evasion fiscale : les Etats-Unis et les autres

vendredi 21 mars 2008 par marieagnes

COURRIER DES LECTEURS : Evasion fiscale : les Etats-Unis et les autres Date de parution : Jeudi 20 mars 2008 Auteur : Anne- Kathrin Glatz, Secrétaire politique à la Déclaration de Berne, Lausanne Selon Urs Roth, directeur de l’Association suisse des banquiers, l’évasion fiscale « n’est pas un (…) > suite



« Données à vendre » sur 30.000 comptes bancaires suisses

mercredi 19 mars 2008 par Emma Goldman

Europe « Données à vendre » sur 30.000 comptes bancaires suisses AP | 19.03.2008 | 13:40 Après le Liechtenstein, la Suisse pourrait se trouver sous pression dans le cadre des enquêtes pour fraudes fiscales parties d’Allemagne. Un inconnu aurait proposé de vendre au fisc du Bade-Wurtemberg des (…) > suite



Contes et légendes de la Chiraquie

mercredi 19 mars 2008 par Emma Goldman

Contes et légendes de la Chiraquie Enquête. Un livre revient sur le compte nippon de l’ancien président. RENAUD LECADRE QUOTIDIEN : mercredi 19 mars 2008 Il n’y a toujours pas de preuve que Chirac eut disposé d’un compte bancaire au Japon. Peu importe, cela n’aurait en soi rien de délictuel. Mais (…) > suite



La double condamnation de Marchiani à de la prison ferme définitive

mercredi 19 mars 2008 par Emma Goldman

19/03/2008 14:55 PARIS (AFP) – La double condamnation de Marchiani à de la prison ferme définitive [Le préfet Jean-Charles Marchiani, le 14 décembre 2005 au palais de justice de Paris – © 2008 AFP – Jack Guez] La Cour de cassation a rejeté mercredi les pourvois formés par l’ancien préfet du Var, (…) > suite

Un policier aurait vendu des informations sur Total

mercredi 19 mars 2008 par Emma Goldman

13:21 | 19/03/2008 Reuters Un policier aurait vendu des informations sur Total Patrick Moigne, commissaire de la branche financière de la police parisienne mis en examen pour corruption, aurait vendu des informations relatives à des poursuites judiciaires visant la société Total, a-t-on (…) > suite



Orphelinat de l’horreur : un premier suspect au tribunal

mardi 18 mars 2008 par marieagnes

CRIMES. Orphelinat de l’horreur : un premier suspect au tribunal Un orphelinat de l’île de Jersey a été le théâtre, entre 1960 et 1986, d’actes de violences et d’abus sexuels dont ont été victimes les pensionnaires. Un premier suspect comparaissait hier au tribunal. Son procès a été renvoyé au mois (…) > suite



Déforestation : Greenpeace intercepte en Manche un cargo brésilien

mardi 18 mars 2008 par marieagnes

18/03/2008 00:23 CAEN (AFP) – Déforestation : Greenpeace intercepte en Manche un cargo brésilien [Un Zodiac de Greenpeace devant un cargo libérien transportant du bois issue de la déforestation, en 2002 à Sète. – © 2008 AFP – Dominique Faget] Des militants de Greenpeace ont « intercepté » lundi au (…) > suite



Affaires russes

mardi 18 mars 2008 par marieagnes

SUPPLÉMENT SPÉCIAL : Affaires russes Date de parution : Mardi 18 mars 2008 Auteur : Fati Mansour Des dossiers explosifs pour la Suisse. C’était l’époque où la justice suisse n’avait pas vraiment le temps de souffler. A la tête du Ministère public de la Confédération, Carla Del Ponte menait de (…) > suite



Evasion fiscale

mardi 18 mars 2008 par marieagnes

COURRIER DES LECTEURS : Evasion fiscale Date de parution : Mardi 18 mars 2008 Auteur : Grégoire Carasso, conseiller municipal, Genève Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Temps : « L’évasion fiscale n’est pas une bonne réponse, sur le plan civique, à la frustration que (…) > suite



Paradis fiscaux, le secret du bingo….

dimanche 16 mars 2008 par marieagnes

ARGENT Paradis fiscaux, le secret du bingo vendredi 14.03.2008, 13:05 / La voixeco.com Une fraude à grande échelle au Liechtenstein repose la question des paradis fiscaux. Pour échapper à l’impôt, nombre d’individus et de sociétés placent leur argent dans ces places financières. Où sont ces paradis ? (…) > suite



Les dirigeants de Parmalat devant la justice

dimanche 16 mars 2008 par marieagnes

ECONOMIE : Les dirigeants de Parmalat devant la justice Date de parution : Samedi 15 mars 2008 Auteur : Eric Jozsef, Rome PROCES. 55 personnes comparaissent dans le cadre du plus grand scandale économique italien. Extraits de l’article mis en ligne sur le site du journal Le Temps : La (…) > suite



La Grande-Bretagne perd le combat de la compétitivité fiscale

dimanche 16 mars 2008 par marieagnes

ECONOMIE : La Grande-Bretagne perd le combat de la compétitivité fiscale Date de parution : Samedi 15 mars 2008 Auteur : Eric Albert, Londres ATTRACTIVITE. Les impôts britanniques sur les entreprises sont désormais supérieurs à la moyenne de l’OCDE. Des compagnies, comme Yahoo ! et Google, (…) > suite



Douillet, Houellebecq et François-Marie Banier, touristes fiscaux du Liechtenstein

dimanche 16 mars 2008 par marieagnes

Douillet, Houellebecq et François-Marie Banier, touristes fiscaux du Liechtenstein Fraude | samedi, 15 mars 2008 | par Xavier Monnier , Nicolas Beau Le photographe à la mode François-Marie Banier, le judoka David Douillet et l’écrivain Michel Houellebecq. Ou trois noms pris dans le scandale de (…) > suite



« La société devient elle-même criminelle »

vendredi 14 mars 2008 par Emma Goldman

« La société devient elle-même criminelle » PAR Jean-Baptiste Quiot jeudi 13 mars 2008 Un rapport d’étape sur l’évasion fiscale doit être présenté d’ici au mois de juin par la Commission européenne. Mais les membres de l’Union apparaissent toujours divisés. Entretien avec le journaliste Denis Robert. (…) > suite

Yahoo ! Europe quitte Londres pour la Suisse

vendredi 14 mars 2008 par Emma Goldman

Europe Yahoo ! Europe quitte Londres pour la Suisse AP | 14.03.2008 | 04:38 Yahoo ! a annoncé jeudi qu’elle allait déménager son siège européen et quitter Londres pour s’installer en Suisse. Le pionnier de l’Internet, originaire de Californie, s’implantera sous 18 mois à Rolle, dans le canton de (…) > suite



Première condamnation judiciaire de Charles Pasqua

mercredi 12 mars 2008 par Emma Goldman

14:40 | 12/03/2008 Reuters Première condamnation judiciaire de Charles Pasqua Poursuivi dans sept affaires judiciaires, l’ancien ministre et sénateur des Hauts-de-Seine Charles Pasqua a été condamné pour la première fois mercredi à Paris à 18 mois de prison avec sursis pour abus de confiance, (…) > suite



L’informateur du Liechtenstein dit craindre pour sa vie

dimanche 9 mars 2008 par Emma Goldman

Fraude fiscale L’informateur du Liechtenstein dit craindre pour sa vie Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Parisien : L’EMPLOYÉ de la banque du Liechtenstein, qui avait transmis aux services secrets allemands (le BND) des données bancaires de clients de ce paradis fiscal, (…) > suite



Coopération au développement : ces prédateurs qui traquent les faibles

dimanche 9 mars 2008 par Emma Goldman

Coopération au développement Ces prédateurs qui traquent les faibles Sabine Verhest Mis en ligne le 06/03/2008 Des millions d’aide belge au développement ont été saisis au profit de fonds vautours. Ces opérations juteuses se sont multipliées avec les allégements de dettes des pays les plus pauvres. (…) > suite



Genève : une manifestation dénonce la traite des femmes

dimanche 9 mars 2008 par Emma Goldman

8 mars 2008 – 13:46 Genève : une manifestation dénonce la traite des femmes Paris – Sous un soleil radieux et au son grave des tambours, quelque 150 manifestantes et manifestants ont défilé à Genève. Le visage dissimulé sous des masques gris, le corps entravé symboliquement de chaînes, ils ont (…) > suite



Viktor Bout, la chute du plus célèbre des marchands de mort

samedi 8 mars 2008 par Emma Goldman

INTERNATIONAL : Viktor Bout, la chute du plus célèbre des marchands de mort Date de parution : Samedi 8 mars 2008 Auteur : Etienne Dubuis Extraits d’un article mis en ligne sur le site du journal Le Temps : GUERRE. Le Russe, arrêté jeudi à Bangkok, a fait fortune dans le trafic d’armes grâce à (…) > suite



Rétorsion :

samedi 8 mars 2008 par Emma Goldman

Éditorial Rétorsion laurent joffrin QUOTIDIEN : jeudi 6 mars 2008 On ne peut rien faire contre les paradis fiscaux. Telle est l’idée reçue – et commode – qui circule dans l’establishment financier mondial. Pensez donc ! L’argent, de nos jours, circule sur un simple clic de souris, les frontières (…) > suite



Difficile d’atteindre les paradis… ils sont devenus indispensables à la finance mondiale

samedi 8 mars 2008 par Emma Goldman

décryptage Difficile d’atteindre les paradis Ils sont devenus indispensables à la finance mondiale. NICOLAS CORI QUOTIDIEN : jeudi 6 mars 2008 En 1932, la France se passionne pour un scandale retentissant. La police a mis la main sur une liste de parlementaires, de généraux, de magistrats et (…) > suite



A Vaduz, calme de façade

samedi 8 mars 2008 par Emma Goldman

reportage A Vaduz, calme de façade Champion du PIB par habitant, le Liechtenstein veut préserver son système bancaire. Envoyée spéciale à Vaduz Nathalie Versieux QUOTIDIEN : jeudi 6 mars 2008 Extraits de l’article mis en ligne sur le site du journal Libération : Le temps est changeant au-dessus (…) > suite



Brésil : Reporters sans frontières condamne les plaintes abusives de l’Église universelle du royaume de Dieu contre la presse

samedi 8 mars 2008 par Emma Goldman

Brésil : Reporters sans frontières condamne les plaintes abusives de l’Église universelle du royaume de Dieu contre la presse Extraits d’un communiqué de l’association Reporters sans Frontières : Reporters sans frontières est préoccupée par les nombreuses procédures judiciaires engagées contre trois (…) > suite

les paradis fiscaux , sociologie géopolitique

Posted in .... ATERMONDE ......, géopolitique, INVESTIGATIONS, scandales with tags , , on mars 26, 2008 by rodolphepilaert63

En 2000, le FMI a publié une liste de 64 territoires abritant une place offshore. Ceux-ci ne relevaient pas exclusivement de pays flibustiers : Etats-Unis, Suisse, Japon, Irlande, le Luxembourg, Londres, Les Pays-Bas, Malte et Chypre. Parmi ces 64, 42 abritaient une activité offshore « significative ». De son côté, le Gafi publie une liste de 6 malheureux territoires (Iles Cook, Indonésie, Myanmar, Nauru, Nigeria, Philippines). Nous avons interrogé quelques spécialistes des paradis fiscaux, qui – ô surprise ! – proposent une liste un tantinet différente.

Champion du monde : le Delaware

Ce n’est a priori pas la destination préférée des amateurs de cocotiers et plages de sable fin. Cet Etat américain dispose d’un statut fiscal dérogatoire depuis le début du XXe siècle. « Les 200 principales entreprises américaines y sont établies », rappelle Thierry Godefroy. Ce qui signifie qu’elles y disposent au moins d’une filiale. Un autre état américain, celui du Nevada dispose lui aussi d’un statut dérogatoire.

Iles Caïmans : le coffre-fort

Selon les spécialistes, les principales banques du monde – y compris européennes – y sont installées. Territoire placé sous la tutelle de la Couronne britannique, cinquième place financière mondiale (après Tokyo, New York, Londres et Hong-Kong), les Caïmans abriteraient un patrimoine estimé à 850 milliards de dollars. Aux Caïmans ou ailleurs… D’une façon générale, « les fonds de pension et les fonds mutuels des pays industrialisés trouvent facilement refuge dans les centres offshore, estime Jean-François Thony, sous-directeur aux affaires juridiques à Washington « selon nos estimations [1], les centres offshore détiendraient des portefeuilles de valeurs mobilicres à hauteur de 1800 milliards de dollars. Les avoirs bancaires, quant à eux, s’élevaient en 1999 à environ 5000 milliards de dollars » .

Iles Vierges : la coquille

Ce territoire abriterait le plus grand nombre de sociétés « coquilles » au monde. Leur nombre a été décuplé en quelques années… depuis que les grands de ce monde se sont publiquement attaqués à la question des places offshore : « 30000 au milieu des années 90, 400000 aujourd’hui », selon Thierry Godefroy.

Bermudes : belle assurance !

C’est le laboratoire mondial des compagnies d’assurance et de réassurance. La masse de capitaux qui y séjourne a doublé pendant les années 90.

Luxembourg et Suisse : hospitalité légendaire

Réputés pour leur « hospitalité fiscale », ces deux pays se concentrent depuis le 11 septembre sur la gestion de fortunes. A noter, le secret bancaire suisse date de 1934 quand un député français révéla l’identité de détenteur français de comptes suisses. Actifs estimés : 100 milliards de dollars.

Sans oublier…

Le Liechtenstein, ce petit territoire coincé entre la Suisse et l’Autriche, abriterait des actifs estimés à 100 milliards de dollars. Il y a aussi Monaco et Andorre, dont le président de la République française est d’ailleurs co-prince. Au sujet des « paradis fiscaux » européens, voir le rapport parlementaire d’Arnaud Montebourg et Vincent Peillon.

Articles liés :
Savez-vous planquer les sous ?…

Trois petits tours de passe-passe et puis s’en vont

Pour en savoir plus sur les centres offshore

“Profession corrupteur” de Roger Lenglet

Publié dans Pertinent avec des tags le 3 octobre, 2007 par Tristan

profession corrupteursignalé par anticor

N°3 de la Lettre des Amis d’Anticor

Publié dans Pertinent, Pour info le 11 juillet, 2007 par Tristan

Le n°3 de la Lettre des Amis d’Anticor fait essentiellement le bilan de nos campagnes présidentielle/législatives.À récupérer ici au format pdf.

Communiqué Antidote

Publié dans Communiqué le 18 juin, 2007 par Tristan

antidote communiqué

3 Juin – Soirée de soutien au juge Renaud Van RUYMBEKE

Publié dans Annonce, Calendrier le 23 mai, 2007 par Tristan

Communiqué de presse de Survie Paris – 23/05/2007

Le 23 septembre 2006, des citoyens lançaient l’Appel de Villeurbanne pour « une prise en charge citoyenne » dans la continuité de l’Appel de Genève, lancé 10 ans plus tôt par sept juges européens parmi les plus emblématiques.
La situation dénoncée par les magistrats dans l’Appel de Genève :
[…] L’Europe des paradis fiscaux qui prospère sans vergogne, grâce aux capitaux auxquels elle prête un refuge complaisant….
L’Europe des places financières et des établissements bancaires où le secret est trop souvent un alibi et un paravent ;
Une Europe des comptes à numéro et des lessiveuses à billets qui est utilisée pour recycler l’argent de la drogue, du terrorisme, des sectes, de la corruption et des activités maffieuses.
s’est, depuis, considérablement aggravée. Pire, le juge Renaud Van Ruymbeke, signataire de l’appel, chargé d’instruire l’affaire des frégates de Taïwan, doit affronter une procédure disciplinaire devant le Conseil Supérieur de la Magistrature initiée par l’ancien Garde des Sceaux, Pascal Clément. Pourtant, Renaud Van Ruymbeke a été lavé de tout soupçon par le Président de la Cour d’Appel de Paris.
Dans l’attente des conclusions du Conseil Supérieur de la Magistrature, des citoyens regroupés au sein des associations Survie-Paris-Île-de-France, Anticor et les membres du Syndicat de la Magistrature ont décidé d’organiser le 3 juin 2007 à Paris, une soirée de soutien au juge Renaud Van Ruymbeke.

Un hommage sera rendu aux magistrats assassinés dans l’exercice de leurs fonctions
Cette soirée de soutien se déroulera en présence de :
Un-e représentant-e de la promotion Bernard Borrel de l’ENM
M. Jean-Loup Schaal, Président de l’ARDHD
M. Bernard Nicolas, dont le prochain documentaire sur l’affaire Borrel sera diffusé le 4 juin sur Canal+
M. le juge Mario Vaudano, Magistrat à l’Office de Lutte Anti-Fraude
Mme la juge Anne Crenier, Membre et ancienne Présidente du Syndicat de la Magistrature
Mme Séverine Tessier, Présidente d’Anticor
M. José Gayoso, Membre du conseil scientifique d’Attac
M. Alain Deneault, Chercheur à l’Université du Québec à Montréal
Mme Maison, de la Commission d’Enquête Citoyenne
Un représentant des ONG membres de la Plate-forme des Paradis Fiscaux et Judiciaires
Cette soirée donnera lieu à une présentation / démonstration de l’outil conçu pour la plate-forme paradis fiscaux et judiciaires : http://www.paradisfj.info
Horaire et lieu : le dimanche 3 juin, de 19h à 23h au FIAP (salle Bruxelles, 30 rue Cabanis – 75013, M° Glacière). Participation aux frais : 3€.
La soirée sera précédée de la projection des documentaires Le temps des juges, à 17h et L’affaire clearstream racontée à un employé de Daewoo, à 19h (salle Athènes du FIAP).
Survie Paris-Île de France : http://www.survie-paris.org / contact@survie-paris.org

Débat : Crise démocratique ?

Publié dans Annonce le 21 mai, 2007 par Tristan

Crise démocratique ?

Lancement de la campagne Antidote

Publié dans Annonce, Pertinent, Special le 19 mai, 2007 par Tristan

Législatives : les anticor lancent : “www.antidote2007.orgAntidote

L’indépendance de la presse pour lutter contre la corruption !

Publié dans Pertinent, Pour info le 28 octobre, 2007 par Tristan

Intersyndicale des journalistesLe 5 novembre, journalistes et citoyens ensemble
« Debout pour le journalisme »

Après avoir présenté, le 4 octobre dernier, ses propositions pour renforcer l’indépendance de la presse française, l’intersyndicale des journalistes (SNJ, USJ-CFDT, SNJ-CGT, SJ-CFTC, SJ-FO) appelle la profession et les citoyens à se mobiliser pour la journée européenne de la liberté de la presse, « Debout pour le journalisme », le lundi 5 novembre. Organisée dans une trentaine de pays par la Fédération européenne des journalistes (FEJ), cette journée, en droite ligne avec le mouvement des syndicats de journalistes français, a pour objectif de faire prendre conscience aux citoyens européens que le journalisme et l’information sont en danger.

De fait, partout sur le vieux continent, les atteintes à la liberté de la presse, et donc au droit qu’ont les citoyens de bénéficier d’une information indépendante et pluraliste, se multiplient : pressions économiques et politiques, marchandisation de l’information, autocensure, précarité, non-respect du principe de protection des sources, etc. Et la qualité de l’information en pâtit.

On peut à cet égard citer de nombreux exemples : en Slovénie, où 400 journalistes protestent contre un gouvernement qui pratique la censure politique. Au Portugal, où le gouvernement vient d’adopter une loi qui limite la protection des sources. En Allemagne, aux Pays-Bas et au Danemark, où des journalistes ont été traduits en justice et même parfois emprisonnés pour avoir refusé de révéler leurs sources. En Italie, où les journalistes de presse écrite sont dans l’impasse pour le renouvellement de la convention collective depuis deux ans. En Suisse alémanique, où les journalistes travaillent depuis bientôt trois ans sans convention collective.

Dans la plupart des nouveaux pays membres de l’Union européenne une majorité de journalistes sont contraints d’accepter des contrats de travail précaires, ou faussement « indépendants », dans un marché des médias dominé par une poignée de sociétés d’Europe « de l’Ouest ».

En France comme ailleurs, selon la FEJ, « nous voyons se rejoindre les démons de l’ingérence politique, de l’autocensure, de la concentration des médias et de la précarité dans la profession pour aboutir à un journalisme véritablement malade ».

Le 5 novembre, pour tirer la sonnette d’alarme et marquer l’attachement des journalistes à leur métier et des citoyens à leur droit à l’information, des initiatives sont prévues sur tout le territoire.

A Paris, un rassemblement aura lieu à 13 h 30 devant l’Assemblée Nationale. A cette occasion, les syndicats de journalistes remettront leurs propositions aux députés avec la pétition (www.intersj.info ) qu’ils ont lancée sur la toile après le rassemblement du 4 octobre.
l Des débats devraient également avoir lieu dans les écoles de journalisme, afin de rappeler à nos futurs consœurs et confrères l’importance de l’indépendance et de la déontologie.
l Des cafés citoyens seront organisés dans différentes villes de province.
l Les clubs de la presse régionaux organiseront, eux aussi, différentes manifestations.

D’ici là, on peut soutenir l’action des syndicats de journalistes:
l en signant leur pétition sur le site http://www.intersj.info;
l en la faisant circuler sur la toile;
l en enrichissant les débats sur leur blog : http://blog.intersj.info

Plus d’info : http://www.ifj-europe.org/default.asp?Issue=StandUpForJournalism&Language=FR

Lutte contre la corruption : Le Parlement déclenche l’alerte éthique !

Publié dans Communiqué avec des tags le 12 octobre, 2007 par Tristan

ANTICOR se félicite des heureuses initiatives des parlementaires renforçant la lutte contre la corruption au cours de la première lecture du projet de loi présentée par Mme Dati, ministre de la Justice. En particulier, sur proposition de M. Hunault, rapporteur au nom de la commission des lois, le vote unanime d’une disposition relative à la protection des salariés donneurs d’alerte en matière de corruption.L’engagement de la France sera ainsi renforcé au delà du cadre prévu dans les conventions internationales et malgré les réserves maintenues sur l’initiative des poursuites dnas le projet initial.

Mais il convient d’aller plus loin encore comme l’ont souligné Mmes et Messieurs Arnaud Montebourg, Jean Patrick Gille et Gennevieve Fioraso, notamement pour :
– garantir l’anonymat des témoignages, permettre le ciblage des maisons mères d’entreprises condamnées,
– en finir avec l’impunité en faisant de l’absence de condamnation pour des délits financiers une nouvelle clause d’éligibilité pour les élus,
– renforcer les moyens consacrés à la lutte contre la délinquance financière, permettre l’action de groupe aux associations anticorruption et groupe de citoyens afin de leur permettre de saisir librement et collectivement la justice, les juridictions de controle financier, le conseil de la concurrence ou encore la répression des fraudes.

Reste que, dans un contexte où les scandales politco financiers se bannalisent, nous déplorons notamment le projet de dépénaliser le droit des affaires et demeurons vigilant concernant le délit d’abus de bien social, par le bias duquel la découverte de pacte de corruption est souvent rendue possible.

Enfin, ANTICOR souhaite que soit garantie l’indépendance de la presse par rapport aux grands groupes industriels et libre de pressions de toutes natures tout comme celle de la justice dont les moyens doivent être renforcés.

Intervention de Geneviève Fioraso, députée de l’Isère, dans le débat sur le projet de loi relatif à la lutte contre la corruption

Publié dans Pertinent avec des tags le 12 octobre, 2007 par Tristan

Intervention de Geneviève Fioraso, députée de l’Isère, dans le débat sur le projet de loi relatif à la lutte contre la corruption

Séance du 10 octobre 2007

Merci Monsieur le Président,
Madame la Ministre, Monsieur le rapporteur, chers collègues

Les différentes interventions ont montré les avancées que permet d’espérer ce projet de loi en matière de lutte contre la corruption et nous sommes sans doute tous d’accord pour dire que c’est une bonne chose. En réalité, votre texte, Madame la ministre, prend la suite de celui proposé par Lionel Jospin le 30 juin 2000, lorsque avait été élargie la notion de corruption, ce qui constituait une première étape décisive dans la moralisation du commerce international.
Le présent projet propose d’aller plus loin, sous l’impulsion des engagements internationaux intervenus depuis 2000. En améliorant et en élargissant les dispositifs en vigueur pour les adapter aux avancées du droit international, nous disposerons enfin d’un cadre juridique adapté pour mener avec efficacité le combat contre la corruption transfrontalière.
Mais le cadre ne suffit pas et il faut, Madame la ministre, au moins deux conditions pour que cette loi soit réellement appliquée. La première, c’est de donner au système judiciaire les moyens d’investigation nécessaires ; la seconde, c’est d’inscrire cette avancée juridique dans une volonté politique affirmée de répression de la corruption. Je ne reviendrai pas sur le manque de moyens de notre justice, dont l’efficacité, freinée par un manque de personnel avéré, risque d’être encore mise à mal avec la réforme de la carte judiciaire que vous préparez. En effet, compte tenu la façon dont vous l’opérez, votre réforme semble surtout viser une recherche désespérée d’économies, au détriment de la qualité de notre justice, à laquelle nos citoyens sont légitimement attachés.
Je relève au moins trois insuffisances dans le projet de loi qui nous est soumis.
D’abord, pour prévenir les dérives les plus graves, il est indispensable de tenter de les identifier avant qu’elles ne prennent une ampleur nationale ou internationale. Rien n’est prévu dans ce sens, et je le regrette. Pourtant, le témoignage de salariés des entités économiques ou des organismes publics concernés par des pratiques de corruption pourrait permettre d’alerter la justice bien en amont. Chacun sait que les plus gros corrupteurs n’hésitent pas à menacer les personnes susceptibles de dénoncer leurs agissements et même leur entourage. C’est pourquoi j’aurais souhaité, Madame la ministre, que le texte organise expressément la protection des témoins salariés des entités concernés par la corruption, en permettant les témoignages anonymes, comme cela se pratique déjà dans certains quartiers sensibles.
Il est insuffisant et un peu tardif ! Le droit d’alerte me paraît en effet essentiel et il aurait fallu prendre le temps de l’organiser, ne serait-ce que parce qu’il affecte le droit du travail. Il faut aussi prévenir les effets pervers qu’auraient de faux témoignages motivés par la malveillance économique.
Ensuite, je regrette une autre restriction à l’application effective de ce texte, laquelle réside dans la contradiction flagrante qu’a relevée M. Montebourg. Comment peut-on prendre l’engagement – devant les adhérents du Medef qui n’en demandaient pas tant ! – de moins soumettre les entreprises aux décisions de justice et aux contrôles administratifs ou fiscaux, comme l’a fait le Président de la République cet été, et proposer, dans le même temps, une loi qui prétend lutter contre la corruption d’agents publics en lien avec des acteurs économiques ?
Cela paraît tout à fait incohérent, et, en tout cas, difficile à comprendre, au moment même où les délits d’initié font scandale dans une entreprise à participation publique comme EADS. Enfin, en tant que députée de l’Isère, choisie, à Grenoble, par le suffrage universel face au seul élu national condamné à ce jour pour avoir mis en place un pacte de corruption impliquant des acteurs publics et privés, je ne peux que regretter l’insuffisance des sanctions prévues contre les élus ayant été corrompus ou corrupteurs pour des raisons d’enrichissement personnel, au détriment de l’intérêt général. Je puis attester de l’impact négatif de tels comportements, tant pour la démocratie que pour le rayonnement économique et social du territoire concerné – le pacte de corruption, soutenu par un parti que vous connaissez, ayant malheureusement bien trop duré
Élus du suffrage universel, nous nous devons d’être exemplaires. Nos concitoyens souhaiteraient, et ils ont raison, que l’absence de condamnation pour corruption, blanchiment d’argent ou enrichissement personnel soit une condition d’éligibilité.
Ce projet m’inspire le même sentiment que les textes sur l’université et sur le service minimum dans les transports : les objectifs séduisent l’opinion publique, mais le traitement des problèmes est superficiel. Comme de nombreux collègues, y compris sur les bancs de la majorité, je déplore que la communication et les effets d’annonce l’emportent sur le travail de fond. La lutte contre la corruption méritait mieux, et nous sommes prêts à travailler avec vous pour aller plus loin que ce projet, que néanmoins je voterai.

Projet de loi de lutte contre la corruption : les choses bougent !

Publié dans Pertinent avec des tags le 12 octobre, 2007 par Tristan

Jean-Patrick GILLE Projet intervention PL lutte contre la corruption M LE PRESIDENT, MME LA MINISTRE, M LE RAPPORTEUR, CHERS COLLEGUES, Alors que les affaires de CLEARSTREAM à EADS semblent se multiplier, que commence le procès de la SOFREMI je salue Mme la Ministre la présentation d’un projet de loi sur la corruption internationale, mais n’est-ce pas un écran de fumée, un effet d’annonce pour mieux masquer votre projet de dépénalisation du droit des affaires. Ce projet de loi relatif à la lutte contre la corruption sera un acquis juridique mais qu’en sera-t-il en pratique ? Toujours opaque et rarement dévoilée, la corruption ne cesse de s’étendre tant dans la sphère politique que dans le milieu des affaires. Et, à en croire le rapport annuel de Transparency international, elle progresse en particulier dans les zones de grande pauvreté où les corrupteurs sont très souvent les pays riches. De nombreux rapports de la banque mondiale et des organisations onusiennes démontrent s’il en était besoin, que la corruption est à l’origine de ravages en Afrique. On peut donc se féliciter de voir inscrit à l’ordre du jour un texte qui permet d’avancer un peu plus encore dans l’élargissement de la notion de corruption et d’afficher les ambitions de la France dans ce domaine. Mais, même si je reconnais indubitablement à ce texte des progrès notables, il ne va pas assez loin. En effet, il se contente de satisfaire les dispositions de la Convention onusienne dite Mérida d’octobre 2003 – et encore pas totalement puisqu’il ne reprend pas bizarrement son chapitre V sur la restitution des biens mals acquis et des avoirs détournés – de la convention pénale du Conseil de l’Europe de 1999 et de son protocole additionnel de 2003. Par conséquent, ces transpositions maintiennent un régime complexe d’incrimination de la corruption, selon que celle-ci concerne des agents nationaux, des agents européens ou des agents étrangers non européens. Un effort d’unification, par alignement sur la norme la plus exigeante, aurait été plus satisfaisant. Par ailleurs, au vu des dérives croissantes auxquelles on assiste, la France se doit d’être exemplaire et ce projet de loi n’insiste pas assez sur la responsabilité des politiques. Il est par exemple incompréhensible de constater dans notre droit que l’absence de condamnation pour corruption ne soit toujours pas devenu une clause d’éligibilité. Il est urgent de le faire ! Ce texte reste également trop évasif et largement insuffisant au sujet des entreprises, qui sont le plus souvent les commanditaires-bénéficiaires de la corruption. Dans le cadre de la loi du 30 juin 2000, il a été décidé que la poursuite d’un agent étranger (hors UE) ne pouvait être exercée qu’à l’initiative du ministère public. Cette dérogation au droit commun a pour conséquence d’interdire à une entreprise écartée d’un marché étranger de déposer plainte avec constitution de partie civile pour corruption d’agent public étranger. Ce projet de loi reformule et maintient ce régime spécifique pour les délits de corruption et de trafic d’influence impliquant un agent étranger, international ou du personnel judiciaire non communautaire. Cette disposition revient à entraver les poursuites en ce domaine et à légitimer le « dumping éthique ». Je suis donc au regret de constater qu’une fois encore le gouvernement fait preuve de frilosité en n’osant pas affronter les réalités de la corruption telles qu’elle existe en politique et dans le milieu des affaires. Mme la Ministre nous sommes prêts à améliorer ce texte et à soutenir des amendement du rapporteur pour éviter qu’il se réduise à un affichage à bon compte peu suivi d’effets. Voici donc quelques propositions simples, dont la reprise attesterait de votre volonté de lutter contre la corruption, de ne pas seulement poursuivre les intermédiaires, mais aussi les commanditaires qui sont bien souvent des entreprises ou des politiques : Tout d’abord faire de l’absence de condamnation une condition d’éligibilité. Faire en sorte que tout « agent public » c’est à dire selon la convention pénale sur la corruption du 27 janvier 1999 tout fonctionnaire, officier public mais aussi maire , ministre ou juge ne puisse exercer sa fonction qu’en l’absence de condamnation pour corruption, trafic d’influence ou blanchiment, Reconnaître aux associations de lutte contre la corruption reconnues d’ utilité publique la possibilité d’ester en justice, ou au moins d’être partie civile, car aujourd’hui par exemple la poursuite des délits de corruption commis par une entreprise française sur un sol étranger (hors Union Européenne)ne peut être que de l’initiative du seul Ministère public. Qui généralement ne les engage pas faute de condamnation préalable dans le pays et au nom du sacro-saint patriotisme économique ! Reconnaître le droit d’alerte pour les salariés et les cadres ayant connaissance de malversation ou refusant d’exécuter un acte manifestement illégal par extension de la protection prévue dans le code du travail Renforcer les moyens des brigades financières et l’autonomie du SERVICE CENTRAL DE PREVENTION DE LA CORRUPTION et limiter l’abus de recours à l’utilisation du secret défense pour bloquer les procédures. en raison des liens évidents entre corruption et blanchiement déposer rapidement le projet de loi qui achèvera la transposition de la 3ème directive communautaire sur le blanchiment et de se doter de véritables armes de lutte contre la corruption. allonger la durée de prescription du délit de corruption et non pas réduire celui de l’abus de bien social comme vous vous préparez à le faire ! Pour conclure, nous voterons ce texte et je voudrais saluer le travail du rapporteur qui a d’ores et deja repris une partie de ces propositions et vous inciter Mme la ministre a un peu d’ audace pour cette cause qui n’est pas seulement l’affaire des Etats et des réglementations mais bien une cause universelle au regards des dégats et des retards de développement causés par la corruption !


 

INVESTIGATIONS GEOPOLITIQUE SOCIOLOGIE

Posted in .... ATERMONDE ......, ....DOCUMENTAIRES ....., INVESTIGATIONS, scandales, sociologie with tags , , on mars 25, 2008 by rodolphepilaert63

Articles dans cette rubrique:


19 février 2008 par Anne-Marie ROVIELLO
Eva Joly, une résistante dans le no man’s land de la mondialisation
« Je ne saurais donner de justification à cette confiance dans l’avenir de l’homme qui m’habite. Il est possible qu’elle ne soit pas rationnelle. Mais le désespoir, lui, est irrationnel : il ne résout aucun problème, il en crée même de nouveaux et il est par nature une souffrance. (…)

6 février 2008 par Vincent DECROLY
Etude publiée par Save the Children
Le chiffre d’affaires de la pédocriminalité organisée se monte à plus de 23 milliards d’euros
D’après un rapport récent de Save the Children, l’exploitation infantile brasse 23 ½ milliards d’euros par an. Rapproché des statistiques de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), selon laquelle 1 200 000 enfants sont victimes de la traite des êtres (…)

17 janvier 2008
Les enfants fantômes vietnamiens servent la mafia au Royaume-Uni
Un article de Martin Croucher publié dans « La Grande Epoque » du 24 décembre 2007
Des centaines d’enfants amenés en Angleterre depuis le Vietnam sont réduits à l’état d’esclaves par des gangs mafieux dans des fabriques de cannabis.

16 octobre 2007 par l’Observatoire citoyen
Vient de paraître : un livre exceptionnel sur l’exploitation économique des êtres humains
« Belgique en sous-sol. Immigration, traite et crime organisé »
Un document choc sur ce que tout le monde feint d’ignorer : plus de cent mille travailleurs clandestins en Belgique. A qui profite ce crime ?
Un livre dont ce n’est pas le moindre intérêt de montrer la scandaleuse distorsion existant entre les moyens mis pour expulser ceux qui empruntent la voie légale de la demande d’asile, et l’inertie, voire le laxisme, dans la lutte contre les exploiteurs de main-d’œuvre (…)

4 octobre 2007 par l’Observatoire citoyen
La pointe d’un iceberg
DUISBURG, les conséquences de décennies d’aveuglement
Petits meurtres entre « clans » ou multinationales du crime ?
L’Allemagne s’est déclarée surprise lorsqu’elle s’est réveillée, au matin du 15 août, avec six morts dans la cité. S’agissait-il d’un retour de la péninsule italienne à des comportements balkaniques, qui voient les familles s’affronter pendant des décennies pour un (…)

18 septembre 2007
Les responsables italiens de la lutte antimafia passent le Royaume au crible de leur analyse
Pleins feux sur la « Belgique mafieuse »
Un entretien réalisé par Frédéric Loore et publié dans l’hebdomadaire belge « La Libre Match » en février 2005
Sous l’œil doublement attentif des caméras de surveillance et des carabinieri, les visiteurs franchissent le portail électronique situé à l’entrée du bâtiment. Dehors, le ballet des voitures banalisées rythme les allées et venues des magistrats escortés par de solides gardes du corps armés et gominés. (…)

14 septembre 2007 par Anne-Marie ROVIELLO
Les multinationales de la finance criminelle
Ce qui est visible n’est pas ce qui vous cause le plus de dommages
« Les organisations criminelles constituent un multiplicateur économique. Mais un multiplicateur qui ne produit pas de richesse sociale, pas d’écoles ni de routes, qui produit seulement d’incroyables profits privés » [2].

12 juillet 2007
Un livre de Marco Travaglio
La disparition des faits
« Prière d’abolir les informations pour ne pas déranger les opinions »
« La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat ». (Hannah Arendt, Vérité et politique, in La crise de la culture) Le texte qui suit est un extrait du dernier ouvrage de (…)

20 juin 2007 par l’Observatoire citoyen
Lutte contre la criminalité en col blanc
Une pétition pour la création d’une commission parlementaire sur le sabotage de la lutte contre la fraude fiscale
Initiateurs de la pétition : des hauts fonctionnaires du Ministère des Finances, des inspecteurs, des experts fiscaux. Contexte : la lenteur et l’inaboutissement trop fréquent des affaires de grandes fraudes organisées. Affaire KB Lux, affaire Pineau-Valencienne, affaire AnHyp (fraude aux impôts (…)

4 mai 2007 par l’Observatoire citoyen
Trafic d’êtres humains et viols
Lucien Vial : fin de carrière ?
Mardi 24 avril a eu lieu au Palais de Justice de Charleroi une audience spéciale de la 6ème Chambre correctionnelle chargée d’examiner les préventions à charge de Lucien Vial, habitant Laneffe, négociant en vin, et déjà connu pour un grand nombre d’antécédents douteux en matière de mœurs, et dont le (…)

9 avril 2007 par l’Observatoire citoyen
Justice et criminalité organisée : liaisons dangereuses
J-M Connerotte, un juge intègre et compétent à dessaisir

21 mars 2007 par l’Observatoire citoyen
Etats Généraux de l’Antimafia
De la mafia invisible au silence sur les mafias. Commentaire d’extraits d’un compte-rendu plus extensif paru en italien, que l’on peut trouver dans le mensuel Narcomafie n°1/2007.

27 février 2007
Un néo-capitalisme d’escrocs et d’aventuriers
Et vint le temps des frelons avides
Extraits de l’éditorial de Giorgio Bocca publié dans l’Espresso du 25/01/2007
Ces quelques lignes parues dans l’Espresso à titre de prologue au rapport sur les Etats Généraux de l’Antimafia, qui se sont réunis à Rome en novembre dernier, et dont on rendra compte prochainement.

19 février 2007 par l’Observatoire citoyen
Symptômes inquiétants pour nos institutions
Commissions parlementaires de suivi du Comité R : « il ressort clairement de l’enquête du Comité R qu’il y a des problèmes de fraude, de corruption et d’éventuelles connexions d’agents des Affaires étrangères avec le crime organisé. Il est clair aussi qu’aucun des services (…)

11 février 2007
L’omertà ne distingue plus entre celui qui se rebelle contre un abus de pouvoir et celui qui se comporte en criminel
L’omertà, c’est la solidarité dans l’abus de pouvoir
Par Myrianne Coen
Pour mener la réflexion, je cèderai la parole à ce vieux professeur de grec -qui fait le métier que j’aurais pu faire et comme j’aurais voulu le faire- lorsqu’il s’adresse à ses élèves menacés de suspension s’ils ne dénoncent pas deux de leurs camarades ayant manqué de respect (…)

6 février 2007 par Anne-Marie ROVIELLO
« La justice est égale pour tous »
Dans la région de Charleroi, les inculpations se succèdent. Dans ce contexte, voici quelques extraits éclairants des déclarations du Président de la commission parlementaire Antimafia en Italie concernant la nature actuelle des organisations criminelles (…)

5 janvier 2007
Liberté d’informer : le souci de tous ?
Denis Robert le paria
Par Olivier Bonnet, journaliste indépendant

12 décembre 2006 par Anne-Marie ROVIELLO
Visas, la filière bulgare, suite française du feuilleton
Le lundi 4 décembre, s’est ouvert à Strasbourg, le procès pour trafic de visas de l’ex-ambassadeur de France à Sofia, Dominique Chassard. Deux jours plus tard, celui-ci était relaxé.

24 novembre 2006
Laurette Onkelinx fait taire un Sénat trop bavard
Méthodes particulières de recherche, une suppression du contrôle citoyen ? (3/3)
Un article de Georges Timmermans publié dans le quotidien « De Morgen » du 07/10/2006

24 novembre 2006
Herman De Croo et Anne-Marie Lizin sont contre la mise à l’écart du Comité R
Méthodes particulières de recherche, une suppression du contrôle citoyen ? (2/3)
Un article de Georges Timmermans publié dans le quotidien « De Morgen » du 06/10/2006

24 novembre 2006
Le « Patriot Act » belge donne tous les pouvoirs aux services de renseignements
Méthodes particulières de recherche, une suppression du contrôle citoyen ? (1/3)
Un article de Georges Timmermans publié dans le quotidien « De Morgen » du 30/09/2006
Dans un texte publié sur son site le 20 juillet 2002 et repris sur le site de l’Observatoire citoyen le 31 mars 2006, Vincent Decroly dénonçait l’imprécision dangereuse de la loi belge sur les méthodes particulières de recherche : « pour être efficaces, ces techniques policières particulières doivent (…)

6 octobre 2006
Il y a dix ans était lancé l’appel de Genève. Depuis, les paradis fiscaux n’ont cessé de prospérer.
Les prédateurs ont gagné
Par Denis Robert
Le 1er octobre 1996, Genève et son université. Sept magistrats alignés le long d’une table et moi à un bout. L’initiative était privée. A aucun moment un gouvernement, un Parlement ou une commission, fût-elle européenne, ne s’en étaient mêlés. Des esprits peu éclairés craignaient une république des (…)

2 juin 2006
Pédopornographie sur l’internet : la France et la Belgique classées meilleures élèves du monde !
Etude du centre américain N.C.M.E.C.
Sur le site « Droit et Nouvelles Technologies », Me Etienne Wéry, avocat aux barreaux de Bruxelles et Paris (cabinet ULYS, membre Eurojuris) présente les résultats d’une étude américaine. Avec son autorisation nous reproduisons ci-après son article. Toutefois, en ce qui concerne la Belgique, nous (…)

31 mai 2006
L’affaire Clearstream, un autre son de cloche
Plaidoyer pour le juge Van Ruymbeke
Par Jean de Maillard
Nous publions ci-dessous le plaidoyer du juge Jean de Maillard, vice-président du tribunal de grande instance d’Orléans. Une analyse qui tranche sur les positions frileuses d’autres magistrats français face à ce qui ressemble fort au harcèlement d’un « petit juge » courageux, comme nous (…)

7 mai 2006
Affaires étrangères
Trafics de documents au service de réseaux criminels (II)
Un article publié dans la revue du GERFA, « Diagnostic » n° 237 d’avril 2006
Nous (le GERFA) publions la deuxième partie du dossier consacré au trafic de visas au ministère des Affaires étrangères consacrée plus particulièrement à l’instruction de l’affaire et au harcèlement dont a été (est) victime le fonctionnaire qui a dénoncé l’affaire (la première partie a été publiée dans (…)

15 avril 2006 par Anne-Marie ROVIELLO
La justice espagnole poursuit son action efficace de résistance au crime organisé
Marbella, capitale du tourisme international, ou capitale du crime international ?
En Belgique, la justice continue à tergiverser là même où les preuves paraissent évidentes, comme dans l’affaire du trafic de visas dénoncée par Myrianne Coen, un trafic dont l’existence et l’importance ont pourtant déjà été reconnues par la justice belge. Dans d’autres affaires, le moins (…)

31 mars 2006
Flash-Back
Méthodes particulières de recherche : quelle sélectivité pour quelle criminalité exceptionnelle ?
L’article qui suit a été publié par Vincent Decroly, alors député indépendant, sur son site http://www.vincentdecroly.be, en juillet 2002
Le débat de fond sur les méthodes particulières de recherche resurgit (contrôle judiciaire du recours à ces techniques, rôle des indicateurs, type de techniques d’infiltration, de provocation, voire catégories d’infractions à autoriser pour débusquer des organisations mafieuses, etc.)… Les questions (…)

26 mars 2006
Affaires étrangères
Trafics de documents au service de réseaux criminels
Un article publié dans la revue du GERFA, « Diagnostic » n° 236 de mars 2006
Nous (le GERFA) commençons la publication de plusieurs articles relatifs à l’activité des mafias en Belgique et leur infiltration aux Affaires étrangères, affaire qui a déjà fait couler beaucoup d’encre.

21 mars 2006
Oui ou non ?
Un texte de Claude Semal
Dans un article récent, nous vous parlions de la puissance de la citoyenneté responsable face aux mafias. Ce 21 mars 2006, en Italie, est organisée la onzième édition de la journée de la mémoire et de l’engagement en souvenir des victimes des mafias. C’est encore une fois, l’occasion de (…)

25 février 2006
Italie
Libera : face aux mafias, la puissance de la citoyenneté responsable
L’Observatoire citoyen développe une collaboration avec une association italienne des plus intéressantes. Nous vous la présentons en quelques lignes (traduction française d’un dépliant de présentation). Nous pensons y revenir (…)

12 février 2006
« La justice ou la chaos », « Révélation$ », « L’affaire Clearstream »…
Denis Robert : « La censure économique joue à fond »…
« …Résistez et contre-attaquez »…
Message de Denis Robert, le 11 février 2006, publié par « Liberté d’informer ».

5 février 2006
« La justice ou la chaos », « Révélation$ », « L’affaire Clearstream »…
Le journaliste d’investigation et écrivain Denis Robert accusé de diffamation : une pétition pour le soutenir
L’Observatoire citoyen relaie la pétition lancée par l’association française « Libertés d’informer ».
Denis Robert a été inculpé le 27 janvier 2006. L’association française « Libertés d’informer » lance une pétition aux autorités luxembourgeoises contre cette aberration éthique et juridique. Voici un article publié sur son site par Laurent Beccaria, Franck Eskenazi et Paul (…)

23 janvier 2006
Lutte anti-mafia : méditations entre Milan et Neufchâteau
Par Myrianne Coen
L’Italie semble l’avoir compris depuis longtemps : dans les affaires complexes et « sensibles », il est plus efficace d’affecter deux magistrats instructeurs à la même affaire et d’organiser la coopération entre eux que de laisser tout le poids d’une procédure volumineuse et (…)

1er janvier 2006 par l’Observatoire citoyen
Médias
Le traitement de l’info sur les mafias en Belgique : tentative d’analyse d’un cas
Sebastiano Di Luciano et son château à Forchies-la-Marche, vus par 5 journaux
Françoise Van de Moortel, ancienne journaliste de la RTBF et amie du mouvement né lors de la Marche blanche, est décédée ce 30 décembre 2005. Nous publions ici un article qui nous avait été inspiré par sa démarche et ses recherches. En 1994, une enquête de Françoise Van de Moortel diffusée par la RTBF souligne (…)

1er janvier 2006
Affaire Di Luciano
Françoise Van de Moortel : « On a perdu 10 ans ! »
Un entretien réalisé par Olivier Mukuna et publié dans le « Journal du Mardi » du 02 décembre 2003
En 1994, l’ex-journaliste de la RTBF réalisait le reportage « Belgica Nostra ». Cette enquête fouillée postulait une infiltration de la mafia à divers niveaux de pouvoirs en Belgique. Et soulignait déjà le rôle actif d’un certain Sebastiano Di Luciano. (…)

26 décembre 2005
La citoyenneté comme arme fatale contre les mafias
Un article de Philippe Jérôme publié dans le quotidien français « L’Humanité » du 14 décembre 2005
La « caravane contre les mafias » avec à son bord le procureur général de Turin, Gian Carlo Caselli, a fait étape à Grasse à l’invitation du festival TransMéditerranée.

23 novembre 2005
Mendicité des enfants ?
« Il y a des filières là qui sont manifestement mafieuses »
Dans deux interviews accordées à la RTBF Radio, Monsieur Freddy Thielemans montre qu’il a conscience de l’exploitation criminelle de la mendicité des enfants. Nous l’interpellons afin qu’il persuade la Ministre de la Justice d’agir dans le sens d’un renforcement de (…)

17 novembre 2005 par Vincent DECROLY
Quels moyens policiers pour quelle(s) priorité(s) ?
Pédopornographie : beaucoup trop peu de victimes sauvées (II)
Une mise en perspective de la réponse du ministre de l’Intérieur à une question parlementaire.
Dans la première partie de cet article, nous avons publié la question écrite posée par la Sénatrice Clotilde Nyssens au Ministre de l’Intérieur [5] et la réponse de ce dernier, Patrick Dewael, sur la lutte contre la pédopornographie. Nous allons à présent tenter de comprendre pourquoi le nombre de victimes (…)

7 novembre 2005 par Vincent DECROLY
Quels moyens policiers pour quelle(s) priorité(s) ?
Pédopornographie : beaucoup trop peu de victimes sauvées
Pourquoi les poursuites semblent plus effectives contre les « simples consommateurs » de pédopornographie que contre les violeurs et ceux qui les photographient ou les filment.
Un article publié récemment par le journal français « Libération » a suscité une question parlementaire [7] sur les moyens alloués effectivement à la lutte contre la pédopornographie et sur la contribution belge à ce travail au sein d’instances internationales de police. La réponse du ministre détaille les (…)

12 septembre 2005 par Anne-Marie ROVIELLO
Espagne
La mondialisation n’est pas qu’affaire d’économie, de politique ou de communication !…
… C’est aussi un catalyseur de la criminalité organisée
La mondialisation et la « dérégulation » du marché, c’est-à-dire l’expansion mondiale d’un marché libéré toujours plus de ses propres règles en même temps que des contraintes que lui imposent les Etats de droit, a permis aux réseaux criminels de se mondialiser à leur tour et de (…)

24 juillet 2005 par Vincent DECROLY
Le trafic d’oeuvres d’art, face méconnue de la criminalité organisée
A propos de « La collection égoïste », livre de Vincent NOCE
L’affaire BREITWIESER, du nom d’un voleur en série strasbourgeois ayant 230 vols d’œuvres d’art à son passif, a récemment défrayé la chronique en France, en Belgique et en Suisse. Journaliste à Libération, Vincent NOCE en a tiré un livre d’investigation et de réflexion intitulé « La (…)

1er mars 2005
Communiqué transmis par Me Arnould
La protection des témoins intègres est indispensable pour lutter contre les réseaux criminels
NDLR – Nouvelle étape importante ce lundi 7 mars dans le procès qui oppose Myrianne Coen, conseiller d’ambassade pour la Belgique, à un réseau mafieux… et au ministère belge des Affaires étrangères.

22 janvier 2005 par Vincent DECROLY
Traite des êtres humains
Lutte contre le trafic de visas : autres lieux, autres moeurs ?
Contrairement à la Belgique, l’Allemagne met une commission d’enquête sur pied
Selon la police criminelle allemande (le BKA, cité par le quotidien Sueddeutsche Zeitung du 15/1/2005), des réseaux mafieux de l’Est ont pu détourner des milliers de visas touristiques délivrés par des ambassades allemandes. Le monde politique allemand s’en remet à une commission parlementaire (…)

27 septembre 2004
Communiqué transmis par Jean-Maurice Arnould, conseil de Myrianne Coen
Résister aux réseaux criminels ? A vos risques et périls… (*)
Comme expert ou comme témoin, en Belgique, même pour un conseiller d’ambassade, refuser de céder aux pressions des réseaux criminels internationaux reste dangereux.

14 août 2004 par Anne-Marie ROVIELLO
La Sûreté de l’Etat a raté la fraude aux visas
Articles de la presse flamande

10 juin 2004
A propos de Myrianne Coen…
Si on la laisse travailler…
Avatars d’un haut fonctionnaire qui dénonce des trafics criminels
En 1997, une fonctionnaire d’ambassade belge dénonce des trafics à sa hiérarchie, puis à la Justice. Que lui est-il arrivé depuis ? Le cas de Myrianne COEN.

12 mai 2004
Colloque européen du 28 janvier (documentation)
Traite des enfants : les armes du juge Imposimato pour la combattre
Intervention de Ferdinando IMPOSIMATO, Vice-Président de la Cour de cassation d’Italie
Lors d’un colloque au Parlement européen, M. IMPOSIMATO, le magistrat anti-mafia italien, a présenté son point de vue sur les bonnes pratiques à diffuser et les textes internationaux sur lesquels s’appuyer pour renforcer l’Union européenne et ses Etats-membres dans leur lutte contre la (…)

18 avril 2004 par Anne-Marie ROVIELLO
Lutte contre la criminalité organisée
Le Parlement a-t-il encore failli « aller trop loin » ?
La sous-commission parlementaire qui enquêtait sur une infiltration possible des ambassades occidentales par les mafias est-européennes avait remis un rapport méritoire, fin janvier 2003, concernant la traite des êtres humains et des fraudes aux visas. Elle vient d’être supprimée. Son « erreur » (…)