Add your thoughts here… (optional)

Le manifeste de la Gauche nationale

policereflex2« Le fascisme est une marchandise particulière (…) fabriquée par la nécessité de l’économie et le PS, sa marchandise-repoussoir, qui finalement est devenue celle de tous, car tous ont le même besoin de trouver plus sale qu’eux. Et c’est curieux de voir des partis-associations venir se greffer sur cette saleté Comment spécialistes de l’affaire, ils la combattraient sans que rien ne change. Comment ils montrent leur incapacité à nuire à leur ennemi et comment se maintient le statu quo, l’équilibre entre eux. Le fascisme est pour eux la marchandise fétiche. (…) Aussi clairement, tous ceux qui incluent dans le nom qu’ils se donnent le nom de leur « ennemi » précisent leur intention : celle de ne rien vouloir changer, car tout changement les amènerait à disparaître. On n’a jamais vu de politicien, ni de bureaucrate vouloir perdre son pouvoir de représentant, ni donc vouloir changer quoi que ce soit.

View original post 565 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :