……… LIBERTES INTERNETS ….

#[Valid RSS]
#
# xmlns:content= »http://purl.org/rss/1.0/modules/content/ »
# xmlns:wfw= »http://wellformedweb.org/CommentAPI/ »
# xmlns:dc= »http://purl.org/dc/elements/1.1/ »
# xmlns:atom= »http://www.w3.org/2005/Atom »
# xmlns:media= »http://search.yahoo.com/mrss »
# >
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com # L’anarchie est la plus haute expression de l’ordre
#
Tue, 26 Feb 2008 22:30:20 +0000 # http://wordpress.org/?v=MU
# fr
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/il-y-a-30-ans-naissait-le-premier-bbs-billboard-public/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/il-y-a-30-ans-naissait-le-premier-bbs-billboard-public/#comments
#
Tue, 26 Feb 2008 21:31:57 +0000 # libertesinternets
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1637
# # En janvier 1978, lors d’une tempête de neige à Chicago, deux bidouilleurs informatiques Ward Christensen et Randy Seuss eurent l’idée de mettre en place un “panneau d’affichage public informatisé” (computerized billboard system). Un mois plus tard, le 16 février 1978, la première communauté […]]]>
# <!–[CDATA[

Séquence souvenir… 30 ans déjà ?

#

#

#[Gregor Seither – IES News Service – 16/02/2008]–> # En janvier 1978, lors d’une tempête de neige à Chicago, deux bidouilleurs informatiques Ward Christensen et Randy Seuss eurent l’idée de mettre en place un “panneau d’affichage public informatisé” (computerized billboard system). Un mois plus tard, le 16 février 1978, la première communauté publique en ligne fut officiellement fondée, sous le nom de CBBS. L’ancêtre des forums, facebook et autres réseaux sociaux était né.

#

Deux ans plus tard, aux Etats-Unis et en Europe, plus de 300 BBS étaient en service, souvent à l’initiative de groupes à connotation technique, sociale ou politique qui s’en servaient pour tisser des réseaux entre militants et sympathisants (pas trop éloignés, car il fallait appeler physiquement l’ordinateur hébergeant le BBS, ce qui finissait par provoquer des factures téléphoniques assez lourdes).

#

Surpris par le phénomène, le magazine (à diffusion confidentielle) Kilobaud publiait, en 1980, une interview avec les pionniers :

#

[Kilobaud Microcomputing Magazine, Avril 1980]
# Il y a toutes sortes de gens qui font tourner des BBS informatiques. On trouve des mercenaires uniquement mus par la quête du profit mais aussi des bénévoles à la pointe de l’humanitaire. Certains maintiennent un contrôle étroit sur les contenus qui sont disséminés via leur système. D’autres par contre croient en la “liberté de la presse” et autorisent un flux non censuré de données sur leurs disques. Le concept des CBBS ressemble beaucoup aux systèmes commerciaux de messagerie informatique, mais son implémentation est totalement différente.

#

Ce mois ci nous avons donc décidé de nous entretenir avec deux personnes qui peuvent sans aucun doute prétendre au titre de “pères fondateurs du concept CBBS”, j’ai nommé Ward Christensen et Randy Suess
#
# Microcomputing: Quels étaient vos objectifs et motivations quand vous avez crée le premier système, qui allait ensuite se développer pour devenir toute une série de systèmes ?

#

Ward: Ma motivation est née le 16 janvier 1978, lors de la grande tempête de neige qui a frappé Chicago cet hiver là. Je me suis levé pour aller au travail et ai découvert que ma rue était totalement bloquée par la neige. Je suis donc resté à la maison et mon esprit s’est tourné vers des choses plus sédentaires.

#

Randy: Chacun de nous avait déjà, par le passé, mis en place des opérations de terminal à distance pour notre système, afin de pouvoir nous y connecter quand nous n’étions pas à la maison. Très vite nous avons commencé à y laisser des messages pour l’autre et l’idée à germé de mettre en place une “panneau d’affichage” virtuel permettant à une communauté d’échanger des informations.

#

Ward: L’idée tombait sous le sens, étant donné que nous avions déjà, dans les locaux de notre club informatique, mis en place un panneau d’affichage où les gens laissaient des petites annonces. Il était évident que l’étape suivante allait être l’informatisation de ce panneau.

#

Microcomputing: Est-ce que vous vous êtes inspiré des systèmes de messagerie déjà disponibles à l’époque sur des systèmes comme ARPA net, PLATO ou d’autres systèmes à vocation commerciale ?

#

Ward: Pour être honnête, étant donné que ces systèmes s’adressaient à un public restreint et très spécialisé, je ne savais même pas qu’ils existaient à l’époque. Après coup je me suis rendu compte que nous avions réinventé la roue en recréant quelque chose qui existait déjà. Mais à l’époque je ne les connaissais pas. Au départ notre système disposait de 5 fonctions. Nous y avons apporté des modifications quasiment chaque semaine, mais notre système est toujours resté très rudimentaire.

#

Randy: De plus, le système tournait sur nos propres ordinateurs, que nous utilisions pour notre travail. Au bout d’un moment nous avons du envisager de consacrer une machine uniquement à ce système, afin de pouvoir fournir un service 24h/24. . .

#

Microcomputing: Votre base d’utilisateurs continue de croître ?

#

Ward: Au début nous utilisions une imprimante télétype pour garder une trace des logs des connexion et nous nous retrouvions souvent avec des kilomètres de bandes papier. Aujourd’hui nous archivons les logs sur un disque séparé. Nous estimons notre base d’utilisateurs à plus de 11 000 et gagnons entre 10 et 15 nouveaux utilisateurs qui nous appellent chaque jour.

#

Microcomputing: En effet, je peux témoigner que votre ligne téléphonique est parmi les plus occupées de tout l’univers.

#

Randy: Un usager moyen reste connecté environ 20 minutes d’affilée, mais les utilisateurs experts arrivent à se connecter, à trouver l’info recherchée et à ressortir en moins de 5 minutes. . .

#

Microcomputing: Quel est votre utilisateur le plus lointain ?

#

Randy: Ben, il y a toi, Frank, qui t’es connecté depuis Hawaï, mais nous avons aussi des utilisateurs qui se connectent depuis l’Australie. Et nous avons des utilisateurs en Europe aussi [Note de L&I : il parle de nous là !!!!].

#

Microcomputing: Avec des utilisateurs aussi divers, est-ce que vous devez parfois jouer au policier et censurer les contenus mis en ligne ?

#

Ward: Nous sommes nous-même surpris à quel point c’est rare que nous ayons à le faire. C’est facile à faire, mais nous n’effaçons pas souvent des contenus. Sur un système, les fichiers rebuts ont une vie propre. Si vous les interceptez suffisamment tôt, ils ne prolifèrent pas. Comme vous avez pu le lire dans le message de bienvenue qui s’affiche à la connexion, nous demandons aux gens de limiter leurs contributions à des sujets en rapport avec l’informatique, cela nous permet de modérer parfois un peu les échanges.

#

Randy: Disons que les petites annonces pour vendre sa voiture ou pour trouver l’âme soeur ne relèvent pas à notre avis de la thématique que nous avons choisie pour ce BBS.

#

Microcomputing: Que pensez vous des systèmes comme celui de Boston, qui a un forum consacré aux jeux, ou le BBS de Beaverton, qui a une section consacrée à la critique de film ?

#

Randy: C’est super pour eux. Chacun fait ce qui lui plait, que ce soit les ventes de voitures ou le jeu d’échecs en ligne. On nous a dit que, ces deux dernières années, certains de nos utilisateurs ont pu décrocher des boulots bien payés dans l’informatique grâce à notre système. Nous sommes ravis pour eux. Mais nous voulons simplement limiter autant que possible les contenus du Chicago CBBS à des thématiques en rapport avec l’informatique. En conséquence, si un jour nous constatons que notre disque est plein, il est clair que les petites annonces de voiture seront les premières à partir à la poubelle pour faire de la place.

#

Microcomputing: Combien cela coûte de mettre en place un CBBS ?

#

Randy: 2 000 US$ suffisent amplement . Mais il faut prévoir beaucoup d’espace disque. Le forum de Kansas City dédié à l’ordinateur TRS-80 à publié plusieurs textes expliquant comment utiliser le TRS-80 pour y héberger un CBBS, je crois, mais leur système n’est pas dérivé du nôtre. . .

#

Microcomputing : Un dernier mot pour finir ?

#

Randy: Pour nous, ce CBBS est un simple violon d’Ingres, mais nous nous sentons néanmoins investi d’une responsabilité vis à vis de nos utilisateurs. Nous allons continuer à améliorer le système et à répondre aux requêtes pour de nouvelles fonctions.

#

Ward: Amen, et dites à vos lecteurs qu’il est important de ne pas gaspiller l’espace disque.

#

http://www.portcommodore.com/cbbs.php

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/il-y-a-30-ans-naissait-le-premier-bbs-billboard-public/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/presse-aux-ordres-lelysee-reecrit-les-interviews-du-parisien/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/presse-aux-ordres-lelysee-reecrit-les-interviews-du-parisien/#comments
#
Tue, 26 Feb 2008 16:44:45 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1636
# # “J’aurais mieux fait de ne pas lui répondre”, reconnaît Nicolas Sarkozy au sujet de son comportement au salon de l’Agriculture. Une phrase qui a été insérée par l’Elysée après relecture. Selon Le Parisien, il n’a pas exprimé de regret lors de l’entretien.
# Des regrets […]]]>
# <!–[CDATA[

“Casse-toi” : le mea culpa de Sarkozy rajouté par l’Elysée

#

[NOUVELOBS.COM | 26.02.2008 ]–>#

“J’aurais mieux fait de ne pas lui répondre”, reconnaît Nicolas Sarkozy au sujet de son comportement au salon de l’Agriculture. Une phrase qui a été insérée par l’Elysée après relecture. Selon Le Parisien, il n’a pas exprimé de regret lors de l’entretien.

#

Des regrets du chef de l’Etat qui ont en fait été insérés par l’Elysée, a déclaré Dominique de Montvalon, directeur de la rédaction du quotidien, interrogé sur Canal+.

#

“J’aurais mieux fait de ne pas lui répondre”, explique Nicolas Sarkozy dans cet interview, qui a été “amendée et corrigée” et transmise au journal lundi en fin de soirée par l’Elysée.

#

“Cette phrase n’a pas été prononcée” devant le panel de lecteurs du Parisien qui a interrogé le chef de l’Etat, a expliqué Dominique de Montvalon. “Ils retrouvent dans le journal quelque chose que le président n’a pas dit, qu’ils n’ont pas entendu.”

#

Selon ce journaliste, qui a assisté à l’entretien, le président “n’avait pas exprimé le moindre regret” dans la matinée.

#

“En substance”, le président “a exprimé qu’il a été victime d’une véritable provocation”, et que “quand on le cherche, on le trouve”, selon Dominique de Montvalon.
# “Je pense que les choses ont mûri – on va dire ça gentiment – au cours de l’après-midi et en soirée à l’Elysée, en se disant qu’il fallait quand même aller jusqu’à exprimer des regrets”, a estimé le responsable du Parisien.

#

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080226.OBS2289/cassetoi__le_mea_culpa_de_sarkozy_rajoute_par_lelysee.html

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/26/presse-aux-ordres-lelysee-reecrit-les-interviews-du-parisien/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/larabie-saoudite-menace-la-grande-bretagne-si-vous-continuez-a-enqueter-sur-nos-petits-deals-il-y-aura-un-autre-attentat-terroriste-a-londres/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/larabie-saoudite-menace-la-grande-bretagne-si-vous-continuez-a-enqueter-sur-nos-petits-deals-il-y-aura-un-autre-attentat-terroriste-a-londres/#comments
#
Mon, 25 Feb 2008 22:13:55 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1634
#
# <!–[CDATA[

La bonne nouvelle (pour les Londoniens), c’est que la menace a été suivi d’effet et que l’enquête a été stoppée.

#

#

Et comme par hasard on retrouve notre archi-pourri de service, le prince Bandar, dont le nom apparaît partout dans le dossier du 11 septembre et que George Bush appelle “mon frère” (d’ailleurs, il est tellement copain avec les Bush, qu’on l’appele ‘Bandar Bush’)

#

#

#

#The Guardian : Des documents secrets remis à la Haute Cour révèlent des menaces d’un prince saoudien. Le spectre d’un autre attentat du 7 juillet a forcé Blair à bloquer une enquête sur une affaire de corruption impliquant des membres hauts placés de la famille royale saoudienne.

#[David Leigh et Rob Evans – The Guardian – 15/02/2008 – Trad. Grégoire Seither]–>

#

Des documents publiés hier par la Haute Cour révèlent que les dirigeants saoudiens ont menacé la Grande Bretagne d’attentats terroristes si Londres ne stoppait pas une enquête policière qui menacait de révéler la corruption et les traffic d’armes pratiqués par certains membres hauts placés de la famille royale saoudienne.

#

Les documents déclassés montrent comment les enquêteurs se sont entendu dire que Londres “allait connaître un autre 7 juillet” et que “des britanniques allaient mourir dans les rues de Londres” s’ils poursuivaient leur enquête. “Au minimum, nous refuserons de vous fournir nos informations sur les mouvements islamistes, ce qui facilitera grandement les opérations terroristes sur votre sol” a déclaré aux enquêteurs le Prince Bandar, chef du Conseil National de Sécurité d’Arabie Saoudite.

#

Les documents publiés par la cour montrent que Bandar, membre de la famille royale, était le plus virulent dans ses menaces contre les enquêteurs et le plus insistant dans ses pressions sur le gouvernement britannique afin que l’enqûete soit close. En 2004, suite à des révélations du journal The Guardian, la justice avait mis à jour le paiements d’énormes pots de vin par l’entreprise d’armement BAE afin de faciliter des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite. Le Prince Bandar est soupçonné d’avoir reçu près de 1 milliard de livres britanniques en paiements secrets de la part de BAE.

#

Selon les rapports officiels, le Prince Bandar s’est rendu à Londres en December 2006 pour une réunion confidentielle avec le premier ministre Tony Blair, au cours de laquelle il a menacé de “lacher les chiens de la terreur dans les rues de Londres“. Tony Blair a suffisamment pris au sérieux les menaces de Bandar pour forcer le Serious Fraud Office – une agence d’Etat spécialisée dans les affaires de corruption – à mettre fin à son enquête sur Bandar et les autres membres de sa famille. Cette décision du gouvernement britannique causa un scandale international, les autres pays accusant la Grande Bretagne de saboter les traîtés anti-corruption.

#

Le juge Moses, chargé de l’affaire, a affirmé que tout laissait penser que le gouvernement “s’était couché” devant les menaces. “C’est comme si quelqu’un avait pointé un pistolet sur la tempe du gouvernement et lui avait dit de laisser tomber“. Le juge s’est déclaré surpris que le gouvernement n’ait pas tenté de convaincre les saoudiens de mettre fin à leurs menaces. “Dans notre pays, quelqu’un qui menace d’interférer avec le cours de la justice par des méthodes violentes se rend coupable d’un crime. C’est une perversion de la justice et nous sommes en droit de poursuivre les membres de la famille royale saoudienne qui se sont rendus coupables d’une pareille offense“.

#

Robert Wardle, directeur du Special Fraud Office a déclaré à la cour qu’il avait argumenté contre la cloture du dossier : “Nous avions tous les éléments en main, je voulais remonter la piste pour savoir où elle menait“. Mais les documents montrent que le lendemain de sa réunion avec Bandar, Tony Blair écrit au procureur général de la couronne, Lord Goldsmith, lui demandant d’ordonner au SFO de cesser son enquête sur Bandar et la famille royale saoudienne.

#

http://www.guardian.co.uk/world/2008/feb/15/bae.armstrade

#

Lire aussi, sur Voltaire : http://www.voltairenet.org/article155228.html

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/larabie-saoudite-menace-la-grande-bretagne-si-vous-continuez-a-enqueter-sur-nos-petits-deals-il-y-aura-un-autre-attentat-terroriste-a-londres/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/lhumanisme-selectif-de-luniversite-de-poitiers/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/lhumanisme-selectif-de-luniversite-de-poitiers/#comments
#
Mon, 25 Feb 2008 21:38:54 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1635
#
# <!–[CDATA[

Bel exemple de l’hypocrisie bien pensante et de la démocratie à sens unique : Le “rayonnement” des “valeurs humanistes et républicaines” de l’Université de Poitiers l’amène de toute évidence à exclure des personnes uniquement sur la base de leurs opinions…

#… si Benoit Fleury avait été un ancien militant des FARC ou encore un ancien des Brigades Rouges italiennes, personne ne se serait ému de son agrégation… et si on l’avait fait, les “humanistes rayonants” de Poitiers auraient été les premiers à hurler à la persécution fasciste. Mais quand il s’agit des fascistes, alors là, la chasse est ouverte.

#Si Fleury est amnistié et qu’il a cessé de propager des idéologiques racistes et violentes, de quel droit lui interdirait on de jouir des mêmes droits que tout autre diplomé de l’agrégation ? Si Fleury continue a professer son “idéologie nauséabonde”, alors son cas relève de la loi, et non pas d’un tribunal populaire autoproclammé par quelques “bien-pensants” à la vision courte.

#“Quand ils sont venus chercher les ordures néo-nazes, je n’ai rien dit, après tout, c’était des ordures néo-nazes et elles l’avaient bien mérité. Quand ensuite il sont venus me chercher, plus personne n’avait le courage de dire quoi que ce soit…”

#La Démocratie, c’est pour tout le monde, ou alors c’est pour personne…

#L’ex-chef du GUD, agrégé de droit, trouble l’université

#[Libération – 25/02/2008]–>

#

Jamais les résultats d’un concours de l’enseignement supérieur n’avaient provoqué un tel séisme. Le 9 février, Benoît Fleury, l’ex-chef du GUD, violent groupuscule d’extrême droite, a été reçu major de l’agrégation en histoire du droit, le propulsant dans le cénacle universitaire. Passé le choc, la mobilisation s’organise. Fait rare, dans une déclaration publique, douze professeurs de droit s’inquiètent pour «le rayonnement» de leur discipline, tandis qu’à Poitiers, où il devrait être nommé, des étudiants lancent une pétition contre sa venue.

#

Benoît Fleury, 31 ans, s’est fait connaître comme patron du GUD (Groupe union défense ou droit, selon les versions) de 1995 à 2000 à Assas, haut lieu de l’extrême droite universitaire à Paris. Créé en 1968 et dissout au début des années 2000, le GUD est un mouvement ouvertement raciste et antisémite redouté pour sa violence.

#

«Lord» – le surnom de Fleury – revendique alors haut et fort sa fibre «fasciste, au sens italien du terme» et son admiration pour le national-socialiste belge Léon Degrelle, dans l’Echo des Savanes en 1999. Surtout il aime la baston. Il est à plusieurs reprises exclu d’Assas pour agressions, injures racistes, manifestations antisémites, etc. En 1998, il écope de trois mois de prison pour avoir attaqué d’autres militants d’extrême droite.

#

Amnistiées. Mais depuis le début des années 2000, il semble s’être rangé, après une ultime bataille, perdue, pour obtenir une bourse et un poste à Assas. Il a fait une thèse sur L’abdication dans le droit public européen de l’époque moderne, sous la direction de Jean-Marie Carbasse, un universitaire respecté et classé à droite. Il est devenu chargé de travaux dirigés à Rouen, puis maître de conférences à Montpellier-I. Ses condamnations ont par ailleurs été amnistiées, lui permettant de présenter un casier judiciaire vierge à l’agrégation d’histoire du droit, un concours qui se déroule tous les deux ans.

#

Mais pour les étudiants de Poitiers, une université très engagée durant la lutte contre le contrat première embauche et, l’an dernier, contre la loi sur l’autonomie des universités, le passé pèse trop lourd. «Il incarne une droite extrême et nauséabonde», écrit la pétition qui circule sur le Net (www.poitiersditnon.fr), «l’Université de Poitiers et son UFR [ faculté, ndlr ] de droit, le plus vieux de France, tiennent à garder leur honneur et leurs valeurs humanistes et républicaines.»

#

Prudents, les douze professeurs d’université (1) qui ont signé une déclaration (voir Libération.fr) soulignent qu’ils ne remettent nullement en cause le jury du concours qui a décerné la première place à Fleury. Mais ils rappellent que la loi «réprime les actes et discours racistes, antisémites et négationnistes et que les enseignants d’une discipline à la fois historique et juridique doivent se sentir particulièrement responsables du respect des dispositions destinées à protéger la dignité humaine contre la haine et le mensonge». Ce qui inquiète le plus est le silence de Benoît Fleury, que Libération a cherché à joindre. Les sites d’extrême droite ont salué sa réussite à l’agrégation, comme s’il restait l’un des leurs. Lui-même ne s’est jamais dédit. En 2005, il contestait encore auprès du Conseil d’Etat – qui l’a débouté – le refus de la présidence d’Assas de lui décerner une allocation de recherches.

#

Veto. «Nous ne deviendrons pas un deuxième Lyon [Lyon-III fut un bastion universitaire du révisionnisme, ndlr] , assurent les étudiants de Poitiers. Lundi, la question doit être évoquée lors d’un conseil d’administration. Le représentant étudiant, Stéphane Séjourné, va demander au président de s’opposer à la nomination de Fleury. «La nouvelle loi nous donne bien un droit de veto, mais pas sur les postes des agrégés du supérieur comme lui», explique le président Jean-Pierre Gesson. «Nous aurions préféré qu’il aille ailleurs», poursuit-il, allusion au fait que Fleury avait d’abord songé à Nîmes, et aux tensions au sein de son université, «mais je ne peux rien faire si ce n’est rappeler que nous avons des règles et qu’en cas de dérapage, je recourrai au conseil de discipline». Fleury devrait être reçu jeudi par le doyen de la fac de droit, s’il ne s’est pas découragé d’ici là.

#

(1) P. Arabeyre, J-M. Augustin, M. Bouvet, C. Bruschi, D. Deroussin, N. Dockes, F. Garnier, E. Gasparini, J-L. Halperin, C. Lauranson-Rosaz, C. Leveleux-Teixeira, J. Poumarede

#

http://www.liberation.fr/actualite/societe/311776.FR.php

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/25/lhumanisme-selectif-de-luniversite-de-poitiers/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-patron-de-dailymotion-est-un-copain-de-sarkozy-et-doooonc/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-patron-de-dailymotion-est-un-copain-de-sarkozy-et-doooonc/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 20:57:20 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1631
#
# <!–[CDATA[

… la vidéo “Casse toi pauvre con” est censurée sur Dailymotion ! Ben tiens !#C’est bien pour cela que Martin Rogard, ancien chargé de comm’ du gouvernement, a été nommé à la direction de Dailymotion… tandis que Séverin Naudet, l’ancien directeur des contenus de Dailymotion est parti travailler pour le Premier Ministre… pratique !

#http://www.dailymotion.com/video/x4h9oh_sarkozy-insulte-au-salon-de-lagricu_news

#Mise à jour : 25/02/2008 – 1:24 du matin – La vidéo a été “décensurée” ;-)
# http://www.dailymotion.com/video/x4hahw_cassetoi_politics

#Mise à jour : 25/02/2008 – 10h du du matin – Dailymotion affirme avoir censuré la vidéo sur demande du “Parisien” qui veut protéger le travail de ses journalistes (ce qui est parfaitement normal). Certes, mais alors pourquoi la vidéo est-elle alors à nouveau disponible ?

#Est-ce que quelqu’un peut archiver la vidéo ou nous l’envoyer ? Elle risque de disparaitre de YouTube également, si l’on en croit Armelle Thoraval, du Parisien.

#Comme dit Loiez, ça doit pas être facile le boulot de modérateur chez DM

#Dailymotion censure la vidéo “casse toi pauvre con” de Sarkozy

#

]]–>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-patron-de-dailymotion-est-un-copain-de-sarkozy-et-doooonc/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
# Dailymotion censure la vidéo “casse toi pauvre con” de Sarkozy
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/a-la-television-personne-necoute-tout-le-monde-regarde-les-images/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/a-la-television-personne-necoute-tout-le-monde-regarde-les-images/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 20:40:47 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1630
# # Lesley Stahl, journaliste d’investigation à CBS News, illustre sa thèse sur la puissance des images avec l’exemple d’un reportage critique sur Ronald Reagan diffusé en 1984 lors du Journal télévisé :
# “Avant la diffusion, j’étais inquiet. Je savais que mon reportage aurait un impact, ne serais-ce que par sa […]]]>
# <!–[CDATA[

[Gregor Seither – IES News Service – 24/02/2008]–>#

Lesley Stahl, journaliste d’investigation à CBS News, illustre sa thèse sur la puissance des images avec l’exemple d’un reportage critique sur Ronald Reagan diffusé en 1984 lors du Journal télévisé :

#

“Avant la diffusion, j’étais inquiet. Je savais que mon reportage aurait un impact, ne serais-ce que par sa longueur : cinq minutes et quarante secondes, ce qui – à l’aune du Journal Télévisé – est quasiment un documentaire. J’avais peur que mes contacts à la Maison Blanche soit contrariés par mes remarques acerbes et la teneur critique vis à vis du Reagan. J’avais peur de me faire banir des conférences de presse présidentielles”

#

Mais, comme se rappelle son associé Bob Somerby, c’est le contraire qui se produisit. “Après le journal télévisé, [Dick] Darman a appelé la rédaction depuis la Maison Blanche. “C’est super, mec !” a t’il dit à Stahl. “On a adoré ton reportage”.

#

Stahl ne comprenait pas, “Vous avez adoré ? Vous n’avez pas entendu mon commentaire ?”

#

“On s’en fout de ton commentaire, personne ne l’a entendu.”

#

“Pardon ?”

#

“Vous, les journalistes de la télé, vous n’avez pas toujours pas compris, hein ? Quand les images sont puissantes et pleines d’émotion, elles surpassent voire noient complètement le commentaire sonore. Je t’assure Lesley, personne n’a entendu ou retenu ce que tu as dit.”

#

Le reportage critique de Stahl sur le président Reagan avait été illustré par diverses séquences d’archives qui montraient toutes le président sous un angle positif, dynamique, actif, souriant… Selon Darman, ces images positives masquaient totalement le contenu du commentaire de Stahl.

#

Voilà à quoi ressemble le débat public de nos jours : le public ne retient que les images et ne prête plus attention au commentaire, il regarde les photos et ne lit pas le texte, il s’enthousiasme pour des causes “qui passent bien en image” et ignore celles qui “ne sont pas télégéniques”. Et tout le monde, tant dans la presse que dans le public, trouve cela tellement normal qu’il ne s’en rend même plus compte.

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/a-la-television-personne-necoute-tout-le-monde-regarde-les-images/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-principal-quotidien-israelien-publie-une-caricature-anti-obama/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-principal-quotidien-israelien-publie-une-caricature-anti-obama/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 20:26:36 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1626
# # Leon Hadar a attiré mon attention sur une caricature raciste de Barack Obama (http://www.notes.co.il/karny/user/obama_caricature.jpg) publié dans le quotidien Ma’ariv, deuxième journal le plus lu en Israël. Faisant référence à une blague raciste Yiddish contre les “schwarzer”, on y voit Barack Obama entrain de repeindre la […]]]>
# <!–[CDATA[

[Philip Weiss – Mondo Weiss – 22/02/2008 – Trad. Grégoire Seither]–>#

Leon Hadar a attiré mon attention sur une caricature raciste de Barack Obama (http://www.notes.co.il/karny/user/obama_caricature.jpg) publié dans le quotidien Ma’ariv, deuxième journal le plus lu en Israël. Faisant référence à une blague raciste Yiddish contre les “schwarzer”, on y voit Barack Obama entrain de repeindre la Maison Blanche en noir.

#

Pour Hadar, cette caricature est une nouvelle illustration du débat en Israël, tournant autour de la question de savoir si “Obama est une chance pour les juifs” ou si ce ne serait pas mieux que Clinton (sûrement) ou McCain (certainement) gagnent l’élection.

#

La référence “schwarzer” n’est pas drôle, je la connais depuis mon enfance. Elle me rappelle cette caricature de Condoleeza Rice parue dans la presse après qu’elle ait déclaré que la guerre au Liban était “les douleurs d’enfantement de la démocratie au Moyen-Orient”. On y voyait Condoleeza Rice avec tous les attributs racistes du Noir, entrain d’accoucher d’un… singe..

#

http://www.philipweiss.org/mondoweiss/2008/02/israeli-newspap.html

#

Caricature raciste de Obama dans Maariv

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/le-principal-quotidien-israelien-publie-une-caricature-anti-obama/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
# Caricature raciste de Obama dans Maariv
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/drivers-driving-less/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/drivers-driving-less/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 19:39:11 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/drivers-driving-less/
# # Le prix de l’essence est tellement élevé et l’est depuis si longtemps que les automobilistes étatsuniens sont entrain de réaliser une révolution qui paraissait encore impensable il y a deux ans : ils se transforment en piétons ou partagent leur voiture.
# Même les plus accros de la voiture sont […]]]>
# <!–[CDATA[

[Gregor Seither – IES News Service – 24/02/2008]–>#

Le prix de l’essence est tellement élevé et l’est depuis si longtemps que les automobilistes étatsuniens sont entrain de réaliser une révolution qui paraissait encore impensable il y a deux ans : ils se transforment en piétons ou partagent leur voiture.
# Même les plus accros de la voiture sont entrain de changer leur comportement, ils regroupent leurs courses pour ne faire qu’un seul voyage, on voit de moins en moins de conducteurs seuls dans leur voiture, de plus en plus de réseaux de partage de voiture se mettent en place, les transports en commun voient leurs usagers augmenter et même à Los Angeles, on voit de plus en plus de piétons et de cyclistes (il y a encore 10 ans, si vous marchiez dans la rue à L.A., vous aviez toutes les chances de vous faire interpeller par la police ou de vous faire tirer dessus par un gang en voiture). . .

#

Ces deux derniers mois, aux Etats-Unis, la consommation quotidienne moyenne d’essence a baissé de manière significative, comparé à la même époque l’an dernier, selon une étude du USBT et de Gulf Oil, publiée par le Boston Globe de ce matin. Ces six derniers mois, la consommation quotidienne moyenne d’essence a baissé de presque 1%, alors qu’elle avait augmenté de 2,5% l’an passé.

#

“Dans les Etats du Nord-Est, les achats d’essence ont baissé de plus de 3%, un changement radical par rapport aux années passées où elle augmentait annuellement de 1, voire 2%” explique Joe Petrowski, directeur exécutif de Gulf Oil . . . “Parmi les signes que les conducteurs se serrent la ceinture en matière d’essence : il achètent en moyenne 10 litres de moins par transaction avec leur carte de fidélité Gulf”.

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/drivers-driving-less/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/les-poupees-barbie-de-lislam-light/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/les-poupees-barbie-de-lislam-light/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 19:34:13 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/?p=1622
# # Elles sont présentées dans les médias et les forums branchés comme des « musulmanes émancipées », héroïnes de la lutte contre le patriarcalisme, le machisme et la violence quasi-génétique des « mâles musulmans ». Elles font […]]]>
# <!–[CDATA[

Les poupées Barbie de l’Islam light : exhibitionnisme et érotisme victimaires #[Oumma.com – Vincent Geisser – lundi 11 février 2008]–>

#

Elles sont présentées dans les médias et les forums branchés comme des « musulmanes émancipées », héroïnes de la lutte contre le patriarcalisme, le machisme et la violence quasi-génétique des « mâles musulmans ». Elles font figure de « Jeanne d’Arc des temps modernes », avec une pointe d’exotisme. Mais, contrairement à leurs collègues masculins (Meddeb, Chebel, Bidar..), on n’exige pas de ces « Cosette musulmanes » de tenir un discours raisonné et argumenté face aux dits « intégristes » mais d’être simplement les actrices passives d’une mise en scène émotionnelle et passionnelle, exhibant leur histoire intime devant des millions de téléspectateurs. C’est tout le paradoxe de ce « nouveau féminisme de l’émotion » : il se fonde sur une division profondément sexiste des rôles ; aux hommes, le discours rationnel, aux femmes l’exhibitionnisme télévisuel, jouant sur une forme d’érotisme malsain.

#

http://www.oumma.com/Les-poupees-Barbie-de-l-Islam

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/les-poupees-barbie-de-lislam-light/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#
#
http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/islam-light-un-produit-qui-se-vend-bien/ # http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/islam-light-un-produit-qui-se-vend-bien/#comments
#
Sun, 24 Feb 2008 19:30:42 +0000 # libertesinternets
#
#
#
#
#
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/islam-light-un-produit-qui-se-vend-bien/
# # On les entend, on les voit et on les lit partout : à la radio, à la télévision, dans les journaux et dans les conférences standing. Leurs livres se vendent à des milliers d’exemplaires dans les rayons des supermarchés. En quelques années, ils sont devenus les « […]]]>
# <!–[CDATA[

[Oumma.com – Vincent Geisser – lundi 4 février 2008]–>#

On les entend, on les voit et on les lit partout : à la radio, à la télévision, dans les journaux et dans les conférences standing. Leurs livres se vendent à des milliers d’exemplaires dans les rayons des supermarchés. En quelques années, ils sont devenus les « chouchous musulmans » des médias et des intellectuels français. Le secret de cette fulgurante réussite médiatique et commerciale ? Un discours formaté sur la « déchéance » et la « maladie de l’islam », religion noble qui aurait été corrompue par la « populace musulmane » ignorante et obscurantiste.

#

Se présentant comme les « nouvelles Lumières de l’Islam », ils développent une vision élitiste et méprisante à l’égard des musulmans croyants et pratiquants, identifiés souvent comme de « mauvais musulmans ». Mais à y regarder de plus près, leur discours « éclairé » rejoint sur de nombreux points celui des Salafistes les plus fondamentalistes : la défense d’une cité musulmane idéale et totalement imaginaire (elle n’existe que dans leur tête), à la seule différence près que la cité idéale des Muslims Light n’est pas Médine mais la cité coloniale, celle de l’islam domestiqué et des musulmans dominés.

#

Le mépris de la « masse musulmane » : les racines coloniales d’une posture faussement critique

#

Contrairement à une idée reçue, ces « nouvelles Lumières de l’Islam » n’ont rien inventé : elles reprennent dans ses grandes lignes la critique coloniale de la religion musulmane, telle qu’elle était véhiculée par certaines élites indigènes assimilées qui voulaient à tout prix marquer leur détachement par rapport à leur « communauté d’origine ».

#

Ainsi, les Abdelwahab Meddeb[1], Malek Chebel[2], Fethi Benslama[3] ou, encore, le nouveau-né de ces « réformateurs éclairés », Abdennour Bidar[4], doivent-ils moins être considérés comme des innovateurs musulmans que comme des continuateurs, des suiveurs et des héritiers d’une critique « interne » à l’islam qui a connu son apogée durant la période coloniale et, plus particulièrement, en Algérie française.

#

http://www.oumma.com/Islam-light-un-produit-qui-se-vend

#

]]>
# http://libertesinternets.wordpress.com/2008/02/24/islam-light-un-produit-qui-se-vend-bien/feed/
#
#
# libertesinternets
#
#
#
#

Une Réponse to “……… LIBERTES INTERNETS ….”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :