SCANDALE DIPLOMATIQUE FRANCE-CIA LSD Pont St Esprit 2010

Ergot
du seigle

L’ergot de seigle (Claviceps
purpurea
Tul.) est un champignon du groupe des ascomycètes, parasite du
seigle (et d’autres céréales). Il contient des alcaloïdes responsable de l’ergotisme
.

Description

C’est un mycélium permanent
capable d’hiémation. Les grains touchés prennent une forme conique ; les sclérotes
se colorent de marron clair à mauve et il en sort des glumes à la place du
grain habituel
.

Propriétés

Il contient des alcaloïdes
polycycliques, comme l’ergométrine, l’ergocristine, l’ergocornine, l’ergocryptine
et l’ergotamine, dont est tiré l’acide lysergique (dont le LSD est un dérivé
synthétique
).

Utilisation

Son usage par les
sages-femmes comme antalgique semble ancestral même si il n’est mentionné
dans un recueil de plantes médicinales qu’en 1582 par le docteur allemand
Adam Lonitzer
.

À partir du milieu du XIX
siècle, son usage ancestral attire l’attention et les recherches visant à
isoler les principes actifs commencent. En 1907, les britanniques G. Barger et
F.H. Carr isolent une préparation active d’alcaloïdes qu’ils nomment
ergotoxine. Mais c’est le pharmacologue H.H. Dale qui met en évidence les
caractéristiques utéro-constrictive et inhibitrice sur l’adrénaline de la
préparation. En 1908, un médecin américain (John Stearn) consacre une
publication (Account of the pulvis parturiens, a remedy for quickening
childbirth
) à l’ergot qui le met en avant dans la médecine
traditionnelle. Mais son usage est jugé trop dangereux pour l’enfant puisqu’en
cas d’erreur de dosage la parturiente souffre de spasmes utérins; son
utilisation se limite ensuite à la réduction des hémorragies postnatales.
Et ça n’est qu’en 1918 qu’Arthur Stoll isole enfin un alcaloïde, l’ergotamine
ce qui ouvre la voie à l’usage thérapeutique. Finalement dans les années
1930, les américains W.A. Jacob et L.C. Craig isole l’élément fondamental
commun à tous les alcaloïdes de l’ergot, l’acide lysergique. Enfin, Arthur
Stoll et E. Burckhardt isolent le principe anti-hémorragique de l’ergot, l’ergométrine
(aussi appelée ergobasine ou ergonovine). Albert Hofmann est le premier à la
synthétiser et à en améliorer les capacités thérapeutiques utéro-constrictives
qui est commercialisé sous le nom Methergine; c’est en cherchant d’autres molécules
actives selon la même méthode qu’il synthétise le LSD en 1938.

En médecine, les dérivés
de l’ergot de seigle sont des molécules utilisées en particulier dans le
traitement des crises de migraine
.

Aspect
culturels et historiques

Il fut autrefois responsable
d’une maladie, l’ergotisme, appelée au Moyen Âge mal des Ardents ou feu de
Saint-Antoine
, liée à la présence d’ergot
dans le seigle utilisé pour fabriquer le pain. Cette maladie, qui dure jusqu’au
XVII siècle, se présente sous forme d’hallucinations passagères, similaires
à ce que provoque le LSD, et à une vasoconstriction artériolaire, suivie de
la perte de sensibilité des extrémités des différents membres, comme les
bouts des doigts. À cette époque, il était communément admis que ces
personnes étaient des victimes de sorcellerie ou de démons. Saint Antoine
est le saint-patron des ergotiques.

Selon Mary Matossian, l’ergot
de seigle aurait fait partie des causes de la Grande Peur de 1789. Il a été
évoqué comme explication possible des visions de certains saints et pour le
cas de Jeanne d’Arc
.

Pont-Saint-Esprit,
1951

Pendant l’été 1951, une série
d’intoxications alimentaires frappe la France, dont la plus sérieuse à
partir du 17 août à Pont-Saint-Esprit, où elle fait sept morts, 50 internés
dans des hôpitaux psychiatriques et 250 personnes affligées de symptômes
plus ou moins graves ou durables. Le corps médical pense alors que le pain
maudit aurait pu contenir de l’ergot de seigle, mais sans en avoir la preuve.
Le pain acheté dans la boulangerie Briand provoque vomissements, maux de têtes,
douleurs gastriques, musculaires, et accès de folie (convulsions démoniaques,
hallucinations et tentatives de suicide), troubles pouvant évoquer l’ergotisme.
La ville est prise de panique; un journal, cité par l’historien Steven L.
Kaplan, observe :

Alors, faute du nom du mal,
on veut connaître celui de l’homme responsable. Les versions les plus
abracadabrantes circulent. On accuse le boulanger [ancien candidat RPF, protégé
d’un conseiller général de Charles de Gaulle], son mitron, puis l’eau des
fontaines, puis les modernes machines à battre, les puissances étrangères,
la guerre bactériologique, le diable, la SNCF, le pape, Staline, l’Église,
les nationalisations.

Les spiripontains
applaudissent l’arrestation d’un meunier poitevin, fournisseur de la farine
employée à Pont-Saint-Esprit, incarcéré à Nîmes, avant de s’élever
contre sa libération.

Plus de cinquante ans après
les évènements de Pont-Saint-Esprit, on ne sait toujours pas à quoi les
attribuer. Cliniquement, les symptômes étaient ceux d’une forme mixte d’ergotisme,
mais ce diagnostic n’a pu être prouvé. On a pensé également à une
intoxication par le dicyandiamide de métyl-mercure, un produit contenu dans
un fongicide utilisé pour la conservation des grains, mais cette piste a fini
par être abandonnée. En 1982, le professeur Moreau, spécialiste des
moisissures, a émis l’hypothèse que l’intoxication de Pont-Saint-Esprit
aurait pu provenir de mycotoxines, substances produites par des moisissures
pouvant se développer dans les silos à grain, dont les effets toxiques sont
maintenant bien connus en médecine vétérinaire, mais qui étaient quasiment
inconnus en 1951. Mais là encore rien n’a pu être prouvé, et les spécialistes
sont en désaccord. En définitive, l’affaire du pain maudit de
Pont-Saint-Esprit conserve, à ce jour, tout son mystère.

Une Réponse to “SCANDALE DIPLOMATIQUE FRANCE-CIA LSD Pont St Esprit 2010”

  1. au mon dieux j’éspére que ça ne ce reproduira pas !!!!

    Pauline Critico bisou bye!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :