INVESTIGATION RESEAU VOLTAIRE

Voltaire

Le Carlyle Group engage M. Sarkozy

Le Carlyle Group, qui gère la fortune des familles Bush et Ben Laden, a décidé de créer un service financier particulier destiné à placer les excédents de pétro-dollars de fonds souverains, principalement ceux du Koweït et de Singapour. Pour diriger ce service, le directeur honoraire de Carlyle, Franck Carlucci, a conseillé le recrutement du 5ème noueur de deals le plus important de Wall Street : Oliver Sarkozy. M. Sarkozy, demi-frère du président de la République française, aurait réalisé en 2007, selon le classement Dealogic, des opérations pour un montant total de 514 milliards de dollars. Il s’est illustré dans plusieurs rachats d’envergure, notamment celui de l’émetteur de cartes de crédit MBNA par Bank of America en 2006 (35 milliards de dollars), ou celui de Sallie Mae par un consortium de banques et de sociétés de capital-investissement (25 milliards). Il a aussi conseillé ABN Amro et Barclays dans leur fusion. Il passe désormais à la vitesse supérieure. Oliver Sarkozy avait organisé la (…)

Bilan et perspectives en Irak

Alors que la presse dominante s’interroge pour savoir si la nouvelle stratégie US en Irak fonctionne où s’il faut vite retirer les GI’s, Thierry Meyssan dresse un double bilan de la guerre d’Irak : celui des faits et celui des mensonges. Il observe le choix de la Maison-Blanche de tout sacrifier pour faire adopter la loi sur le pétrole et l’accord de défense irako-US. Et il en tire les conséquences prévisibles : la relance du conflit, la défaite annoncée dans les marécages d’Al-Basra, et la fin de l’empire états-unien.

Palestine : une guerre contre les civils

En ces temps troublés au Proche-Orient où certains croient pouvoir résister à l’usurpation sioniste en tuant des civils et où d’autres sont prêts à nier les droits spoliés des Palestiniens, il faut redire ce qui est légitime et ce qui ne l’est pas. C’est ce à quoi s’emploie l’ancien Premier ministre libanais Salim el-Hoss. Il nous rappelle que le désespoir n’autorise pas le crime et que la force n’est pas le droit.

La Résistance irakienne, principal électeur aux présidentielles US

Malgré la poursuite des contacts à plus d’un niveau, aucun progrès n’a été enregistré dans le but de régler les différends entre plusieurs pays arabes. Les médias ont mis en exergue les propos du secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, qui a déclaré que la participation du Liban au sommet arabe de Damas est « nécessaire », car elle permettrait d’« exposer d’une manière claire » devant les dirigeants arabes la crise libanaise. Pendant ce temps, l’Égypte poursuit ses démarches en direction de la Syrie pour essayer de faciliter l’élection à la présidence du général Michel Sleimane avant le sommet, prévu les 29 et 30 mars.

Campagne d’intimidation contre la diplomatie suisse

L’entreprise zurichoise Electricité de Laufenbourg (EGL) et la National Iranian Gas Export Company (Nigec) ont signé un contrat à Téhéran en présence de la cheffe de la diplomatie helvétique, Micheline Calmy-Rey. Le contrat prévoit la livraison dès 2011 de 5,5 milliards de mètres cubes de gaz annuels par la société nationale iranienne d’exportation de gaz. Ce gaz est principalement destiné à alimenter les centrales combinées d’EGL en Italie. Immédiatement, l’ambassadeur des États-Unis à Berne Peter R. Coneway a fait savoir que ses services examineraient en détail cet accord pour vérifier s’il ne contrevient pas à l’Iran Sanction Act. De retour en Suisse, Mme Calmy-Rey a rétorqué que son pays ne reconnaît pas l’extraterritorialité des lois états-uniennes et que ce contrat ne viole pas les résolutions de l’ONU puisqu’il ne porte pas sur quoi que ce soit qui puisse être relié à un programme nucléaire militaire. Au demeurant, ce contrat ne viole pas non plus la loi états-unienne laquelle pénalise uniquement les (…)

Barak refuse la trêve ; les Palestiniens dialoguent au Yémen

Trois sujets principaux ont été traités par les médias libanais et arabes ce mercredi : la poursuite des préparatifs pour le sommet arabe de Damas et les pressions états-uniennes qui les accompagnent ; l’annonce par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de la mise sur les rails du tribunal international dans l’affaire Hariri, dans le cadre des pressions exercées sur le Liban et la Syrie avant la tenue du sommet ; et la recrudescence des agressions israéliennes à Gaza en parallèle à la tournée régionale du vice-président US Dick Cheney.

La triple faute des grandes banques privées

Alors que de grandes banques et des fonds de placement s’effondrent un peu partout dans les pays du Nord, les dirigeants des principales banques mondiales évoquent une simple correction du système, certes douloureuse, mais pas dramatique. Pour Damien Millet et Éric Toussaint, cette réaction est bien la preuve que l’annulation de la dette du tiers-monde —qui serait moins sèvére que l’actuelle crise— n’est pas une utopie, mais une exigence réalisable.

Tournée de Cheney : le pétrole avant tout

Les médias libanais et arabes se sont intéressés aux dossiers que le vice-président américain, Dick Cheney, a emportés avec lui lors de sa tournée régionale pour les examiner avec les dirigeants des pays qu’il compte visiter. Un de ses principaux objectifs est d’inciter les Arabes dits « modérés » à boycotter le sommet de Damas, prévu les 29 et 30 mars.
Au Liban, l’actualité s’articule aussi autour du sommet de Damas et se balance au rythme des hésitations de la coalition au pouvoir sur ses intentions : participation ou boycottage ?

Le Voyage triomphal

Les agences de presse ont vite transmis. Les nouvelles ne sont pas du tout risibles, mais ironiques de toute façon. Chacune y est allée de son morceau. Il y a eu de la concurrence, autrement dit elles ont rivalisé. On a eu aussi droit à des vues de Dick Cheney, l’auteur intellectuel, et de son disciple McCain ; ils apparaissent sagement au milieu de nombreuses personnes, dans une espèce de salle de classe aux sièges tout simples où l’on trouvait toutes sortes de chefs entraînés à l’art de tuer. J’utiliserai des phrases simples et certaines opinions d’élèves, de professeurs, de reporters et d’institutions qui reflètent crûment la réalité.

Israël torpille la trêve, la Résistance riposte aux tueries

La polémique sur la participation du Liban au sommet de Damas (29-30 mars) bat son plein, après l’envoi par la Syrie de l’invitation officielle au ministère libanais des Affaires étrangères. En appelant au boycott de ce sommet, le mouvement du 14-mars ainsi que l’axe des pays arabes dits “modérés”, exécutent les instructions états-uniennes visant à isoler la Syrie. La presse se fait l’écho, ce lundi, des contacts interarabes auxquels contribue l’Iran pour tenter de trouver des compromis autour des questions litigieuses, y compris la crise libanaise. Mais aucun progrès sérieux n’a été enregistré.
………………………………………………………………………………
Tribunes et décryptages
   25 juillet 2006
Damas, Téhéran et le Hezbollah sur le banc des accusés

Décryptage La presse dominante aborde l’offensive israélienne au Liban en considérant comme acquis deux points pourtant sujets à caution. D’une part elle considère que les soldats détenus par le Hezboillah ont été enlevés en territoire israélien et non pas faits prisonnier sur le sol libanais ; d’autre part, elle estime que l’offensive vise à libérer les soldats et à détruire le Hezbollah. Elle ouvre prioritairement ses colonnes aux dirigeants israéliens ou à leurs traditionnels relais pour exposer leur version des causes de la guerre et placer Téhéran et Damas en (…)Tribunes résumées

- Fouad Siniora : « Israël accuse les autres de terrorisme, alors qu’il le pratique dans ses formes les plus dures »
- Meir Shlomo : « Une question pour la communauté mondiale »
- William Kristol : « C’est notre guerre »
- Robert Fisk : « Beyrouth attend alors que les maîtres syriens envoient leur allié du Hezbollah dans la bataille »
- Edward N. Luttwak : « L’Iran a attaqué le premier »
- Henry Siegman : « La réponse d’Israël le met en danger »
- David Clark : « L’Occident doit reconnaître que l’agenda d’Israël est en conflit avec le sien »
- Abdel Bari Atouan : « Une opération qui met les régimes arabes dans l’embarras »
- Abdelwahab Badrakhan : « La guerre de Bush contre le Liban »

 <!– –> Mexique : peut-on avoir raison en étant « populiste » ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 21 juillet 2006 | Andrés Manuel López Obrador, candidat de gauche à la présidence du Mexique, dénonce une fraude électorale massive et persiste à mobiliser ses partisans pour obtenir un recompte des voix. L’approche de la presse internationale sur cette affaire dénote avec l’enthousiasme qu’elle éprouve habituellement pour des mouvements « démocratiques » dénonçant les fraudes électorales du pouvoir en place. Ce faisant, elle continue à manifester le parti-pris qu’elle affichait durant la campagne électorale contre M. Lopez Obrador.


Du bon usage de la « démocratie »

Réseau Voltaire | Paris (France) | 18 juillet 2006 | Faisant face à des difficultés militaires en Irak et ne parvenant pas à endiguer l’émergence d’un axe Téhéran-Moscou-Pékin autour de l’Organisation de coopération de Shanghai, une partie des élites washingtoniennes revoient leurs ambitions à la baisse ou temporisent, espérant retrouver plus tard une opportunité de parvenir à leurs fins. Aussi est-il désormais question de négociation avec Téhéran ou de discussions directes avec Pyongyang. Cette attitude provoque le courroux des adeptes du jusqu’au-boutisme qui accusent l’administration Bush de trahir les objectifs de « démocratisation » qu’elle s’était (…)


Presse dominante : Plaider l’indépendance, assumer la soumission

Réseau Voltaire | Paris (France) | 11 juillet 2006 | Dans son édition du 23 juin 2006, le New York Times a publié des informations sur un programme secret de la CIA et du département du Trésor états-unien : le Terrorist Finance Tracking Program. Ces révélations ont relancé le vieux débat états-unien sur les « fuites » en provenance du gouvernement et le droit de la presse de les publier. Cherchant à se défendre, les rédacteurs en chef du New York Times et du Los Angeles Times affirment que sur des questions comme le maintien des prisons secrètes ou des programmes de surveillance des citoyens états-uniens, les « journaux de référence » ont agis en concertation avec la Maison-Blanche pour trier et cacher certaines des informations en leur (…)


Le démembrement de l’Autorité palestinienne en question

Réseau Voltaire | Paris (France) | 5 juillet 2006 | Le conflit entre le Hamas et le Fatah a été instrumentalisé par les mouvements pro-sionistes. C’est avec une excitation à peine dissimulée ou une légère affliction feinte que certains éditorialistes ou analystes traditionnellement liés à Israël ont annoncé une future « guerre civile palestinienne ». Un tel conflit interne anéantirait en effet une grande partie des forces de résistance palestinienne et, quoi qu’il en soit, les détourneraient de la résistance aux forces d’occupation. Mais un accord ayant été trouvé entre le Hamas et le Fatah, les experts médiatiques changent leur fusil d’épaule et débattent désormais de la disparition de l’Autorité (…)


A Washington, confusion autour du dossier iranien

Réseau Voltaire | Paris (France) | 1er juillet 2006 | Indépendamment de tous les développements diplomatiques, la campagne de diabolisation de l’Iran et les appels de personnalités américanistes en faveur de sanctions, rarement déterminées précisément, se poursuivent inlassablement dans la presse dominante occidentale. Mais si la presse est presque unanime pour fustiger l’Iran, les dirigeants politiques ne s’accordent pas sur l’attitude à suivre. On note même des dissensions fortes chez les élites washingtoniennes. Henry Kissinger et Richard Perle s’affrontent dans les pages débats du Washington (…)


Alarmisme feint autour de la Corée du Nord

Réseau Voltaire | Paris (France) | 28 juin 2006 | Washington a annoncé le 18 juin que, d’après les images recueillies par ses satellites espion, la Corée du Nord serait sur le point d’opérer un test de ses missiles longue portée Taepodong 2. Bien que cette version des faits soit mis en doute par la Russie et la Corée du Sud, la plupart des analystes de la presse dominante internationale accordent crédit aux imputations états-uniennes. Cette annonce a réveillé bien des inquiétudes et ce d’autant plus que deux anciens hauts responsables de l’administration Clinton ont demandé expressément à George W. Bush de frapper préventivement la Corée du Nord s’il s’avérait que cette dernière allait effectivement mener son (…)


Indépendance de l’Amérique du Sud : la presse dominante durcit le ton

Réseau Voltaire | Paris (France) | 23 juin 2006 | L’élection d’Evo Morales à la présidence de la Bolivie, le 18 décembre 2005, avait suscité dans la presse dominante internationale des réactions ambivalentes. Puis, progressivement, la majorité des tribunes publiées s’accordaient sur une position qui faisait d’Evo Morales une figure trop proche du président vénézuélien Hugo Chavez mais à la tête d’un pays trop pauvre et trop faible pour mener vraiment la politique promise durant sa campagne. Constatant l’erreur commise, les pages opinion de la presse dominante ont, aujourd’hui, adopté une tonalité bien plus dure empruntant de nombreuses expressions en vogue dans la « guerre au terrorisme (…)


Project Syndicate monte en épingle un fait divers

Réseau Voltaire | Paris (France) | 21 juin 2006 | Alors que la sixième réunion de l’organisation de coopération de Shangaï vient de se terminer et que George W. Bush a remplacé son secrétaire au Trésor, les pages opinion de la presse dominante internationale se consacrent à un événement qui n’ arien d’essentiel : l’arrestation au début du mois de juin de 17 supposés terroristes islamistes au Canada. A nouveau, les pages opinion, détournent l’attention des vraies questions, falsifient les débats et donnent aux lecteurs une vision faussée des problématiques internationales. Et comme toujours, Project Syndicate est particulièrement actif dans ce (…)


Guantanamo : la presse occidentale entre larmes et narcissisme

Réseau Voltaire | Paris (France) | 15 juin 2006 | La mort de trois détenus du camp de Guantanamo a fait couler beaucoup d’encre, surtout en raison des déclarations des responsables états-uniens qui ont présenté ces morts comme une escarmouche dans la « guerre au terrorisme ». La presse dominante s’est essentiellement attelée à la critique de ces déclarations, à la dénonciation du sort des détenus de Guantanamo et a souvent accompagné ses articles d’éditoriaux demandant la fermeture du camp. Toutefois, rares sont ceux qui poussent plus loin leur analyse et qui notent que les déclarations délirantes des autorités états-uniennes et les morts de Guantanamo, aussi choquantes soient-elles, ne sont que l’arbre qui cache la (…)


Mort de Zarkaoui : satisfaction mesurée et faux débat

Réseau Voltaire | Paris (France) | 13 juin 2006 | Depuis le jeudi 8 juin 2006, le visage d’un cadavre désigné par les forces états-uniennes d’occupation et le gouvernement irakien de collaboration comme étant Abou Moussab al-Zarkaoui s’étale en une des journaux du monde entier. Celui qui fut présenté comme la nouvelle incarnation de l’« hydre Al Qaïda », du grand complot islamique mondial, n’est plus. Il est probable que beaucoup de questions le concernant resteront sans réponse, mais une chose est certaine : en déclarant Abou Moussab al Zarkaoui mort, la Coalition tue moins un adversaire qu’elle ne se prive d’un objet de (…)


Sommet de Saint Petersbourg : la pression médiatique a commencé

Réseau Voltaire | Paris (France) | 9 juin 2006 | Les dernières déclarations de MM. Cheney et Rumsfeld montrent que désormais le redressement russe est perçu comme une menace urgente par l’administration Bush et plus seulement par les démocrates états-uniens. Ces propos interviennent alors que le sommet du G8 de Saint Petersbourg, présidé par la Russie, se rapproche. Bien qu’il ne commencera que le 3 juillet, la campagne de décrédibilisation contre la Russie a déjà commencé, manifestant l’inquiétude que la politique d’indépendance russe suscite.


Ex-Yougoslavie : des regrets atlantistes ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 7 juin 2006 | Bien que peu nombreuses ou peu développées, les réactions de la presse dominante européenne à l’indépendance du Monténégro manifestent un changement d’appréciation de la situation dans les Balkans. Dans le passé, l’éclatement de la Yougoslavie était perçu positivement. On dressait l’éloge de MM. Tudjman, Izetbegovic ou Rugova et on légitimait leurs visées séparatistes. Aujourd’hui, l’indépendance du Monténégro est présentée dans la presse européenne avec beaucoup plus de circonspection bien qu’elle marque une continuité. Les réactions semblent illustrer l’appréhension des cercles euro-atlantistes face à un processus qu’ils ont soutenu mais qu’ils craignent de ne plus (…)


L’instrumentalisation du conflit Hamas-Fatah

Réseau Voltaire | Paris (France) | 30 mai 2006 | La victoire électorale du Hamas et le refus de celui-ci de reconnaître l’État d’Israël ont été utilisés par les dirigeants israéliens et leurs relais pour légitimer leurs actions unilatérales en affirmant y être contraints par l’absence de négociateurs arabes. Partant de là, ils ont donné une apparence de légitimité à l’annexion territoriale de pans de la Cisjordanie. En outre, ils ont utilisé l’affrontement entre le Hamas et le Fatah, présenté bien souvent comme un début de guerre civile, comme une preuve supplémentaire de l’impossibilité de voir émerger à court terme un dirigeant pacifiste représentatif de l’ensemble de la société (…)


Rumsfeld est-il vraiment menacé ?

Réseau Voltaire | 5 mai 2006 | Depuis le début du mois d’avril 2006, d’anciens généraux états-uniens appellent à la démission du secrétaire à la Défense. Anthony Zinni, Greg Newbold, John Riggs, John Batiste, Paul Eaton, Charles Swannack, Paul K. Van Riper et Wesley Clark remettrent en cause les compétences de Donald Rumsfeld et critiquent son autoritarisme. Ce tollé a été accueilli par une partie de la presse internationale, et notamment européenne, comme un signe d’affaiblissement de M. Rumsfeld, voire comme une remise en cause globale de l’action de l’administration Bush. Cette position nous semble exagérément (…)


Berlusconi a perdu, le Gladio ne s’avoue pas vaincu

Réseau Voltaire | Paris (France) | 21 avril 2006 | Romano Prodi n’a a priori rien de très inquiétant pour Washington. Toutefois, cela ne veut pas dire que la défaite de l’allié Silvio Berlusconi est une bonne nouvelle pour les faucons aux États-Unis. Le journaliste néo-conservateur et chercheur à l’American Entreprise Institute, Michael A. Ledeen, revient sur les élections italiennes dans le Wall Street Journal et exige que M. Prodi nomme un ministre des Affaires étrangères pro-états-unien dans un texte plein de menaces. Une injonction qui, compte tenu du passé de M. Ledeen, ne doit pas être prise à la (…)


Iran : la diabolisation se poursuit, le flou demeure

Réseau Voltaire | Paris (France) | 10 avril 2006 | Il est bien difficile au travers des discours enflammés des protagonistes politiques d’établir des pronostics sur leurs intentions réelles dans la question iranienne. Le flottement perceptible dans les éditoriaux et l’absence de préparation massive de l’opinion à un conflit ne peuvent qu’inciter à la prudence. Il existe aujourd’hui deux écoles chez les analystes. Pour certains, la préparation militaire et psychologique amenant à un conflit a commencé. Pour d’autres, aucune attaque contre l’Iran n’aura lieu. Au contraire, les anciens agents de l’Irangate aujourd’hui au pouvoir à Washington auraient renoué des liens avec leurs amis de (…)


Le Likoud est mort, vive le Likoud !

Réseau Voltaire | Paris (France) | 31 mars 2006 | L’élection législative israélienne du 28 mars 2006 a vu la victoire annoncée de Kadima, le parti dit centriste fondé par Ariel Sharon. Cette victoire est cependant moins importante que ce qui avait été prédit par ses très nombreux partisans dans les médias. De nombreuses rédactions, interprète ce résultat comme une victoire de « la paix » en Israël. Pourtant, pour les milieux antisionistes, on rappelle que le programme de Kadima n’est que l’annexion de territoires palestiniens, et l’application d’un programme conçu au sein du Likoud avant de s’en (…)


Irak : la division, c’est les autres

Réseau Voltaire | Paris (France) | 24 mars 2006 | L’invasion de l’Irak a commencé il y a trois ans. Ce triste anniversaire a été l’occasion pour bien des commentateurs et des responsables politiques de revenir sur la situation dans le pays. Toutefois, dans la presse occidentale dominante, ces analyses rétrospectives restent associées à un certain nombre de lieux communs ou de biais qui n’ont que peu évolué en trois ans. Les analystes médiatiques qui emboîtent le pas aux responsables politiques pour analyser la situation de l’Irak se penchent pour l’essentiel sur les risques de partition du pays sur des bases ethniques ou religieuses suite aux attentats attribués à Al (…)


L’accusé Milosevic est mort, la presse peut rendre le verdict

Réseau Voltaire | Paris (France) | 16 mars 2006 | Alors que des doutes persistent sur les conditions de la mort de Slobodan Milosevic, la presse occidentale mainstream s’est largement rangé derrière les premières conclusions du tribunal pénal international ad hoc sur l’ex-Yougoslavie et parle de suicide ou d’un accident causé par Slobodan Milosevic lui même. On a vu se développer un raisonnement bancal fondé sur une série d’affirmations souvent péremptoires pour justifier cette version : Slobodan Milosevic a commis des crimes, donc il est coupable de tous les crimes dont on l’accuse, donc le TPIY allait le condamner à la prison à vie dans quelques mois, donc personne, hormis Slobodan Milosevic lui-même, n’avait intérêt à ce qu’il meurt et échappe à (…)


Comment optimiser la propagande ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 9 mars 2006 | Le cabinet de relations publiques Project Syndicate a très largement diffusé un texte du secrétaire à la Défense états-unien, Donald Rumsfeld, appelant à une réforme des moyens de propagande de Washington. Compte tenu de sa diffusion, ce texte a suscité un grand nombre de commentaires dans la presse internationale et a remis à l’agenda la question de la guerre psychologique et de la fabrique du consentement. Mais, dans la presse occidentale mainstream, le débat n’a pas porté sur les moyens à mettre en œuvre pour résister à cette propagande et discerner le vrai du faux. Ce débat a porté sur les moyens à mettre en œuvre pour rendre cette propagande plus efficace (…)


Haïti : Cachez cette élection que je ne saurais voir

Réseau Voltaire | Paris (France) | 28 février 2006 | L’élection de René Préval en Haïti est un désaveu pour les médias occidentaux qui avaient présenté le renversement de Jean-Bertrand Aristide en février 2004 comme le fait d’une insurrection populaire contre un dictateur. Toutefois, cette remise en cause n’a pas poussé à une repentance massive des experts de l’époque. Alors que le renversement d’Aristide avait suscité une grande fièvre médiatique louant un « nouvel espoir démocratique » pour Haïti, l’élection de René Préval n’a pas suscité un tel engouement. Après s’être trompé, les analystes médiatiques préfèrent largement détourner le regard que d’admettre leur erreur tandis que les journalistes occidentaux continuent de dépeindre majoritairement Aristide comme un « (…)


Darfour : simplification et moralisation du conflit

Réseau Voltaire | Paris (France) | 22 février 2006 | L’extrême complexité de la situation au Darfour est ignorée dans les analyses et commentaires dans la presse mainstream occidentale, surtout aux États-Unis. Les analystes médiatiques états-uniens ne traitent la question du Darfour que sous l’angle du conflit ethnique, ou plus précisément du « génocide » des « Africains » par les « Arabes ». Si le conflit aboutit bien à des massacres massifs touchant cruellement les populations sédentarisées, il est faux de prétendre que l’opposition se fait sur des bases ethniques ou « raciales » et que cette division est la source du (…)


Caricatures danoises et hystérie en trompe l’œil

Réseau Voltaire | Paris (France) | 17 février 2006 | Nous aurions pu, si nous avions voulu être exhaustifs, traiter de centaines de tribunes, d’interviews, d’éditoriaux à propos des caricatures de Mahomet et des réactions dans le monde musulman. Cette histoire a pris une proportion incroyable dans la presse internationale. La plupart des éditorialistes ont commenté cet événement, l’essentiel de la presse mainstream y a consacré de longs articles et parfois même des dossiers spéciaux. Dans l’immense majorité des cas, la problématique soulignée par les médias occidentaux est la même : la mise en scène d’une lutte entre un Occident incarnant les libertés et un monde musulman, assimilé bien souvent au monde arabo-perse, incarnant l’obscurantisme. Une vision des (…)


Russie/États-Unis : deux visions du monde incompatibles

Réseau Voltaire | Paris (France) | 14 février 2006 | Le 31 janvier 2006, le président états-unien George W. Bush a prononcé devant les deux chambres du Congrès le traditionnel discours sur l’état de l’Union, un événement toujours très médiatisé par la presse occidentale. Le même jour, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a tenu sa conférence de presse annuelle pendant plus de quatre heures devant 560 journalistes internationaux. La comparaison de ces deux interventions met en lumière l’affrontement entre d’une part une vision colonialiste et paternaliste des relations internationales et, d’autre part, le respect absolu de la souveraineté (…)


Afghanistan : l’unanimité médiatique

Réseau Voltaire | Paris (France) | 8 février 2006 | La conférence de Londres sur l’Afghanistan a eu lieu dans une relative indifférence médiatique, les quotidiens y consacrant peu de place. On a toutefois assisté, de la part des cercles atlantistes, avant et pendant la conférence, à une campagne de presse dans les pages « opinion ». Totalement monocolore, ces tribunes visaient à mobiliser les opinions en faveur de l’aide au gouvernement d’Hamid Karzaï mais aussi à rappeler la vulgate atlantiste à propos de l’Afghanistan.


Ben Laden est revenu, pas l’esprit critique

Réseau Voltaire | Paris (France) | 2 février 2006 | Le 19 janvier 2006, la chaîne d’information continue Al Jazeera diffusait un enregistrement d’un discours attribué à Oussama Ben Laden. C’était la première fois depuis 13 mois qu’il s’exprimait et les analystes et experts médiatiques ont bien vite été légion à commenter et à interpréter ses déclarations, sans jamais remettre en cause leur authenticité. Le leadership d’Oussama Ben Laden, terroriste fondamentaliste musulman, sur Al Qaïda, organisation tentaculaire responsable des attentats du 11 septembre 2001, d’opérations en Europe et commanditaire des attaques contre les troupes états-uniennes en Irak est un dogme qui ne peut être remis en cause dans les médias (…)


Dissuasion : qu’a vraiment dit Jacques Chirac ?

Réseau Voltaire | Paris (France) | 1er février 2006 | Le 19 janvier dernier, le président français, Jacques Chirac a prononcé un discours très attendu à Landivisiau aux forces aériennes et océaniques stratégiques françaises. Cette intervention, portant sur la doctrine nucléaire française, a été depuis largement commentée et analysée dans les médias internationaux, chacun y lisant ce qu’il voulait y trouver. Les médias occidentaux y ont vu majoritairement l’annonce d’une réorientation stratégique française qui ferait désormais des « États soutenant le terrorisme » une cible potentielle de frappes nucléaires. C’est-à-dire un pas supplémentaire de la France vers la doctrine Bush. Mais est-ce vraiment le cas (…)


Hamas : les prévisions déçues des experts médiatiques

Réseau Voltaire | Paris (France) | 30 janvier 2006 | « Séisme politique », « bombe électorale », « processus de paix compromis », « victoire des terroristes », la presse mainstream a réagit avec virulence et une apparente panique à la victoire électorale du Hamas aux élections législatives palestiniennes. Cette rage est proportionnelle à la bévue des experts médiatiques qui pronostiquaient un bon score pour le Hamas, mais très insuffisant pour accèder au pouvoir.


Pakistan : après les missiles, le rideau de fumée

Réseau Voltaire | Paris (France) | 25 janvier 2006 | Comme nous l’avons exposé dans nos colonnes, les frappes états-uniennes au Pakistan censées tuer le « numéro deux d’Al Qaïda », Ayman Al Zawahiri, ont surtout permis de s’attaquer aux mouvements rebelles du Balouchistan. Toutefois, les médias mainstream ne voient pas du tout dans cette offensive un coup de pouce de Washington à leur allié Pervez Musharraf et une tentative de « pacification » brutale d’une zone stratégique essentielle dans l’acheminement du pétrole de la mer Caspienne. Accroché au mythe de la « guerre globale au terrorisme », les analystes délaissent les subtilités de la politique pakistanaise pour se concentrer sur la justification, ou la condamnation, du principe « d’assassinat ciblé » et (…)


Russie : la grande offensive de George Soros trahit l’urgente réalité énergétique

Réseau Voltaire | Paris (France) | 24 janvier 2006 | Tout comme il est difficile de croire que la révélation des activités des espions britanniques par le FSB est un hasard du calendrier, il est douteux d’imaginer que l’activité de Project Syndicate sur la question ukrainienne n’est pas une riposte détournée. Le cabinet de George Soros diffuse ainsi dans les médias qui lui sont affiliés des textes mettant à la fois en cause la politique énergétique russe et l’orientation politique du pays. Compte tenu de l’audience dont ils disposent et de l’effet de répétition, on constate que les arguments développés dans les tribunes estampillées Project Syndicate ont non seulement un impact sur l’opinion mais aussi sur les autres analystes traitant de ces questions. On (…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :