enjeux internationnaux, eric laurent, investigation, reportage

Emission du 27 mars 2008.Présidentielle et législatives au Zimbabwe. Comment expliquer le naufrage du régime et quelles conséquences pour la population ?
Les élections générales au Zimbabwe se déroulent une nouvelle fois dans un climat ubuesque.
Le pays a connu le mois dernier une inflation de 100 000 %, la situation alimentaire est catastrophique et l’opposition, pourchassée et disloquée, n’offre qu’une résistance réduite à Mugabe, au pouvoir depuis 28 ans.
L’autocrate, candidat à sa propre réélection, se présente comme le rempart des Zimbabwéens contre les menaces de néo-colonialisme représentées, selon lui, par les pays occidentaux.

 Un billet de banque valable un an !
© aventuresdelhistoire.blogspot.


Invité : Francis Soler. Rédacteur en chef de la Lettre de l’océan Indien.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60993

Lundi 24 mars 2008
Emission du 24 mars 2008.

Manifestations et répression au Tibet : la question tibétaine dans le contexte des Jeux olympiques à Pékin.
Les tensions qui embrasent la région autonome du Tibet sont les plus graves survenues depuis 1989. Malgré une implacable répression et la politique de sinisation menée par les autorités de Pékin depuis le départ du Dalaï Lama en 1959, l’exaspération et la volonté de résistance semble demeurer intacte.

 Le Tibet historique et le Tibet chinois.

Invité : Jacques Gravereau. Fondateur et Directeur de l’Institut HEC-Eurasia.
– Docteur en sciences économiques.
– Diplômé d’HEC et de l’IHEDN.
– Professeur au Groupe HEC et dans plusieurs universités chinoises et japonaises.
– Consultant d’entreprises, il sillonne l’Asie depuis trente ans.


Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60986

Vendredi 21 mars 2008
Emission du 21 mars 2008. Fin du gouvernement de transition en Belgique. Quel avenir politique pour quelle Belgique ?
La formation d’un nouveau gouvernement en Belgique met un terme à 9 mois et demi de crise et à trois mois de gouvernement transitoire. La nouvelle coalition (trois partis francophones, deux flamands) a décidé de laisser de côté pour l’instant les problèmes qui fâchent, notamment les questions touchant à la Flandre, à la Wallonie et à l’unité du pays. La crise semble mise sur le boisseau, mais elle est si profonde qu’elle ne pourra pas être réglée par ce gouvernement.


Invité
:
Eddy Caekelberghs. Journaliste à la RTBF.
Mercredi 19 mars 2008
Emission du 19 mars 2008. L’Irak, cinq ans après les débuts de la guerre de coalition américaine.
Cinq ans après l’intervention militaire en Irak, les objectifs de l’administration Bush ont tous échoué. La situation sur le terrain est caractérisée par un affrontement inter-ethnique, doublée d’une escalade militaire contre les forces militaires installées à travers le pays. La situation politique et marquée par la domination et la revanche des chiites dont les liens avec Téhéran sont étroits. La production pétrolière a chuté en raison des attentats et de l’instabilité et l’insécurité n’a jamais été aussi importante. L’Irak théoriquement devenu un Etat Fédéral en réalité n’existe plus dans les faits.

Vétéran d’Irak posant pour une affiche
© desourcesure.com


Invité : Jocelyn Coulon
– Directeur du réseau de recherche sur les opérations de paix au CERIUM. Est directeur du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix du CÉRIUM (ROP). Bien connu pour ses chroniques de politique internationale au journal La Presse, il concentrera ses efforts au Cérium sur les questions de maintien de la paix.
– Directeur du Campus de Montréal du Centre Pearson pour le maintien de la paix de février 1999 à décembre 2003, demeure associé au Centre Pearson à titre de membre du Conseil d’administration.
– Diplômé en science politique de l’Université de Montréal, a été, de 1981 à juin 1984, directeur adjoint de la revue Aéromag. Collaborateur au quotidien montréalais Le Devoir dès 1982, il est entré au service de ce journal en 1985 à titre de journaliste. A occupé le poste de directeur de l’information internationale de 1987 à 1999.
– Chargé de cours en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) depuis septembre 1997 et à l’Université de Montréal depuis septembre 1998, est membre de l’Institut international d’études stratégiques de Londres (IISS).

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60803

Mercredi 12 mars 2008
Emission du 13 mars 2008.

La politique pétrolière de la Russie à l’égard de son environnement proche.
Invité :
Charles URJEWICZ. Professeur à l’INALCO.

Pour écouter l’émission sur France Culture :http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60550
Samedi 8 mars 2008
Emission du 6 mars 2008.
Élections anticipées en Malaisie : la vie politique dans la péninsule.
Les élections organisées par le Premier ministre ne devraient pas changer la physionomie de la vie politique malaise. En effet, le parti malais au pouvoir depuis l’indépendance, l’UMNO, continue d’exercer une hégémonie sur la vie politique du pays. Son score aux élections de 2004, où il a rassemblé 90% des suffrages, illustre la domination qu’il continue d’exercer.

Invitée
: Juliette Van Wassenhove
. Spécialiste de la Malaisie.
Doctorante au CERI et agrégée d’Histoire.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60381
Mardi 4 mars 2008
Emission du 4 mars 2008.

République démocratique du Congo : une situation politico-militaire déliquescente.Alors que des rumeurs de coups d’État courent à Kinshasa, la situation politique du pays reste marquée par l’immobilisme. Le président Kabila s’est séparé de son principal rival, l’ancien président Bemba mais une rébellion dans l’Est du pays, animée par un général tutsi, continue de menacer sur la stabilité du pays.

Invité :
Claude Wauthier
. Spécialiste de l’Afrique.
– Ancien directeur régional pour l’Afrique australe.
– Ancien rédacteur en chef de l’AFP.

Pour écouter l’émission sur France Culture :

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60377
Jeudi 28 février 2008
Emission du 28 février 2008.

Les ambiguïtés du régime cambodgien à l’égard du Tribunal pénal international jugeant les Khmers rouges.
Les difficultés pour mettre en place le tribunal chargé de juger les dirigeants Khmers rouges illustre toutes les ambigüités du régime cambodgien. En effet, son principal dirigeant et son entourage sont issus du mouvement qui a exterminé près du tiers de la population. Le choix d’un tribunal hybride, réunissant juges cambodgiens et magistrats internationaux dysfonctionnent au point qu’un report des audiences risque d’avoir lieu et se prolonger pendant un an.Invité : Jean-Louis Margolin. Maître de conférences en histoire à l’Université de Provence et directeur-adjoint de l’Institut pour la recherche sur le Sud-Est asiatique (IRSEA-CNRS).Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60198
Mardi 26 février 2008
Emission du 26 février 2008.
Visite du président français en Afrique du Sud. Les tensions au sein du régime, à la fin du second et dernier mandat de Thabo M’Beki.
La situation en Afrique du Sud ressemble à une chronique judiciaire. Le nouveau responsable du parti au pouvoir l’ANC, Jacob Zuma est de nouveau soupçonné de malversations. Il s’agit d’un nouvel épisode dans l’affrontement engagé par l’actuel président Mbeki pour tenter de lui barrer la route de la fonction suprême.Invité : Francis Soler. Rédacteur en chef de la Lettre de l’océan Indien.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=60207
Vendredi 22 février 2008
Emission du 22 février 2008.

Investiture du nouveau président : les grands dossiers de la Corée du Sud.
L’élection à la présidence du candidat de l’opposition Monsieur Lee marque d’abord l’échec du président sortant qui tentait de lui barrer la route. Cette élection marque aussi un tournant psychologique dans la vie politique sud-coréenne. La génération des présidents réformateurs, anciens opposants à la dictature qui se sont tous discrédités dans l’exercice du pouvoir, laisse place à une génération symbolisée par le nouveau président où la priorité sera accordée au développement économique et aux affaires. En effet, le nouveau président avant d’être le maire de Séoul fut l’un des principaux dirigeants du puissant groupe «Hyundai».
Invité :
Marie-Orange Rive-Lasan. Spécialiste de l’Asie Orientale contemporaine, diplômée des Langues’ O est aussi historienne, formée à l’EHESS à Paris.
Son domaine de prédilection est la péninsule coréenne : histoire sociale et politique des élites sud-coréenne, histoire de la mobilisation des réseaux de relations liés au pouvoir, ou histoire très contemporaine des évolutions de la démocratisation en Corée du Sud, sont autant de sujets de sa recherche et s’ajoutent à ses travaux en cours sur la société rurale nord-coréenne. En lien avec le Centre de recherche sur la Corée de l’EHESS, elle est aussi en relation avec le CERI à Sciences Po.
Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=59204
Mercredi 13 février 2008
Emission du 13 février 2008.

Quel rôle et quelle influence pour le Japon en Asie ?
La principale échéance diplomatique pour le Japon est celle de ses relations avec le voisin chinois. Les deux pays sont devenus les principaux partenaires commerciaux de l’autre. Ils sont également les deux plus gros acheteurs au monde de bons du Trésor américain. Mais, au-delà, leurs intérêts divergent. Ils sont également deux gros consommateurs d’énergie à la recherche de ressources nouvelles, et Tokyo s’inquiète du rôle grandissant joué par Pékin dans cette zone.


Invité : Jean-Marie Bouissou. Directeur de recherche au CERI (FNSP).
Spécialiste du Japon.
Ancien élève de l’École normale supérieure, Agrégé d’histoire,
A vécu au Japon de 1975 à 1990,
Ses travaux portent surtout sur la vie politique et sociale et sur le Japon dans les relations internationales.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=59813

Lundi 11 février 2008
Emission du 11 février 2008.

Trentième anniversaire du CEPII : la place de l’Europe dans la mondialisation.
L’une des principales caractéristiques de l’économie européenne est illustrée par l’importance accordée aux échanges intra-européens, qui devraient être appelés à décliner. D’autre part, l’Europe doit affronter un autre défi, qui est la montée en puissance de la Chine et de l’Inde pour tout ce qui concerne les technologies de l’information et de la communication. Mais par rapport à d’autres pays, l’Europe voit ses positions se maintenir.

Invitée : Agnès Bénassy-Quéré. Docteur en science économique (1992), Chargée de mission à la direction de la Prévision du ministère de l’Économie et des Finances (1991-1992),
Maître de conférences à l’université de Cergy-Pontoise (1992-1996),
Professeur à l’université de Lille 2 (1997-1998),
Directeur adjoint au CEPII (1998-2000 et 2004-2006),
Professeur à l’université Paris X Nanterre (2001-2004),
Professeur, chargé de cours à l’École polytechnique,
Membre de la Commission économique de la Nation, du Shadow ECB Council et du Cercle des économistes. Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=59757
Vendredi 8 février 2008
Emission du 7 février 2008.

Soixantième anniversaire de l’indépendance de Ceylan, mais vingt-six ans de guerre civile au Sri Lanka.
Depuis la rupture du cessez-le-feu conclu en 2002, la guerre totale a repris entre l’armée du Sri Lanka et les rebelles tamouls. La volonté actuelle du gouvernement de Colombo est de parvenir à une victoire militaire même si la situation précédente conduit à constater qu’aucun des deux camps n’est en mesure de gagner la guerre ou de la perdre. L’Inde voisine qui s’était impliquée dans le passé dans des tentatives de règlements, manifeste désormais une grande prudence et l’État du Tamil Nadu à majorité tamoule qui servait de base arrière aux rebelles, observe désormais lui aussi une prudente neutralité.


© tlfq.ulaval.ca


Invité :
Eric Meyer. Spécialiste du Sri Lanka, enseigne l’histoire de l’Asie du Sud à l’INALCO.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=59619

Mercredi 6 février 2008
Emission du 6 février 2008.L’aggravation des affrontements au Kenya. Quels scénarios possibles ?


La situation tendue qui continue de prévaloir au Kenya est le fruit d’un déséquilibre rompu entre les différentes ethnies du pays.
Une situation dont les racines remontent à l’époque du colonialisme britannique qui a favorisé l’essor d’une ethnie.

© diplomatie.gouv.fr

Invité
:
Daniel Bourmaud. Professeur de science politique à l’université de Pau et des Pays de l’Adour.

Jeudi 31 janvier 2008
Emission du 31 janvier 2008.


 

Les diplomaties énergétiques de la Russie à l’égard de l’Asie et de l’Europe?

La diplomatie russe a retrouvé une influence grâce à l’arme énergétique.
En Asie, Moscou est courtisé par la Chine et le Japon qui souhaitent bénéficier de ses réserves gazières et pétrolières. Cette arme énergétique lui permet de remettre au pas un certain nombre d’anciens alliés comme l’Ukraine et la Géorgie.Enfin, le projet de gazoduc destiné à l’Europe pèse sur les choix politiques du continent, instaure une dépendance envers Moscou et constitue la revanche du projet soviétique des années 80, absolument identique mais qui avait tourné court en raison de l’embargo imposé par l’administration Reagan.

Invité
:
Thomas Gomart. Responsable du programme Russie/Nei de l’Ifri depuis juillet 2004, enseigne à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=59190

Lundi 28 janvier 2008


Emission du 28 janvier 2008.

Les premières leçons de l’actuelle crise financière ?

L’aggravation de la crise sur les marchés financiers commence à atteindre l’économie réelle et le système économique donne des signes de dérèglements. La consommation baisse, l’inflation est en hausse, la croissance en berne et alors que la réserve fédérale américaine baisse ses taux d’intérêts pour tenter d’endiguer la crise, la BCE refuse d’agir, en restant sur la même analyse : sa priorité est d’abord la lutte contre l’inflation.
La récession est désormais quasi inévitable aux Etats-Unis et les chiffres de croissance sont revus à la baisse en Europe.

Invité : Anton Brender. Économiste, professeur associé à l’université de Paris-IX Dauphine.

Pour écouter l’émission sur France Culture :
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/enjeux_inter/fiche.php?diffusion_id=5942

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :