INVESTIGATION RESEAU VOLTAIRE

 <!– –> Les deux corps du Premier ministre

Réseau Voltaire | Paris (France) | 20 janvier 2006 | Dans son fameux ouvrage Les Deux corps du roi, l’historien allemand Ernst Kantorowicz avait étudié la sacralisation de la figure royale au Moyen Âge et dans l’époque moderne en Europe. Il étudiait comment s’était construit le mythe de la double nature royale, à la fois individu ayant ses propres qualités et défauts (le roi) et incarnation d’une fonction plus haute que la personne l’incarnant (le Roi). Ce système s’applique également dans les médias au poste de Premier ministre israélien. Les qualités qu’on prêtait à Ariel Sharon sont désormais celles d’Ehud (…)


Chili, Bolivie… gauche « responsable » contre gauche « populiste »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 18 janvier 2006 | La victoire électorale d’Evo Morales en Bolivie a replacé l’Amérique latine au centre de l’intérêt médiatique dont elle avait été longtemps absente. Abusivement rapprochée de l’élection au Chili de la socialiste Michelle Bachelet, l’élection bolivienne est interprétée, à juste titre, dans les médias comme le symbole d’un basculement politique continental. Dans les cercles pro-états-uniens on s’alarme de cette tendance tout en vantant les politiques « réalistes » suivies par les derniers partisans de Washington.


Irak : qu’est-ce qu’un succès ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 17 janvier 2006 | Les États-Unis sont aujourd’hui confrontés à un problème concernant l’Irak : ils sont prisonniers de leur propre propagande. Leur propre population est de plus en plus hostile au déploiement de troupes en Irak et les néo-conservateurs rêvent déjà de nouvelles invasions. Mais il est difficile pour l’administration Bush de quitter le pays en se déclarant victorieuse compte tenu des buts de guerre officiellement affichés. Les élites washingtoniennes débattent des conditions du retrait et de ce que serait un succès.


Iran : la diabolisation avant quoi ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 16 janvier 2006 | On assiste désormais dans la presse mainstream à une campagne de propagande contre l’Iran très comparable à ce à quoi nous avions assisté avant la guerre contre l’Irak. On retrouve ainsi les arguments qui avaient servi pour préparer les opinions occidentales à une guerre contre Bagdad. Il existe toutefois une différence majeure entre les textes condamnant l’Iran aujourd’hui et ceux qui stigmatisaient l’Irak de Saddam Hussein avant l’invasion : l’éventualité d’une guerre n’est quasiment jamais évoquée. Le processus de diabolisation de l’Iran est bien entamé, mais même les néo-conservateurs les plus belliqueux rechignent pour l’instant à évoquer explicitement un conflit (…)


Après tout, ce n’est qu’un film…

Réseau Voltaire | Paris (France) | 13 janvier 2006 | L’industrie cinématographique, télévisée ou ludique véhicule des représentations politiques qui peuvent soutenir ou dénoncer les actions d’un gouvernement. Dans ce dernier cas, elle devient alors pour les tenants du pouvoir en place un adversaire dont il faut relativiser l’impact. Ces derniers mois, on a vu sortir sur les écrans des films à portée politique ayant volontiers des accents critiques contre l’action de l’administration Bush. Les cercles néo-conservateurs ou sionistes se sont alors mobilisés pour tenter de les disqualifier.


Mobilisation orwellienne pour rendre la torture acceptable

Réseau Voltaire | Paris (France) | 12 janvier 2006 | Disparue dans le maelström médiatique de la fin de l’année, la question de la torture revient timidement dans quelques tribunes, la plupart des médias faisant de grands efforts pour se pencher « de manière lucide et sans préjugés » (comme l’écrit le journal conservateur allemand Frankfurter Allgemeine) sur la question, ce qui signifie de fait la justification du procédé. La conclusion générale est que la torture est moralement préjudiciable, mais…. Tout réside dans ce « mais » et la novlangue orwellienne est mobilisée pour faire passer la (…)


Le retour du débat médiatique sur « l’islam »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 11 janvier 2006 | Les interrogations autour de l’islam sont récurrentes dans la presse « occidentale » depuis les attentats du 11 septembre 2001. Elles se sont développées avec la banalisation des représentations produites par l’idéologie straussienne du « Choc des civilisations ». Sans rapport avec l’actualité immédiate, de nombreuses tribunes libres ont été publiées ces jours-ci qui exposent ou récusent ces préjugés.


Chronique de la mort annoncée d’un « homme de paix »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 10 janvier 2006 | « Meurtrier », « Assassin », « Criminel de guerre », « Terroriste », « Commandant en chef d’un escadron de la mort », voilà les mots que vous ne trouverez pas pour désigner Ariel Sharon dans les tribunes hagiographiques diffusées par la presse atlantiste après l’attaque cérébrale qui a touché le Premier ministre israélien. Cela ne nous surprend malheureusement pas. Nous avons déjà exposé dans cette rubrique la façon dont Ariel Sharon a été présenté comme un « homme de paix » puis« un centriste » par une presse frappée d’amnésie.


L’inconnu Evo Morales

Réseau Voltaire | Paris (France) | 9 janvier 2006 | Le « cocalero » (producteur de coca) Evo Morales, président du Mouvement vers le socialisme (MAS), a été élu président de la Bolivie au premier tour de l’élection du 18 décembre 2005. La presse internationale commente l’événement avec une sorte de flottement qui traduit le désinvestissement états-unien dans le continent Sud et une méconnaisance croissante de son histoire et de ses évolutions. Ainsi, le scrutin est salué, à tort, comme la première élection d’un président amerindien dans le continent.


L’Iran dans le viseur

Réseau Voltaire | Paris (France) | 6 janvier 2006 | Les récents propos négationnistes tenus par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ont relancé dans la presse occidentale les déclarations appelant à des sanctions contre l’Iran, prélude potentiel à une attaque militaire. Ces argumentaires associent critiques légitimes des déclarations du président iranien, déformation de la situation iranienne, aggravation de la menace qu’incarnerait le programme nucléaire civil de Téhéran et propagande traditionnelle concernant, notamment, de supposés liens entre l’Iran et Al Qaïda.


Le gaz de « L’Empire du Mal »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 4 janvier 2006 | Le conflit opposant la compagnie gazière publique russe Gazprom à l’État ukrainien a donné lieu, comme à l’accoutumée, à une succession de dénonciation de « l’impérialisme » russe et de « l’autoritarisme » poutinien dans la presse occidentale. Il est exact d’affirmer que si la Russie aligne à présent ses tarifs envers l’Ukraine sur les cours mondiaux, c’est sans aucun doute par ce qu’elle n’a plus aucun intérêt à les minorer après le rapprochement de Kiev avec l’OTAN. Mais ce fait s’accompagne de commentaires spécieux et manichéens marqués, comme toujours, par les représentations de la Guerre (…)


Égypte : soutien US aux fondamentalistes

Réseau Voltaire | Paris (France) | 16 décembre 2005 | Vu le poids immense de Washington dans la vie politique de l’Égypte, la question du soutien des États-Unis aux Frères musulmans est au centre des interrogations. Compte tenu des attaques contre le « fondamentalisme islamiste » que l’on trouve à longueur de colonnes dans la presse belliqueuse anglo-saxonne, il est bien difficile d’annoncer du jour au lendemain que l’on va soutenir un parti tel que les Frères musulmans en Égypte, pourtant, il semble que les experts soit en train d’y préparer doucement l’opinion.


L’OTAN à l’heure du « Choc des civilisations »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 14 décembre 2005 | L’OTAN a déjà beaucoup changé. Elle est devenue durant les années 1990 une alliance militaire offensive en ex-Yougoslavie, se substituant à l’ONU pour condamner ou attaquer les États. Après les attentats du 11 septembre, elle a débordé de sa zone d’action traditionnelle pour attaquer l’Afghanistan et aujourd’hui, les responsables atlantistes plaident en faveur de son élargissement territorial et de l’extension de ses compétences au nom de la lutte contre le « jihadisme », une « menace » présentée comme aussi dangereuse que l’URSS.


Goulag états-unien : arrogance, hypocrisie et la fin de l’indépendance européenne

Réseau Voltaire | Paris (France) | 13 décembre 2005 | Le scandale des centres de détention et de torture de la CIA en Europe aura été globalement éludé par les éditorialistes et hommes politiques européens lors de la tournée de Condoleezza Rice. Dans la presse arabe ou proche-orientale, cette attitude a déçu. Elle apparaît non pas comme un signe de plus de la duplicité des États-Unis en matière de Droits de l’homme (car les éditorialistes de cette presse n’attendent plus rien de Washington) mais comme la triste démonstration de la soumission européenne.


« Mission accomplie » en Irak

Réseau Voltaire | Paris (France) | 9 décembre 2005 | Douloureux ou doux ? L’hypothèse du retrait des troupes états-uniennes et britanniques d’Irak est aujourd’hui largement débattue aux États-Unis, y compris dans la presse conservatrice. La question n’est plus s’il faut partir, mais comment partir. Un analyste du Washington Times suggérait la semaine dernière à George W. Bush de s’inspirer du général De Gaulle qui avait su transformer la défaite en Algérie en un tremplin politique. Ce n’est pas pour rien que le nouveau conseiller politique de la Maison-Blanche, Peter D. Feaver, auteur du discours du président états-unien à l’Académie militaire d’Annapolis, est un spécialiste du gaullisme et des décolonisations au (…)


Faire taire les médias par la soumission ou les bombes

Réseau Voltaire | Paris (France) | 6 décembre 2005 | Le projet de bombardement de la chaîne Al Jazeera a fait grand bruit au Royaume-Uni où le gouvernement Blair a refusé de commenter l’information. Toutefois, hors du Royaume-Uni, cette affaire fait beaucoup moins de bruit et la plupart des médias occidentaux restent assez discrets, eux pourtant si prompts à dénoncer les atteintes aux libertés de la presse quand un journaliste occidental est visé. Toutefois, se focaliser sur Al Jazeera, n’est-ce pas perdre de vue la question plus large du traitement de la presse par l’administration Bush ? John Pilger et Sydney Blumenthal s’agacent pour leur part de la docilité de la presse (…)


En France, on peut le dire !

Réseau Voltaire | Paris (France) | 1er décembre 2005 | Les émeutes qui ont touché certaines banlieues françaises sont terminées, mais leur échos médiatique résonne encore. Les assimilations entre casseurs et jeunes Français d’origine africaine, étrangers et musulmans se poursuivent et libèrent la parole raciste en France comme à l’étranger. Symbole de ce changement de ton, Alain Finkielkraut livre dans une interview au quotidien israélien Ha’aretz une image de musulmans français en guerre contre l’Occident, soulignant toutefois qu’en France, il ne pourrait pas s’exprimer ainsi. Nombre d’analystes lui donnent tort en véhiculant la même image au travers (…)


Barcelone : chronique d’un échec annoncé

Réseau Voltaire | Paris (France) | 30 novembre 2005 | Le sommet euro-méditerranéen de Barcelone des 27 et 28 novembre 2005 a été un fiasco. Censé renouveler le partenariat entre les pays méditerranéens et les 25 pays de l’Union européenne, ce sommet sous présidence britannique, qui a vu les absences de nombreux chefs d’État arabe, n’est pas parvenu à un document final et n’a abouti qu’à une déclaration de principe condamnant le terrorisme. Toutefois, les responsables européens n’avaient pas été avares de textes vantant le partenariat euro-méditerranéen juste avant et pendant le sommet. Ainsi Javier Solana, José Manuel Barroso, Tony Blair et José Luis Zapatero ont publié des argumentaires assez similaires louant les grandes réalisations du processus de Barcelone et (…)


Supputations sur l’avenir de la diplomatie allemande.

Réseau Voltaire | Paris (France) | 29 novembre 2005 | L’Allemagne est désormais dotée d’un gouvernement de grande coalition unissant démocrates-chrétiens de la CDU-CSU et sociaux-démocrates du SPD. S’il est possible de se faire une idée assez précise de ce que sera l’orientation économique du pays dans les prochaines années, il est bien plus difficile d’envisager ce que sera sa politique étrangère. Angela Merkel a multiplié les déclarations atlantistes ou pro-israéliennes ces dernières années, mais le ministère des Affaires étrangères a été confié à Frank-Walter Steinmeier, un proche de Gerhard Schröder. Dans ces conditions, les différents acteurs ne peuvent qu’élaborer des supputations sur l’avenir de la diplomatie (…)


Yougoslavie : commémorations et mémoire courte

Réseau Voltaire | Paris (France) | 28 novembre 2005 | Le 21 novembre 1995, les accords de Dayton mettaient fin aux violences en Bosnie Herzégovine et créaient une entité étatique hybride, fondée sur la division communautaire, entérinant les principales revendications des factions nationalistes sous contrôle international. La presse internationale profite de cet anniversaire pour s’interroger sur les leçons à tirer de cet accord. À de très rares exceptions, elle refuse de voir que l’éclatement de la Yougoslavie a été à la source d’un discours sur le « devoir d’ingérence » qui trouve des échos aujourd’hui dans le remodelage du (…)


Après avoir été « pacifiste », Sharon est « centriste »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 25 novembre 2005 | Au prétexte qu’Ariel Sharon a effectivement abandonné partiellement le rêve du Grand Israël, la presse occidentale, frappée d’amnésie, oublie son passé de commandant d’un commando d’assassin, son rôle dans le massacre de Sabra et Chatilla et sa provocation ayant déclenché la seconde Intifada. La création d’un nouveau parti (Kadima), scission du Likoud, par le Premier ministre israélien est donc présentée par les médias atlantistes comme la formation d’un rassemblement centriste à mi-chemin entre les « extrémistes » du Likoud et les « populistes » du parti (…)


La torture, fait révélateur d’une évolution du régime

Réseau Voltaire | Paris (France) | 23 novembre 2005 | « Est-ce cela le visage du leadership occidental ? », le commentateur autrichien Walter Friedl, pourtant peu suspect d’anti-américanisme, résume en une phrase dans le Kurier de Vienne le sentiment vis à vis du débat en cours aux États-Unis sur l’utilisation de la torture ainsi que la découverte d’un réseau international de la torture animé par la CIA. L’ancien président Jimmy Carter enfonce le clou dans le Los Angeles Times et Clarin, voyant dans ces pratiques la marque supplémentaire de la rupture qu’incarne l’administration Bush par rapport aux gouvernements qui l’ont (…)


Poursuivre les objectifs du TCE, sans le TCE

Réseau Voltaire | Paris (France) | 22 novembre 2005 | Après le rejet du Traité constitutionnel européen (TCE), nombreux furent ceux qui demandèrent de faire adopter ce texte par des voies détournées ou de revenir à la charge plus tard. Aujourd’hui, les porte-paroles de cette stratégie sont plus rares, ou plus discrets. Cela ne signifie pas toutefois que les objectifs et les enjeux qui avaient déterminé la rédaction du TCE sont abandonnés. Le président de la Commission européenne, le très atlantiste José Manuel Barroso, réaffirme ces objectifs dans le langage « politiquement correct » de l’Union européenne : une adoption du modèle socio-économique anglo-saxon et la soumission aux orientations états-uniennes en politique (…)


« Quiconque n’est pas comme nous, est contre nous »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 14 novembre 2005 | Dans le concert médiatique sur les violences en France, une note est plus présente que d’autres : celle qui rebondit sur l’amplification d’émeutes somme toute très limitées géographiquement et sociologiquement pour ancrer un peu plus dans les esprits le concept de guerre imminente des civilisations. On voit dans la presse l’image d’un Occident assiégé par des hordes musulmanes inassimilables, cinquième colonne d’un « islamo-fascisme » qui conspirerait pour s’emparer du monde et reconstruire un califat sur les ruines de l’Occident dégénéré. Les analystes néo-conservateurs s’en donnent à cœur joie sur ce refrain, suivis de près par certains éditorialistes de la gauche (…)


Assassinat d’Hariri : il n’y a plus besoin de preuves contre la Syrie

Réseau Voltaire | Paris (France) | 10 novembre 2005 | A la suite de l’attentat à la bombe qui avait causé la mort de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et de 22 autres personnes, nous avions vu avec quelle promptitude les éditorialistes et les « experts » atlantistes avaient accusé la Syrie. Ces analystes se passaient très bien de preuves pour porter leurs accusations contre Damas, ils acceptent donc aujourd’hui sans le moindre regard critique le rapport Melhis confirmant leurs présupposés de départ. Ainsi, la presse occidentale présente le dossier réalisé par le juge allemand comme la preuve irréfutable de la culpabilité syrienne dans l’attentat. Les analyses de ceux qui critiquent ce dossier donnent pourtant une tout autre image au (…)


Irak : l’échec partiel d’un plan média

Réseau Voltaire | Paris (France) | 8 novembre 2005 | Les organismes de communication atlantistes se sont échinées à diffuser une image de l’Irak en proie à ses propres démons, souffrant de terribles divisions internes et que la Coalition anglo-saxonne et les autorités de collaboration s’efforçaient, parfois maladroitement, d’aider et de démocratiser. Cette campagne a influencé la lecture de l’invasion dans la presse mainstream mais n’a pas pour autant désarmé les adversaires du conflit. Ceux-ci tentent de rappeler à l’opinion internationale que le premier problème de l’Irak, c’est l’occupation.


Les représentations de la Turquie, au cœur du débat sur l’adhésion

Réseau Voltaire | Paris (France) | 2 novembre 2005 | Au cours de l’imbroglio diplomatique précédant le sommet du Luxembourg sur l’ouverture des négociations de l’Union européenne avec Ankara, les médias européens hostiles à l’adhésion turque ont présenté chaque protestation de la Turquie comme des exigences difficilement acceptables ou des pressions sur l’Union européenne. D’une manière générale, la presse européenne a véhiculé à cette occasion des préjugés sur la Turquie et le monde musulman. Les analystes turcs ou issus de la diaspora turque se mobilisent pour réhabiliter l’image de leur pays en proie aux accusations (…)


Iran et Corée du Nord : deux crises pour une seule solution ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 20 octobre 2005 | Bien qu’il s’agisse de questions très différentes, la presse internationale publie des textes comparant les questions nucléaires en Iran et en Corée du Nord. Ce faisant, elle valide implicitement l’association de ces deux pays par George W. Bush dans un mystérieux « Axe du mal ». Les cercles atlantistes utilisent le modèle d’argumentation qui avait servi contre l’Irak : ils dénoncent des États auxquels on ne peut pas faire confiance, un système international incapable et exigent des « politiques cohérentes ».


Déconfiture orange amère

Réseau Voltaire | Paris (France) | 14 octobre 2005 | L’éclatement de la coalition orange en Ukraine est un coup dur pour tous ceux qui voyaient dans ce mouvement le fer de lance d’une réorientation politique « occidentale » de la région. Yuliya Tymoshenko s’efforce de limiter les dégâts causés à l’image de la révolution orange dans les opinions publiques occidentales. Cela a d’autant plus d’importance que cette opération devrait servir de modèle dans les autres ex-républiques soviétiques, avec en ligne de mire la Russie en 2008.


Le rapport d’Israël au monde

Réseau Voltaire | Paris (France) | 7 octobre 2005 | Le plan de retrait de Gaza avait, en partie, pour vocation de diminuer les pressions internationales contre Israël, Ariel Sharon ou ses conseillers ne s’en sont pas cachés. Les État arabes ou musulmans les plus soumis à Washington se sont empressés d’ouvrir des discussions avec Tel-Aviv en vue d’établir des relations diplomatiques. L’ancien conseiller en politique étrangère d’Ehud Barak, Alon Liel, s’enorgueillit de cette aura diplomatique retrouvée et relance le mythe de la totale indépendance de l’État juif.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;……………………………/////////////////////…………………………..

 <!– –> Irak : qui fait encore confiance à la Coalition ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 3 octobre 2005 | L’image de la Coalition occupant l’Irak ne cesse de se dégrader partout dans le monde, y compris au Royaume-Uni et aux États-Unis. Samedi, deux rassemblements à Londres et à Washington ont réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes. Les textes et interviews fustigeant l’attitude des occupants en Irak ou les accusant de commettre des attentats contre les civils dans ce pays trouvent désormais un accès dans la presse mainstream. Dans un entretien au Monde, le cheikh Jawad Al-Khalessi accuse les États-Unis d’instrumentaliser le fantôme d’Abou Moussab Al Zarkaoui pour justifier une partition de (…)


Quelle orientation pour la diplomatie allemande ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 27 septembre 2005 | Les questions de politique étrangère n’ont pas pesé de façon déterminante sur les élections législatives allemandes. Pourtant, les cercles atlantistes se réjouissent du départ programmé de Gerard Schröder. Angela Merkel n’a pas ménagé ses efforts pour signifier son attachement à Washington et à Tel Aviv. En retour, les néoconservateurs avaient soutenu autant que possible de Mme Merkel. Pour eux, cette démarche était indissociable de leur soutien en France à M. Sarkozy.


L’Iran et la Russie souhaitent renouer avec l’Europe de l’Ouest

Réseau Voltaire | Paris (France) | 22 septembre 2005 | L’Iran n’est pas l’Irak de Saddam Hussein. Ce pays bénéficie de bien plus de soutiens internationaux et fais preuve de bien plus d’habileté que l’Irak avant son invasion. Conscient de sa force, Téhéran tente de se livrer à une contre-propagande en direction de l’Europe. Si les cercles atlantistes agitent la menace nucléaire iranienne et appellent à l’unité du « monde occidental », l’Iran appelle pour sa part à une alliance pour contrer l’hégémonie états-unienne. Moscou soutient cette approche et invite l’Europe à se joindre au développement du programme nucléaire (…)


L’affaire Khodorkovski et les réflexes de la Guerre froide

Réseau Voltaire | Paris (France) | 20 septembre 2005 | Les réflexes hérités de la Guerre froide ont la vie dure dans la presse occidentale. Il n’y a pourtant rien de comparable entre l’URSS totalitaire et la Russie de Vladimir Poutine et entre les dissidents envoyés au goulag et un oligarque condamné pour fraudes fiscales après avoir pillé son pays. Pourtant, à l’occasion de l’ouverture du procès en appel de l’ancien dirigeant de Yukos, les partisans de l’oligarque déchu publient dans la presse atlantiste des tribunes utilisant largement la rhétorique employée en faveur des dissidents soviétiques.


L’ONU doit se soumettre ou se démettre

Réseau Voltaire | Paris (France) | 16 septembre 2005 | Le débat dans la presse internationale autour de la réforme de l’ONU est marqué par de grandes déclarations de principe, mais peu de propositions précises. Pourtant, aux États-Unis le discours est tout autre. Newt Gingrich explique que si l’on souhaite que Washington s’associe encore avec l’ONU, il faut que celle-ci soit uniquement dédiée aux orientations de la politique étrangère états-unienne. Pour le Dr. Nikolai Zlobin, nous assistons à la mort programmée de cette institution.


Sharon ne se cache plus

Réseau Voltaire | Paris (France) | 14 septembre 2005 | L’opposition israélienne au retrait de Gaza est une épine dans le pied d’Ariel Sharon au sein de son parti, mais une bénédiction sur la scène internationale. En effet, il peut s’appuyer sur les discours de ses opposants pour se poser en alternative pacifique à l’ultra-nationalisme israélien. La presse occidentale a eu tôt fait de voir en Sharon un équivalent israélien de Charles De Gaulle lors de la décolonisation algérienne. Pourtant, la position du gouvernement Sharon est très claire : le retrait de Gaza ne vise pas à permettre la construction d’un État palestinien viable. Le Premier ministre israélien le stipule lui même dans La (…)


Consensus médiatique autour de la « guerre au terrorisme »

Paris (France) | 13 septembre 2005 | À l’occasion des commémorations entourant le quatrième anniversaire des attentats de New York et de Washington du 11 septembre 2001, la presse internationale se penche très largement sur la « guerre au terrorisme » et sur les politiques qui ont été menées en son nom depuis quatre ans. Si certaines d’entre elles ou des guerres qui en ont découlé font débat, la nécessité de renforcer les pouvoirs des États et de combattre le « péril islamiste » fait consensus. Rares sont ceux qui remettent en cause ce point de vue ultra dominant.


Règlement de compte en Ukraine

Réseau Voltaire | Paris (France) | 12 septembre 2005 | La coalition arrivée au pouvoir en Ukraine par la grâce de la « révolution orange » s’est disloquée après moins de neuf mois d’existence. Comme nos lecteurs le savent, la crise couvait depuis longtemps entre les différentes factions et la presse russophone relatait régulièrement leurs affrontements. Tandis qu’elle donne la parole aux différents protagonistes, la presse occidentale reste figée dans sa description romantique de la « révolution orange » et ne parvient pas à expliquer la crise.


Le panarabisme visé en Irak

Réseau Voltaire | Paris (France) | 8 septembre 2005 | Alors qu’à Washington on s’affronte sur la méthode la plus adéquate pour mener une politique impérialiste au Proche-Orient, dans le monde arabe on s’inquiète du coup que porterait la prochaine constitution irakienne au mouvement nationaliste arabe. L’ancien directeur du département de planification politique du ministère des Affaires étrangères égyptiennes, Abdallah Al-Ashaal, estime qu’au nom de la déba’assification, c’est l’État central irakien qu’on vise et au delà, l’identité arabe d’un centre historique du panarabisme.


Le degré de dépendance face à Washington, enjeu des élections égyptiennes

Réseau Voltaire | 7 septembre 2005 | L’Égypte vient de connaître ses premières élections pluralistes. Elles interviennent dans un contexte de fin de règne du président Hosni Moubarak, qui prépare lentement sa succession, et de pressions états-uniennes. Certains faucons n’ont pas caché leur souhait de renverser l’actuel président, mais celui-ci a accepté de nombreuses concessions à Washington et Tel-Aviv. Dans ce contexte, la campagne électorale offre l’occasion au pouvoir en place et à l’opposition de s’invectiver à propos de leur dépendance partagée à l’égard des États-Unis.


La crise iranienne comme révélateur de la soumission européenne

Réseau Voltaire | Paris (France) | 6 septembre 2005 | Cet été, les relations entre l’Union européenne et l’Iran se sont fortement dégradées et Washington a multiplié les déclarations hostiles et agressives. Le spectre d’une intervention militaire se rapproche et, comme il se doit dans de pareilles circonstances, les cercles atlantistes mobilisent l’opinion pour la préparer à la guerre. Au contraire, en Iran, en Russie et même en Grande-Bretagne, on impute à l’influence de Washington les tensions croissantes entre Téhéran et l’Union européenne.


Masquer la débâcle des services publics aux États-Unis

Paris (France) | 5 septembre 2005 | L’administration Bush est déstabilisée par les réactions face à son incompétence dans la gestion de la catastrophe à la Nouvelle Orléans ; elle organise donc la riposte médiatique. La Maison-Blanche et ses services de presse multiplient les parallèles avec le tsunami en Asie du Sud-Est. Cela a eu un certain succès puisque le titre « Notre tsunami », au dessus d’une photo de la Nouvelle Orléans, a fait la une de la plupart des titres de la presse consensuelle états-unienne. En affirmant que les deux catastrophes sont tout aussi graves, et compte-tenu du nombre plus élevé de morts causé par le Tsunami, Washington tente de répandre l’illusion que le nombre plus faible de morts en Louisiane est dû à son (…)


Union européenne : l’adhésion turque menacée par la question chypriote

Réseau Voltaire | Paris (France) | 2 septembre 2005 | La question de la reconnaissance de Chypre par la Turquie a été relancée cet été lorsque Ankara a signé, le 29 juillet, un protocole d’accord sur l’ouverture des frontières avec les dix nouveaux États membres de l’Union européenne. Pour le gouvernement chypriote, ce geste équivalait à une reconnaissance officielle, ce que conteste Ankara. Les opposants à l’adhésion de la Turquie se sont engouffrés dans la brèche pour remettre en cause l’ouverture des négociations le 3 octobre. Les partisans de l’adhésion dans les cercles atlantistes organisent donc une contre-offensive (…)


Les élections allemandes et l’axe Paris-Berlin-Moscou

Paris (France) | 1er septembre 2005 | Alors que les sondages annoncent une victoire possible de la très atlantiste Angela Merkel lors des élections allemandes du 18 septembre, les partisans de l’alliance Paris-Berlin-Moscou s’inquiètent des conséquences d’un tel bouleversement. Vladimir Poutine mène une campagne active en faveur de Gerard Schröder et vante ses mérites dans une interview à Stana.Ru. Outre-Atlantique, au contraire, on se réjouit par avance de la disparition de l’encombrant chancelier.


Beslan, Londres : les différents visages médiatiques du terrorisme

Paris (France) | 31 août 2005 | À l’approche de l’anniversaire de la prise d’otage et du massacre de Beslan, on s’agace en Russie de l’audience dont bénéficient les auteurs de ces actes en Occident. La « guerre au terrorisme » y apparaît de plus en plus pour ce qu’elle est : un argument politique occidental pour justifier une politique impérialiste. Dans le même temps, à la suite des attentats de Londres, la longue litanie des analyses racistes et faisant la promotion du « choc des civilisations » se poursuit dans la presse occidentale.


Irak : Une constitution comme prélude de la scission

Réseau Voltaire | Paris (France) | 30 août 2005 | Le débat sur la constitution irakienne dans la presse internationale ne porte pas sur les droits des Irakiens, mais sur le futur éclatement du pays. Si les raisons pour souhaiter, ou feindre de craindre, un éclatement divergent, les analyses s’accordent sur son caractère inéluctable. Peter Galbraith, lobbyiste pro-kurde, estime que la partition de l’Irak est d’autant plus souhaitable pour Washington qu’elle est le seul moyen d’empêcher une mainmise de l’Iran sur l’Irak.


Ariel Sharon salué comme un homme de paix

Réseau Voltaire | 29 août 2005 | La diplomatie israélienne a déployé de grands efforts dans la presse internationale pour accréditer une vision manichéenne du débat sur le retrait de Gaza et assimiler toute opposition au plan Sharon à une opposition à la paix. Elle a mobilisé ses ambassadeurs dans chaque pays pour véhiculer un discours bien rôdé. Emboîtant le pas à cette campagne de communication, les milieux sionistes appellent les populations occidentales à soutenir non seulement la politique du Premier ministre israélien, mais le général Sharon lui-même.


Les illusions du débat sur l’Afrique

Réseau Voltaire | Paris (France) | 15 juillet 2005 | Le débat sur l’Afrique et l’aide pouvant lui être apporté est demeuré confiné aux termes souhaités par les dirigeants du G8. La contestation a, en effet, été encadrée grâce aux concerts Live 8. Le seul antagonisme décelable dans les médias mainstream opposait ceux pour qui la meilleure façon d’aider l’Afrique est avant tout d’augmenter les aides à ceux pour qui il faut surtout ouvrir les économies à la globalisation.


Londres : la machine médiatique s’active

Réseau Voltaire | 13 juillet 2005 | Les attentats de Londres du 7 juillet ont déjà suscité un flot de commentaires alors même que l’enquête n’en est qu’à ses débuts. Pour tous, il ne fait aucun doute que la piste islamiste est à privilégier. Dans la centaine de titres de la presse internationale que nous observons chaque jour, pas un seul texte remettant en cause le consensus sur les auteurs des attentats. Pourtant, de quelles preuves disposent les éditorialistes ?


L’énigme Ahmadinejad

Réseau Voltaire | 7 juillet 2005 | L’élection de Mahmoud Ahmadinejad a été une surprise à laquelle les experts des médias dominants ne se sont pas encore adaptés. En effet, de par son profil, il est difficile de savoir à quoi s’attendre de sa part. A cette incertitude s’ajoute les hésitations des cercles atlantistes concernant l’opportunité d’une attaque de l’Iran. Ces doutes cumulés se ressentent à la lecture des tribunes publiées par les auteurs atlantistes ou les traditionnels relais d’Israël.


Irak : critiques en trompe l’œil

Réseau Voltaire | 4 juillet 2005 | Aujourd’hui, seuls 39 % des États-uniens soutiennent encore l’engagement de leur pays en Irak. Le dernier discours de George W. Bush n’a pas convaincu. Toutefois, les sévères critiques dont il fait l’objet montrent paradoxalement l’unité des élites à Washington. Le discours ou la tactique sont mis en cause, pas l’invasion elle-même.


Le Wall Street Journal, arme contre l’ONU

Réseau Voltaire | 1er juillet 2005 | Plus que jamais, le Wall Street Journal apparaît comme une arme au service des néo-conservateurs pour exercer une pression sur Kofi Annan et lui faire endosser la totalité de leur plan de « modernisation » de l’ONU, dont il rechigne encore à adopter certains détails. Semaine après semaine, l’éditorialiste Claudia Rosett y distille des accusations personnelles contre le secrétaire général de l’organisation.


Interrogation sur l’avenir azéri

Réseau Voltaire | 30 juin 2005 | L’Azerbaïdjan est dans une période d’instabilité aussi bien sur le plan interne que sur le plan régional. Le pays est en conflit ouvert avec l’Arménie depuis de nombreuses années au sujet du Nagorny-Karabakh. Les observateurs font part depuis quelques mois d’un regain des activités militaires du côté azéri, d’un renforcement de ses capacités militaires et de formulations agressives de la part de nombreux politiciens.


Iran : hésitation dans la propagande

Réseau Voltaire | 29 juin 2005 | Les résultats de l’élection présidentielle iranienne du 24 juin 2005 ont perturbé les médias occidentaux qui avaient tous parié sur une victoire d’Ali Rafsandjani au second tour. Si certains se tournent vers des universitaires pour comprendre ce qui se passe, la plupart laissent la parole aux « experts » néo-conservateurs. Ceux-ci doivent corriger leurs discours à la lumière des derniers évènements.


Londres attaque la PAC sur tous les fronts

Réseau Voltaire | 28 juin 2005 | Bien que pouvant compter sur le soutien de la presse française, Tony Blair est isolé en Europe sur ses positions contre la Politique agricole commune (PAC). Robin Cook en tire les conséquences : si le Royaume-Uni veut peser en Europe et imposer son agenda, il doit tisser des liens dans les capitales européennes. De son côté, Don McKinnon propose de s’attaquer à cette politique à l’OMC via le Commonwealth.


Irak : Qui croit encore à la reconstruction ?

Réseau Voltaire | 24 juin 2005 | A l’occasion de l’ouverture de la conférence de Bruxelles sur l’Irak, le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari, appelle à la générosité de la communauté internationale, affirmant que son pays se reconstruit progressivement. Sergeï Lavrov y répond de façon aussi diplomatique que sceptique. Vladimir Sémago dénonce le pillage de l’économie irakienne par les États-Unis.


Affrontement médiatique sur le budget européen

Réseau Voltaire | 23 juin 2005 | L’offensive franco-allemande sur le rabais britannique avant et pendant le sommet de Bruxelles a fragilisé la présidence britannique de l’Union européenne avant même qu’elle ne commence. Alors que Tony Blair s’attendait à imposer son leadership, le voilà sur la défensive. Le New Labour et ses alliés s’efforcent donc de déplacer le point central du débat du rabais britannique vers la Politique agricole commune.


Aubenas : joie et incohérences de la presse française

Réseau Voltaire | 21 juin 2005 | Le 11 juin, la journaliste française Florence Aubenas et son guide irakien Hussein Hannoun étaient libérés à Bagdad. Cet évènement a été, pour la presse française, l’occasion de célébrer la victoire de la « liberté ». Si on ne peut que se réjouir du dénouement heureux de cette prise d’otage, les réactions qu’il suscite conduisent à un constat inquiétant, à défaut d’être surprenant, de l’état de la presse française.


Iran : un président déjà diabolisé

Réseau Voltaire | 20 juin 2005 | À la veille de l’élection présidentielle iranienne, la presse internationale se penche sur les enjeux du scrutin et ce qu’il faut en attendre. Les « experts » néo-conservateurs s’emploient à discréditer à l’avance le prochain président et à noircir le portrait du pays : plus il apparaîtra comme dangereux, plus il sera facile de justifier une aventure militaire.


Non au TCE : rien n’est définitif
 Réseau Voltaire | 17 juin 2005 | Comme toujours, il est bien difficile de trouver un opposant au Traité constitutionnel européen (TCE) pouvant s’exprimer dans la presse mainstream. La victoire du « non » à deux référendums n’a pas permis de revigorer un pluralisme anémié, bien au contraire. Pire encore, les partisans du TCE s’interrogent ouvertement sur les moyens dont ils disposent pour appliquer les principales orientations du traité contre le suffrage populaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :