……….. MAFIAS MULTINATIONALES …..

MAFIA : Les multinationales ultralibérales de l’entretien qui se lave les mains de la concurrence libérale ! InSECTicide mains propres requis !
mercredi 27 février 2008

Neuf géants de l’entretien suspectés d’entente

Anne Salomon

27/02/2008 | Mise à jour : 08:41 |

Les marques les plus connues de produits d’entretien sont touchées par une enquête que mène le Conseil de la concurrence.

Alors que la polémique sur la flambée des prix bat son plein, c’est une affaire qui risque de faire grand bruit. Neuf groupes, fabriquant des marques parmi les plus connues au monde, sont suspectés d’avoir participé à une vaste entente sur leurs tarifs en France. Parmi ces suspects figurent Unilever, Colgate Palmolive, SC Johnson ou Henkel dont les produits sont présents dans les placards de tous les ménages.

Tout commence début 2005, lorsque le groupe américain Johnson décide d’aller faire acte de contrition et de délation auprès des autorités françaises de la concurrence. Par cette démarche, plus connue des spécialistes sous le nom de « procédure de clémence », une entreprise peut avouer ses propres turpitudes mais aussi dénoncer celles de ses anciens complices. L’objectif est, bien sûr, d’obtenir un traitement de faveur de la part de ses juges. Par ce biais, le Conseil de la concurrence reçoit des dossiers clefs en main dont il ignore tout.

Perquisitions surprises

C’est ainsi qu’un jour de décembre 2005, à 11 heures du matin, Johnson livre le nom de ses principaux concurrents et acolytes : Bolton, Colgate, Henkel, Vendôme, Reckitt Benckiser, Sara Lee… Il raconte que, depuis la fin 2004, ils avaient pris l’habitude de se téléphoner très régulièrement et de tenir des réunions secrètes. Des e-mails étaient également échangés, tandis que des études de marché réalisées par des sociétés spécialisées étaient mises en commun. L’essentiel des données transmises concernait bien sûr leurs parts de marché respectives dans les produits d’entretien et les insecticides notamment, mais aussi les prix que chacun pratiquait.

Ils partageaient également des informations commerciales sur les conditions que leurs clients les distributeurs accordaient à chacun. Parmi celles-ci, figuraient les demandes formulées par la grande distribution qui voulait leur faire payer l’intégralité de la réduction des prix exigée par le ministre de l’Économie de l’époque, Nicolas Sarkozy, alors engagé dans une opération musclée sur le pouvoir d’achat. Mais les groupes industriels renâclaient et tentaient de se sortir ensemble de ce guêpier.

Les effets de la confession complète et détaillée de Johnson n’ont pas tardé. Un mois plus tard, en janvier 2006, le Conseil de la concurrence lui donnait son absolution sous la forme d’un avis d’exonération totale de sanction. Les perquisitions surprises étaient, dans la foulée, rapidement effectuées par les agents de la Répression des fraudes (DGCCRF). D’abord dans les locaux du syndicat représentatif de la profession, l’Institut de liaison et d’études des industries de consommation (Ilec). Ensuite, au siège des protagonistes.

Une deuxième dénonciation

Sentant le vent tourner en sa défaveur, Colgate décidait à son tour de se confier au Conseil de la concurrence. Le groupe américain lui avoue avoir participé à une autre entente avec Procter et Unilever, sur le marché des produits corporels, cette fois.

Depuis, les enquêtes sont quasiment bouclées, mais une pièce de procédure égarée dans un dossier par la Répression des fraudes a amené des avocats à contester devant la Cour de cassation la régularité de la procédure et des saisies effectuées dans le cadre de l’affaire des « produits d’entretien ». Son arrêt est attendu dans les prochaines semaines. Dès que ce volet judiciaire sera réglé, la DGCCRF pourra communiquer cette enquête au Conseil de la concurrence. Les entreprises pourront présenter leur défense, après avoir reçu leur « notification des griefs », autrement dit, l’acte d’accusation dont elles feront l’objet. Les amendes risquées dans cette affaire ne sont pas bénignes : elles peuvent atteindre jusqu’à 10% du chiffre d’affaires mondial des groupes fautifs. Celles-ci ne devraient pas être connues avant l’année prochaine, au plus tôt.

SOURCE : http://www.lefigaro.fr/conso/2008/0…

 

« Les prix pourraient baisser, à travers les magasins discount. Mais ceux qui ont essayé se heurtent aux pratiques parfois douteuses et aux ententes entre les marques et les enseignes, et qui empêchent toute réelle concurrence. »

………………….     La théorie des plus puissants anti-complotistes, ou comment solutionner la double question angoissante : Qui par l’argent dirigent le monde entier ? Comment les plus riches en collusion commandent tout et tout le monde ?
mardi 9 octobre 2007 , proposé par Nr6 Prisoner Brake

 

Les Théories du complot : Kikafékoi ?

Les néosionistes mossadistes, les plus grands manipulateurs actuellement avec les faucons bushiens, adorent dénoncer ceux qui dénoncent des complots. Ils n’arrêtent pas, eux en fait, de comploter pour qu’on croit que ceux qui parlent de complot sont des tarés, des doux-dingues ou de dangeureux malades mentaux, voire des antisémites ou des terroristes. Un grand classique d’inspiration néonazie inversée.

Par principe, si l’on écoute les anti-complotistes, quasiment aucun complot ne peut jamais exister, puisque tout complot prétendu ne peut être qu’une manoeuvre idéologique. Il serait donc toujours inutile de se poser la question d’un complot…

Néosionistes ou pas, de nombreuses personnalités adorent taper sur ceux qu’ils baptisent des « complotistes ». Le Réseau Voltaire par exemple est ciblé très fortement dans les médias marchands (vendus/achetés), ainsi que son leader Thierry Meyssan, et ce, d’autant plus qu’il continue d’exister puissamment en s’exprimant sur internet.

« C’est forcément un avion qui est passé par le tout petit trou du pentagone, et pi c’est tout et va te faire foutre, espèce de complotiste ».

Quand un anti-complotiste accuse un complotiste, il veut dire à propos du thème de complot concerné (Kikafékoi) ceci : « Même si c’est convaincant, c’est faux, croyez-moi sur parole puisque je vous dis que ces gens sont des complotistes ».

Il veut dire : « Je n’ai aucun argument à part mon insulte de niveau maternelle, mais comme je parle à la télé vous devez me croire moi » : « Vu à la télé », point.

En fait, il ne dit « rien ».

La Théorie des théories du complot

Face la démarche anti-complotistes, soyons plus réalistes et opposons une théorie des Théories du complot.

Il existe forcément au moins un complot à visée mondiale et centralisé quelque-part, et organisé par les hommes plus puissants, que l’on connait tous.

Le principal complot consiste à détourner l’attention du public, pour brouiller une évidence : L’essentiel fonctionne toujours par complots, car un complot ce sont simplement des stratégies…

Services secrets, polices, armées, barbouzes, diplomates, mata-haris, on les voient à l’oeuvre dans tous les films, et ils seraient au chômage dans la réalité ?? Vous voyez bien qu’il y a plein de complots !

Que veulent donc les anti-complotistes : Comploter en paix !

Ils tentent de faire taire les analystes qui se situent et s’expriment hors des circuits de pouvoir dominants et bien contrôlés, institutionnels, nationaux ou communautaires ou sectaires…

Ils s’attaquent aux « complotistes », arguant que les cibles sont secrètes et mystérieuses. Or pas du tout.

Illuminati, Scientologie et autres show-bizenesseries mises en avant pour expliquer des évènements ou alléguer des intentions, c’est pour la galerie, le spectacle, le mythe, le cinéma. Ils ont bien-sûr un rôle dans un certain nombre de cas, mais ils sont surtout très pratiques pour détourner l’attention du public de façon à ce que les gens ne s’intéressent pas trop aux responsables connus, qui sont traçables, et qu’il est pourtant très simple de pister !

Voilà un piège !

Pendant que vous tapez sur le « complot judéo-maçonnique », vous ne vous en prenez pas à ceux qui sont sous nos yeux, parfois Juifs sans doute, parfois Franc-Maçons sûrement, effectivement, mais ce sont surtout ceux que le système en place a obligatoirement enregistrés dans ses rouages, et qui sont donc facilement trouvables et incriminables nominativement via les dirigeants de ce système.

Focaliser sur des (soi-disant) complots détourne l’attention vers des cibles introuvables au lieu des cibles évidentes. Vous ne pourrez jamais inquiéter un membre présumé d’un « complot » puisque tout est par définition vague ou nébuleux, ils sont introuvables.

Taper sur le « complot judéo-maçonnique », ça ravit les antisémites comme les néosionistes, et les lecteurs de SF, mais ça gêne la castagne vraiment efficace sur les responsables connus et évidents.

En fait, ce sont les vrais coupables de saloperies qui ont intérêt à lancer et faire lancer des étiquettes « théories du complot » sur certains thèmes où ils ne veulent pas qu’on voient trop bien publiquement les responsables évidents (Bush II et son staff fauconesque pour le pentagone par exemple). Ils lancent des leurres. Des contre-mesures comme les sous-marins et les avions chasseurs.

Les lanceurs des théories du complot sont des coupables.

Lançons la chasse aux anti-complotistes

Ceux qui fustigent des complotistes sont donc les vrais comploteurs ou leurs complices.

Ces gens complotent réellement tous les jours par strates, et ils sont parfaitement connus de tous.

IL N’Y A EN REALITE RIEN DE SECRET DANS L’IDENTITE DE CEUX QUI ONT TOUS LES PLUS PUISSANTS POUVOIRS, LES MOYENS DE LA PLUS GRANDE PUISSANCE.

Ils sont visibles et leurs activités sont juste très souvent maquillées, romancée, truquée, par des médiateurs de masse avec lesquels ils sont en complicité sonnante et trébuchante.

Toutes ces dénonciations de risques complotistes sont donc des intoxs, mais sans grand intérêt, ni les réels dangers qu’ils disent (antisémitisme, etc.), ni de la part des « complotistes », ni de la part des « anti-complotistes ».

Les puissants anti-complotistes tentent de détourner l’attention des gens pour qu’ils ne voient pas les vrais comploteurs. Or tout le monde les voient pourtant à l’oeuvre facilement tous les jours.

Les puissants chasseurs de complotistes sont tellement visibles avec leur Jet-Set qu’on tente en réalité de les dissimuler par un brouillard qui s’appelle « Les dangeureux complotistes ! », et « Leur théorie du complot ! »

Les vrais comploteurs, on les dénonce déjà, mais hors système marchand : Sur internet.

Il suffit de chercher et conclure par soi-même.

L’opinion publique n’est pas celle qu’ils nous montrent. Personne ne sait plus ce qu’elle est aujourd’hui. Orwell avait tout vu et prévu, mais heureusement internet s’est ajouté au scénario.

En résumé ou en d’autres termes :

-  Il est normal de rechercher l’existence toujours possible d’un complot. Ceci en particulier pour un évènement important, ou un fait étonnant. Aucune enquête ne devrait être parasitée par des allégations fortement médiatisées de « théorie du complot ».

-  Les rapports de force entre acteurs politiques entrainent des opérations dont le cadre d’exécution habituel est l’opération stratégique, c’est à dire le complot. Ce n’est un mystère pour personne, et c’est la normalité des choses.

-  Les premiers complotistes sont ceux qui prétendent dénoncer des complotistes. Exemple : Les premiers antisémites sont les Juifs néosionistes radicaux eux-mêmes. Les premiers Trolls sont ceux qui dénoncent les Trolls.

-  Quand vous entendez quelqu’un en qualifier un autre de « complotiste » au lieu de donner des contre-arguments, demandez-vous ce qu’il veut vous faire croire. Demandez-vous quel complot justement, quelle stratégie d’opération exactement, il veut peut-être vous cacher ou vous voiler.

La question de la réponse…

La théorie des plus puissants anti-complotistes, ou comment solutionner la double question angoissante :

-  Qui par l’argent dirigent le monde entier ?

-  Comment les plus riches en collusion commandent tout et tout le monde ?

Les réponses de ces questions…

La théorie du non-flou dans la question angoissante suivante :

Qui dirige le monde ?

Réponse : L’argent. L’argent permet tous les complots, y compris subordonner et tuer impunément. Les plus riches peuvent se payer toutes les mafias du monde, les mafias ont les mains libres même lorsqu’elles sont parfaitement connues. Les mafias peuvent transformer l’argent des plus riches en actes spéciaux qui leurs sont utiles et profitables.

Qui a l’argent ?

Réponse : Ils sont tous parfaitement connus. Lire la presse. Si les plus pauvres sont tous dans l’annuaire, c’est encore plus facile pour ceux qui ont le plus de pouvoir : ils sont en plus dans la presse. Tous les fidèles serviteurs journalistes les connaissent parfaitement.

Qui est le maitre du monde ?

Réponse : Le groupe de milliardaires qui arrive le mieux à se mettre d’accord pour le rester.

Qui c’est ?

Facile !

*

NB : Les répétitions sont voulues, c’est de la manipulation mentale (à but pédagogique ici, ouf ! Vous allez penser « je n’ai rien compris ». Ce sera une preuve au contraire que l’essentiel est en vous… Bienvenue au Village ! Et Bonjour chez vous. N°6 sarkoprisoner)

Une Réponse to “……….. MAFIAS MULTINATIONALES …..”

  1. un bien joli article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :