Faux attentats, faux massacres, fausses attaques : La recette bien connue pour entrer en guerre. Tactique des USionistes.

Le blog de Tancrède Lenormand

Le peuple toujours cocu.

Cela commence le 7 mai 1915 (et même peut-être dès la guerre de sécession du Nord contre les États du Sud des États-Unis qui voulaient leur indépendance) lorsque le U Boot 20 torpilla un navire de guerre américain déguisé en bateau civil, « le Lusitania ». Mais l’Allemagne pas dupe avait prévenu l’Amérique qu’elle torpillerait ce bateau transportant des armes et des munitions.

Malgré les documents cachés et/ou falsifiés à l’époque, on sait — au moins depuis 1972[réf. nécessaire] — que le Lusitania était bien un « croiseur auxiliaire armé ».

Au moment de l’attaque, il transportait vraisemblablement 5 248 caisses d’obus, 4 927 boîtes de 1 000 cartouches chacune et 2 000 caisses de munitions d’armes de poing2 ou 5 468 caisses d’obus shrapnels et cartouches3.

Pour d’autres, c’étaient 4 200 caisses de cartouches de fusil, 1 248 caisses d’obus d’artillerie et 18 caisses de fusées. Certains croient qu’il a pu…

View original post 1 311 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :