Les chroniques iraniennes et/ou perses de Jafar. Alexandre le Grand: sanguinaire & docteur agrégé ès barbarie.

Allain Jules

jafarAlexandre le Grand alias Alexandre III de Macédoine… Lorsque l’on enseigne l’histoire, vous remarquerez que le critère « scolaire » définissant si un roi fut un bon ou un mauvais roi est, dans 99% des cas, et encore plus pour la période de l’Antiquité, le suivant : si ledit roi entreprit ou non une expansion territoriale digne de ce nom. Le bonheur du peuple ? Son aspiration à vivre dans la paix et la tranquillité ? C’est pour les charlots, un grand roi est un conquérant, peu importe toutes les horreurs qu’il ait pu faire, point ! Cet homme a plus détruit l’empire Perse que quiconque, et pourtant il se voit entouré d’une aura le rendant quasiment intouchable. Pures raisons politiciennes ? Oui et non. Dans un sens, les héros des uns sont les barbares des autres, et vice-versa. Difficile de reprocher à un grec d’admirer Alexandre, tout comme il semble idiot de reprocher à un Mossi…

View original post 1 120 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :