……. UNE HISTOIRE DES RELIGIONS ….

UNE HISTOIRE (UN GÉNÉRAL) DES RELIGIONS (online)
Tutorial de la matière, préparé par  
Francisco DIX DE VELASCO
UNE FACULTÉ DE GÉOGRAPHIE E  T D’HISTOIRE
UNE UNIVERSITÉ DE LA LAGUNE

UNE PRATIQUE 3b : UNE MUSIQUE DE SOCIÉTÉS PAS AGRICOLES. INUIT ET NGANASANOS


UNE DOCUMENTATIONIl(Elle) partage 1 : une musique des inuit (le Canada)

Je compose : Le Canada, Chants et jeux donne Inuit, Unesco. Des enregistrements des années 1974-1976 dirigées par J.J. Nattiez (produites par le groupe d’investigation sur(enveloppe) semiótica musical de l’Université de Montreal)

1) Je chante katajjak (des jeux de gorge) de la terre de Baffin (Payne Bay-Kangirsuk-Canada)
ils(elles) chantent : Elijah Pudloo Mageeta, Qaunak Martha Meekeega, Napache Samaejuk Pootoogook et Napache Etiloie Toonoo
Un chant syllabique compétitif entre des groupes de femmes (en général), le groupe qui résiste plus à l’envie (l’évaluation grupal aux vainqueurs est supérieure).

Un esprit inuit de la lune (il(elle) contrôle les animaux) (, pour décharger la musique, j’ai crevé dans l’image, le fichier de 813kb)2) Je chante chamánico de la Baie d’Ungava (le Canada). Il(elle) chante : Zachariasi Tarkiapik

Un masque en bois de chamán. Nunivak (S de Alaska des commencements XXe siècle. (, pour décharger la musique, j’ai crevé dans l’image, le fichier de 2,1 Mo)


Il(Elle) partage 2 : une musique des nganasanos (la Sibérie)

Je compose : Nganasan. Chants chamaniques et narratifs de l’Arctique sibérien Musique du épluche. Des enregistrements du 1992 par la famille Kosterkin. En 1989 le dernier est mort grand chamán nganasano Tubjaku Djukhodovich Kosterkin, maintenant ses parents forment un groupe folclórico.

3) Un chant divinatoire, chante Valentina Bintalaeevna Kosterkina. La conversation chantée entre une jeune fille et un jeune homme dans laquelle ils(elles) sont dits bonne ventura.

Delsjumjaku Demnimeevich Kosterkin dans une toilette chamánico (, pour décharger la musique, j’ai crevé dans l’image, le fichier de 2,2 Mo)4) Je chante chamánico, chante Nina Demnimeevna Lorvinova, soeur de Delsjumjaku Kosterkin. C’est un chant pour favoriser les esprits protecteurs et qui permettent que le voyageur ne se perde pas.

Nina Demnimeevna Lorvinova (, pour décharger la musique, j’ai crevé dans l’image, le fichier de 1,2 Mo)5) Kalamanye (une cérémonie chamánica) de l’ours.
ils(elles) participent : Delsjumjaku Demnimeevich Kosterkin (un tambour et un chant); Boris Djukhodovich Kosterkin (un tambour et un chant, il est le frère du grand chamán Tubjaku Kosterkin); Sandimjaku Cajkhoreevna Kosterkina (un chant) et les autres avec une participation plus petite.
Une cérémonie chamánica pour que les maladies disparaissent (et descendez les suicides, très communs entre les jeunes hommes nganasanos). Il(elle) commence la cérémonie de manière silencieuse (il n’est pas gravé), le chamán sonne aux esprits des bienfaiteurs d’animaux, la terre, les plantes(usines) et l’eau. Il(elle) touche le tambour et le bâton est sa langue appelle à l’ours qu’hiberna (c’est un décembre) et qui est l’esprit ami du chamán qui l’aide à trouver le chemin. « Tout celui qu’il(elle) dit le chamán le long du kamlanye lui vient de la nuque. Dans la nuque j’ai un trou où j’écoute tout celui que je transmets aux autres » Kosterkin dit.

Une représentation nganasana d’un esprit (Pour décharger la musique (17 min.) dans une qualité 128 bps, un fichier de 16 Mo, un marmiton dans l’image) Une affiche d’époque de Stalin antichamánico (pour décharger la musique (17 min.) dans une qualité 8bps, je classe de 1 Mo, piquez l’image)


Des règles de la pratique :

1) La finalité principale de la pratique est, au moyen de l ‘audition de pièces de musique de peuples(villages) des chasseurs – pescadores-recolectores ( comme c’était les inuit) ou des bergers (comme les nganasanos qui étaient des bergers nomades et des chasseurs de rennes), nous introduire dans son univers symbolique et dans ses religions.

2) Caractériser le chant katajjak des inuit, de valeurs lúdicos, compétitifs et extatiques. Alteridad de ce type de chant qui permet de l’illustrer diverse que nous apparaît sa culture.

3) Caractériser le chant chamánico inuk, la finalité de la litanie.

4) Caractériser les chants chamánicos nganasanos, les valeurs divinatoires, le propiciación du voyage.

5) Caractériser la séance chamánica de l’ours, des valeurs du rythme et de l’extatique.

6) Poser les valeurs symboliques du chant chamánico dans le contexte des comportements des chamanes. Le moment critique chamánico. Des contacts avec esprits. L’usage de substances psicodélicas.

7) Exposer les explications de caractère surnaturel qu’ils(elles) posent, le système de cause – effet qui leur permet de comprendre le monde et ses déséquilibres et de justifier son papier(rôle) de prééminence. Introduire la discussion sur les concepts analytiques etic/emic. De diverses stratégies pour s’affronter à des manières explicatives différentes de ceux de notre culture. Le relativisme, l’ethnocentrisme, religiocentrismo et des méthodes scientifiques.

Le pêcheur du Groenland à qui une mouette apprend(montre) comme dominer les orages (le dessin du XIXe siècle)


Des matériels de préparation dans le cas où il(elle) a un intérêt particulier au sujet :

Des livres de lecture recommandée : M. Eliade, Le chamanismo et les techniques archaïques de l’extase, le Mexique, 1960 (Paris, 2e ed. 1968, 1ère ed. 1951); M.J. Harner, Le sentier du chamán, de Madrid, 1987 (New York, 1980) avec les préventions devant la position insider de l’auteur; P. Vitebsky, Le Chamán, Madrid, 1996 (or. 1995) ou l’essai comparatif d’E. Zolla, La maîtresse invisible, Barcelone, 1994 (Milan, 1986). Il y a des articles très intéressants (par exemple de M. Harner ou A. Hultkrantz) dans G. Doore (ed.), Le voyage du chamán, Barcelone, 1989 (1988). F. Dix de Velasco, d’Introduction à l’Histoire des Religions, Madrid, ed. Trotta. 2002, cap. 1.4 / des matériels online pour la préparation du commentaire (j’ai battu ici pour accéder au matériel).
Sur(Enveloppe) chamanismo et j’use des substances psicodélicas, sur tout M.J. Harner (ed.), Hallucinogènes et chamanismo, Madrid, 1976 (Oxford, 1973); plus de généraux C.G. Fericgla (ed.) tu plantes, chamanismo et les états de conscience, Barcelone, 1994; T. McKenna, Le mets des dieux, une histoire des plantes(usines), des drogues et de l’évolution humanise, Barcelone, 1993 (New York, 1992); J. Ott, Pharmacotheon, Barcelone, 1995 ou le classique de G. Reichel-Dolmatoff, Le chamán et le jaguar, étude des drogues narcotiques entre les indiens de la Colombie, du Mexique, 1978 (Philadelphie, 1975); aussi R.G. Wasson (et les autres), La recherche de Perséfone. Les enteógenos et les origines de la religion, le Mexique, 1992 (yale, 1986; bien qu’il faille se préparer de la tendance obsédante de cet auteur pour expliquer les origines de la religion et même de la culture dans une clé etnomicológica) et en général H. Smith, La perception divine. La signification religieuse des substances enteógenas, Barcelone, 2001 (2000, le titre anglais est Cleansing the Doors of Perception).
Le chamanismo je centre et un Sud-Américain a été objet de travaux récents dans un desquels se sent la trace des publications de Carlos Castaneda (intéressants, mais avec une optique si personnelle, que la communauté scientifique ne les accepte pas); par exemple D. Sharon, Le chamán des quatre vents, le Mexique, 1980 (New York, 1978) ou R. Luxton / P. Balam, Sommeil du chemin maya. Le chamanismo illustré à l’Yucatán, au Mexique, 1978 (Londres, 1981). Un travail avec une méthodologie inhabituel et une enceinte le réalise S. Kakar, Chamanes, des mystiques et des docteurs. Une investigation psychologique sur l’Inde et ses traditions pour soigner, le Mexique, 1989 (New York, 1982). Sur les inuit et les nganasanos on peut trouver une information synthétique dans : Gonen, A., le Dictionnaire de s peuples(villages) du monde, Madrid, Anaya, 1996.

Une localisation d’inuit et nganasanos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :